Climatiseur Mural

Accueil > Lexique > Climatiseur Mural

Le climatiseur mural

 

Un achat climatisation ne se fait pas à la légère. Si le climatiseur mural est censé être à l’origine d’une meilleure ambiance thermique au sein du logement, il faut au préalable bien le choisir afin que le modèle corresponde aux besoins et réponde à toutes les attentes.

Quel est le principe de base du climatiseur ? Faut-il opter pour un système réversible ou non ? Comment faire son choix et quel coût faut-il prévoir ? Les questions pleuvent et vous manquez encore d’éléments pour vous décider. Nous allons vous aider à y voir plus clair.


Climatisation murale

Le principe du climatiseur mural

 

Fonctionnement d’un climatiseur classique

L’objectif des appareils de climatisation est de rafraîchir vos pièces. Pour ce faire, le système vient extraire la chaleur dans les pièces où il est installé et l’expulse à l’extérieur. A titre de comparaison, une climatisation fonctionne sur le même type de principe qu’un réfrigérateur. Techniquement, un liquide frigorigène associé à quatre éléments que sont le compresseur, l’échangeur évaporateur, le détenteur et l’échangeur condenseur, permet de refroidir l’air ambiant.

Ce type de climatiseur est en outre capable, de par son système de filtration, de purifier l’air au sein du logement et de le rendre moins humide.

 

Fonctionnement d’un climatiseur réversible

Comme le climatiseur classique, ce système est en mesure de générer de l’air frais mais, en prime, il est capable d’inverser son processus afin de chauffer l’air extérieur qu’il souffle dans les pièces à la manière d’une pompe à chaleur. Une double fonction généralement très appréciée.

Dans les deux cas, le climatiseur mural est accompagné d’une télécommande infrarouge qui permet de gérer la température de la pièce.

 

Comment choisir un climatiseur mural ?

 

Avant même de faire installer climatisation maison , il est important de se pencher sur les différents critères qui vous permettront de sélectionner le système le plus adapté à votre logement, à ses occupants et à leurs habitudes de vie.

 

Critères

Précisions

Selon les besoins

Il est fortement recommandé de procéder au calcul de charges. Cela consiste en un calcul des besoins en termes de climatisation des différentes pièces qui seront dotées d’une unité. Ce calcul a pour objectif de déterminer la puissance qui sera nécessaire afin d’optimiser l’efficacité du matériel.

Par exemple, s’il est sous-dimensionné, le compresseur fonctionne en permanence et ne peut pas extraire suffisamment de chaleur pour maintenir une température ambiante agréable.

A contrario, s’il est trop puissant, l’air risque de ne pas être correctement purifié et l’humidité pourrait ne pas être bien évacuée.

En moyenne, il est d’usage de prévoir une puissance de refroidissement autour de 80 W par m². Ainsi, pour climatiser une pièce de 20 m², avec un plafond dont la hauteur reste standard (soit environ 2,30 m), il faudra un climatiseur affichant une puissance de 1 600 W.

Selon le budget

Si le facteur financier est effectivement une des composantes qui déterminera votre choix, il ne doit cependant pas être le facteur principal.

En effet, opter pour un budget trop bas pourrait vous placer face à un matériel de moins bonne qualité, moins durable, moins performant, etc. Mieux vaut donc envisager d’investir un peu plus pour, ensuite, amortir cet achat grâce à des économies d’énergie (ce qui se vérifie notamment dans le cas d’un climatiseur mural réversible).

Selon l’efficacité énergétique

Les appareils sont aujourd’hui assortis d’une étiquette énergétique allant de A(+++) à G. Plus on se rapproche du A(+++) et moins le système sélectionné est gourmand en électricité. Se diriger vers un matériel affichant de bonnes, voire excellentes, performances énergétiques peut alors être très intéressant en termes de facture énergétique.

Selon le service après vente

Comme bon nombre d’appareils, les climatiseurs sont composés de pièces mécaniques en mouvement (moteurs, compresseurs, etc.) qui sont, de fait, soumis à l’usure. Si vous souhaitez offrir une belle durée de vie à vos équipements, il sera alors important d’en prévoir la maintenance régulière.

Ainsi, entre disponibilité des différentes pièces de rechange et la nécessité d’un entretien de qualité, il vous faudra aussi tenir compte de la capacité du fabricant à fournir ces pièces et du professionnel à effectuer un entretien à la hauteur de vos attentes.

A noter que les grandes marques, celles dont la notoriété n’est plus à faire, disposent d’un réseau étendu de distribution et d’une grande quantité de pièces de rechange.

Selon la marque

Il faut garder en tête que les grandes marques ont la possibilité d’investir des budgets conséquents en matière de recherche et développement. Cela leur permet de mettre à votre disposition des système perfectionnés et de grande qualité.

Selon la qualité sonore

Afin de préserver le calme au sein des pièces dotées d’un climatiseur, mieux vaut, afin de faire un choix définitif, se pencher sur le niveau sonore des équipements. La puissance est exprimée en décibels.

 

Les avantages et inconvénients

 

Avantages

Inconvénients

● compact et discret

● pas de gros travaux à prévoir

● coût relativement abordable

● permet un bon brassage de l’air

● nécessite d’être posé par un spécialiste

● contrôle complet annuel par un professionnel

 

Le prix d’un climatiseur mural

 

A l’achat, il faut compter autour de 600 € pour un climatiseur de bonne qualité. Pour un modèle réversible, le coût sera plus élevé. Pour ce qui concerne la fourniture et pose de ce type de matériel, il est possible de se baser sur deux fourchettes de prix selon le type de climatisation choisie :

  • monosplit mural : de 1 200 à 3 500 €
  • multisplit : de 5 000 à 8 000 €