Ventilation

Accueil > Lexique > Ventilation

climatisation


La ventilation dans le bâtiment permet le renouvellement et l'assainissement de l'air intérieur d'un local ou d'une construction. Le but est d'apporter suffisamment d'air frais ou d'air neuf hygiénique nécessaire aux individus et indispensable à la respiration du bâti. Deux types de ventilation existent : la ventilation naturelle et la ventilation mécanique.

La ventilation naturelle fonctionne par le phénomène de convection naturelle due aux différences de températures qui ont pour effet de provoquer un tirage de l'air du bas vers le haut (air extérieur froid). Cette ventilation naturelle est possible en hiver, mais en été les flux d'air peuvent s'inverser et nous pouvons assister à un contre-tirage.

La ventilation mécanique contrôlée ou VMC crée mécaniquement les flux d'air. Elle consiste à créer un mouvement d'air dynamique grâce à un extracteur ou un ventilateur au travers de conduits gaines. Différentes types de VMC existent. La VMC = Ventilation Mécanique Contrôlée autoréglables, la VMC hygroréglable, la VMC double-flux, …

En habitation comme en tertiaire, la ventilation touche notre confort sanitaire au travers de la QAI (qualité d'air intérieure) et impacte sur les consommations d'énergie électrique. Il est indispensable de maintenir les débits d'air hygiénique minimum, réglementation oblige. Avec un bâtiment BBC de plus en plus isolé thermiquement, de plus en plus étanche (perméabilité à l'air), les déperditions par renouvellement d'air grandissent fortement par rapport aux déperditions surfaciques et prennent une part importante dans le bilan énergétique. D'où l'apparition de bouches auto-réglables, qui s'ouvrent uniquement en fonction du taux d'humidité représentant l'occupation des individus. D'où l'adoption de plus en plus fréquente en zones climatiquement froides de VMC double flux avec récupérateur d'énergie. D'autres économies d'énergie sont possibles car les systèmes de ventilation notamment en habitation fonctionnent en continu, 24/24h. Ainsi l'utilisation de solutions de ventilation à haute efficacité énergétique avec moteur microwatt à faible consommation électrique permettent d'atteindre la performance requise par la haute performance énergétique : BBC, RT 2012, THPE, label Effinergie, …

A noter qu'à contrario, l'absence de ventilation entraînerait des risques pour l'hygiène et la santé tels que maux de tête et allergies respiratoires. Le bâti non ventilé souffrirait de moisissures et autres dégâts matériels. Soit un très mauvais calcul économique sur le long terme.