Le désembouage du chauffage : fonctionnement et explications

Accueil > Lexique > Le désembouage du chauffage : fonctionnement et explications

boues, tartre et corrosion
Boues, tartre et corrosion, nécessité du désembouage

Pour optimiser les performances d’un système de chauffage et en protéger les équipements, le désembouage des radiateurs est une opération d’entretien indispensable. Évacuer ces boues permet en effet d’éviter les surconsommations d’énergie et de ne pas user l’installation prématurément.



Les boues des radiateurs

Tout système de chauffage fonctionnant par le biais d’un circuit hydraulique est exposé à l’apparition de boues. Ces dernières encombrent les radiateurs et diminuent leur rendement si un désembouage du circuit de chauffage n’est pas régulièrement effectué.

L’embouage du circuit

L’embouage du circuit est le résultat de la présence d’oxygène dans les canalisations du réseau de chauffage. L’oxygène est notamment la cause de l’oxydation des métaux, mais aussi du développement de différents micro-organismes comme les bactéries et les algues. Leur apparition se fait principalement :

  1. au niveau de la pompe ;
  2. dans les canalisations ;
  3. au niveau des points bas du circuit.

La présence des micro-organismes rend plus difficile le passage de l’eau, ce qui entraîne une baisse de rendement.

Origine de l’apparition des boues

Il existe 3 différents types de boues : l’entartrage, la corrosion et le développement de micro-organismes. Ils causent tous l’embouage du chauffage.


Type de boues

Caractéristiques

Conséquences

Entartrage

  1. dépôt du calcaire contenu dans l’eau sur les parois des canalisations
  2. dépend de la qualité physico-chimique de l’eau circulant dans les canalisations : PH, taux de fer, de sulfates et de chlorures, dureté et conductivité, etc.
  1. le diamètre des canalisations diminue
  2. ralentissement du passage de l’eau

Corrosion

  1. l’eau contient du dioxygène
  2. les composants métalliques du circuit sont oxydés par le dioxygène
  3. l’oxydation (ou corrosion) se transforme ensuite en oxydes ferreux et en oxydes ferriques
  4. dépôt de ces boues sur les parois des canalisations
  1. détérioration du circuit de chauffage
  2. risques de dysfonctionnement

Phénomène électrolytique

  1. les différents métaux de l’installation de chauffage peuvent mal interagir entre eux
  1. accélération du phénomène de corrosion
  2. accentuation de l’apparition des boues

Micro-organismes

  1. développement de bactéries et d’algues
  2. apparition dans les conduits insuffisamment entretenus
  3. davantage présents dans les systèmes à basse température (planchers chauffants par exemple)
  1. obstruction des conduits

 Les mêmes phénomènes peuvent être observés dans les circuits de climatisation puisqu’il s’agit d’un phénomène naturel.

Conséquences sur le fonctionnement du chauffage

Sur le long terme, les dépôts de boues dans les équipements de chauffage ont pour conséquences :

  1. d’en diminuer fortement le rendement ;
  2. d’augmenter les pertes de chaleur ;
  3. de provoquer des dégâts auprès des échangeurs de températures ;
  4. d’user prématurément votre chaudière ;
  5. d’augmenter les risques de blocage des vannes ;
  6. d’user les canalisations de l’installation ;
  7. de provoquer des nuisances sonores au niveau des tuyauteries ;
  8. de boucher les radiateurs ;
  9. de ralentir les circulateurs ;

 
Un embouage important peut causer la panne d’un radiateur et ainsi vous empêcher de chauffer une pièce. De plus, les surconsommations d’énergie engendrées auront pour conséquence d’augmenter la facture de chauffage. En diminuant le passage de l’eau, la surconsommation causée par les boues peut atteindre les 15 %. Ainsi, l’accumulation de 1 mm de tartre dans les canalisations a pour conséquence une diminution du rendement du chauffage compris entre 5 et 10 %.

Sachez également que le fabricant de la chaudière ne prendra pas en charge le remplacement d’une pièce défectueuse dans le cadre de la garantie même pendant la période éligible si la cause détectée est l’embouage de votre réseau de chauffage.


Intervention d’un professionnel

Afin d’optimiser le fonctionnement de votre système de chauffage, l’intervention d’un professionnel pour le désembouage de vos radiateurs vous permet de profiter de l’occasion pour une vérification complète de votre installation. Détection des anomalies et des raisons du dysfonctionnement, amélioration du rendement de votre système de chauffage, désembouage, ces opérations ont pour objectif d’augmenter la fiabilité de votre installation de chauffage.

Diagnostiquer les anomalies

Pour commencer, un professionnel pourra en effet diagnostiquer les anomalies propres à votre système au travers de la technique de la thermographie (il s’agit d’une analyse des infrarouges qui lui permet d'obtenir l’image thermique d'une scène). En analysant les données ainsi regroupées, le professionnel sera en mesure d’identifier les raisons propres aux dysfonctionnements de votre système et de mettre en place des solutions efficaces.

En effet, suite à une panne ou à un dysfonctionnement, il faut identifier pourquoi un circuit de chauffage perd en efficacité. Une consommation excessive pouvant également être causée par une fuite dans le circuit, par exemple.

Améliorer la fiabilité et le rendement de votre installation

Pour éviter les dysfonctionnements et les pannes d’un système de chauffage, il est indispensable de procéder à un nettoyage hydromécanique à haute pression régulièrement. Le désembouage est une technique de nettoyage qui vise à pérenniser l’usage de votre système de chauffage. Cette intervention permet de faciliter le passage de l’eau dans les circuits, selon le degré d’encrassement, il existe différentes techniques : désembouage chimique, nettoyage hydrodynamique, etc.
Outre les solutions curatives, il existe également des solutions préventives pour améliorer le rendement de votre système de chauffage défaillant.

Les systèmes de chauffage concernés

Les systèmes de chauffage fonctionnant avec un circuit hydraulique doivent faire l’objet d’un désembouage régulier. Cela concerne les différents systèmes de chauffage suivants :

  1. les chaudières au gaz ;
  2. les chaudières au fioul ;
  3. les chaudières à bois (bûches, granulés, etc.) ;
  4. les pompes à chaleur géothermique (sol/eau, eau/eau, eau glycolée/eau) ;
  5. les pompes à chaleur air/eau ;
  6. les pompes à chaleur combinées avec des panneaux solaires.

Délai entre deux interventions

Les professionnels estiment qu’une opération de désembouage est nécessaire une fois tous les 10 ans sur un système de chauffage afin d’en assurer le bon fonctionnement. Cette intervention est également nécessaire dans le cas où vous changez de chaudière, en effet, cela est indispensable pour protéger un modèle neuf et lui permettre de fonctionner au maximum de ses performances.
Le prix d’une opération de désembouage est généralement moins élevé lorsque le plombier, chauffagiste ou technicien, se déplace également pour installer votre nouvelle chaudière. Le nettoyage de l'ensemble des circuits est une opération préventive indispensable pour que la garantie de votre chaudière soit valable.

Les délais ici évoqués sont d’ordre général. Certains signes pourront vous alerter sur la nécessité d’une opération de désembouage du réseau plus tôt : au bout de 5 ou 7 ans. Il vous suffira notamment de toucher vos radiateurs, si vous ressentez des zones plus froides que les autres, cela signifie que le circuit placé à l’intérieur et emboué.
Les nuisances sonores au niveau des radiateurs et de la chaudière sont aussi des signes. Vous pouvez également essayer de purger l’un de vos radiateurs. L’eau en sortant doit être transparente. Si elle est orangée ou noire, cela signifie que l’eau est chargée et que le désembouage est nécessaire.
De plus, si vous n’arrivez pas à obtenir la température souhaitée dans votre logement, cela est un autre signe. D’autant plus si la chaudière est à plein régime.

Les avantages

Afin de préserver le matériel qui permet de réchauffer votre logement en période hivernale, le désembouage est indispensable. Il vous permettra notamment de diminuer votre consommation énergétique, et donc votre facture de chauffage. L’espérance de vie de votre chaudière et de vos radiateurs sera mieux optimisée. De plus, le bon fonctionnement de tous ces appareils assure un plus grand confort au quotidien, puisque vous n’éprouverez aucune difficulté à chauffer votre logement.

Les inconvénients

L’un des principaux inconvénients d’un désembouage consiste en l’apparition de fuites. En effet, les boues collées sur les parois peuvent parfois colmater une fuite. Lors de l’opération de désembouage, la disparition des boues peut alors révéler une ou plusieurs fuites, notamment sur les vieilles installations, qui devront être réparées.


Différentes techniques de désembouage

Le désembouage du chauffage peut être effectué par un chauffagiste ou un plombier grâce à 3 techniques différentes : un nettoyage chimique doux, un nettoyage chimique fort, ou encore un nettoyage hydropneumatique.
Quel que soit le type d’intervention choisi, le système de chauffage devra être complètement éteint lors de l’opération. La vidange est ensuite effectuée soit par le robinet de la chaudière prévu à cet effet, soit celui présent sur le radiateur.

Le nettoyage chimique doux

Lorsque ce type d’intervention est choisi, le professionnel s’occupe de rincer les canalisations. L’eau présente dans les circuits est alors reconditionnée. Ce type de procédé permet d’utiliser des produits qui ne contiennent aucun acide, ces derniers pourraient en effet abîmer des vieilles installations ou des conduits abîmés. Toutefois pour procéder à ce type de nettoyage, il faut que l’accès aux installations soit relativement simple et compatible avec une opération de vidange.

Le nettoyage chimique fort

Pour un embouage plus important des canalisations, le nettoyage chimique doux ne sera pas suffisant et il sera nécessaire d’opter pour un nettoyage chimique fort. Cela concerne les réseaux entartrés. Les produits alors utilisés se composent d’acide sulfurique ou d’acide fluorhydrique nécessaire pour décaper le dépôt de calcaire qui diminue le passage de l’eau.
Sachez que la présence d’1 millimètre de tarte a pour conséquence de diminuer considérablement le rendement de votre chaudière et de vos radiateurs (de 5 à 10 %).

Le nettoyage hydropneumatique

Cette technique implique le rinçage des circuits à l’aide d’une eau extrêmement riche en bulles. La turbulence ainsi provoquée par l’injection d’air à haute pression permet au chauffagiste ou plombier de désembouer le circuit en plusieurs heures. Cette technique convient pour tout type d’installation. En effet, elle est compatible avec tous types de matériaux.

Une pompe de désembouage sera alors utilisée par le professionnel. Cette pompe hydropneumatique se clipse sur le circuit et permet d’évacuer toutes les boues accumulées.


Techniques de prévention

A la suite du désembouage du chauffage ou lors de l’installation d’une nouvelle chaudière, il est possible de mettre en place différentes techniques de prévention pour diminuer le phénomène de formation des boues à l’intérieur du circuit. Pour cela, il est notamment possible d’injecter des produits inhibiteurs de corrosion à l’intérieur du circuit.

Il est également possible d’avoir recours à l’installation de pots à boues, également appelés ports de décantation magnétique, ou encore désemboueurs magnétiques. Les oxydes ferreux viennent s’y déposer. Ils sont à placer au niveau du retour du circuit de chauffage. Les retirer régulièrement est donc très simple.

De plus, réparer les fuites est une opération simple qui permet de limiter les problèmes de pression et de présence trop importante d’oxygène. Ces deux facteurs favorisent en effet l’accélération de l’embouage du système.

La maintenance annuelle de votre chauffage permet de détecter en amont le moindre dysfonctionnement : panne fuite, embouage, etc.


Prix d’un désembouage de chauffage

Les professionnels équipés et spécialisés pour procéder au désembouage du chauffage sont notamment les plombiers et les chauffagistes. C’est une intervention qui peut être incluse dans une facture plus globale. Ainsi, lors du remplacement de votre chaudière, par exemple, l’opération de désembouage des radiateurs coûte en moyenne 350 € HT.

Lorsqu’il s’agit d’une intervention individuelle, voici les prix à prévoir :


Entretien du réseau de chauffage

Prix forfaitaire moyen

Caractéristiques

Désembouage d’un circuit de chauffage équipé de radiateurs

500 € TTC

Le forfait comprend le désembouage d’un système comprenant au maximum 10 radiateurs.
Une moyenne de 50 € TTC en sus est à compter pour chaque radiateur supplémentaire à désembouer.

Désembouage d’un plancher chauffant

500 € TTC

Le forfait comprend une seule nourrice. Pour chaque nourrice supplémentaire nécessaire, compter 450 € TTC en plus.

 Pour réaliser une opération de désembouage de vos radiateurs, un plombier ou un chauffagiste aura besoin de plusieurs heures. Toutefois, plus l’embouage est important et plus les radiateurs sont nombreux, plus le professionnel aura besoin de temps pour remettre votre circuit de chauffage en bon état de fonctionnement. En moyenne, comptez entre 400 et 800 € TTC pour le désembouage de votre réseau de chauffage.

Selon le professionnel contacté, le prix des produits de désembouage mécanique ou chimique ne sera pas nécessairement inclus, notamment pour une intervention où le prix annoncé pour 10 radiateurs maximum est de 350 € HT.
Ainsi, pour un bidon de 500 ml de produits chimiques désembouants, comptez entre 40 et 80 € TTC en sus.