Climatisation

Accueil > Lexique > Climatisation

climatisation La climatisation permet de maintenir le confort et les caractéristiques de l'air ambiant dans des valeurs de température, d'humidité et de qualité de l'air pour le ressenti humain ou pour maintenir un process (exemple climatisation de datacenters). Dans des conditions plus simple de confort où seul un abaissement de la température ambiante est requis, sans traitement de l'humidité ambiante, nous parlerons plus de « rafraîchissement ».

Ainsi, la plupart du temps, la climatisation permet de maintenir une température et une hygrométrie régulière et de supprimer les facteurs de pollution de l'air gênants pour les utilisateurs (poussières, germes microbiens, COV, odeurs, etc.).
Dans des conditions poussées, comme les salles blanches ou les salles d'opération, la climatisation visera un objectif principal de qualité d'air, avec une filtration absolue et des conditions d'hygiène extrêmes. D'autres applications demanderont une souplesse aigue et une fiabilité accrue des systèmes de climatisation qui maintiendront également une qualité de l'air à des valeurs précises. Le confort de l'utilisateur est alors moins ou pas recherché : c'est le cas des salles blanches et des salles informatiques.

Climatisation et pompe à chaleur. La climatisation est le reflet d'un cycle frigorifique et permet ainsi par simple inversion de cycle de faire office de chauffage thermodynamique. De la même manière qu'un système de chauffage pallie aux déperditions, sorte de défaillances de la construction, la climatisation pallie également à une sous-protection de la construction. Dans ce cas, ce ne sont pas les déperditions qu'il faut combattre mais principalement les charges externes d'ensoleillement.
Dans le cas du bâtiment BBC ou répondant à la RT 2012, le bâtiment sera au préalable protégé et optimisé dès son éco-conception : orientation au soleil, isolation renforcée, inertie thermique, protection avec masques naturels, ombres portées, stores extérieurs, et vitrages efficients. Ainsi le chauffage comme la climatisation n'auront pas à pallier les charges réduites au minimum.

Si la climatisation a été décriée notamment par l'ADEME comme une charge inutile et coûteuse, il est incontestable qu'elle demeure une nécessité de confort et une nécessité opérationnelle. Citons les cas suivants : salles d'opération, salles de spectacle, centres commerciaux, stockage de denrées alimentaires, .... Dans ce dernier cas, nous parlons de réfrigération ou de climatisation alimentaire. Autre cas où la climatisation est obligatoire : une résidence de personnes âgées située en ville, de type BBC ou Haute Performance Energétique. Avec impossibilité d'ouvrir les fenêtres (pollution ou fort niveau sonore). La climatisation sera alors obligatoire pour le confort des occupants tant le bâtiment est isolé et hermétique.

La Réglementation RT 2012. Si la RT 2012 limite les consommations d'énergie et en particulier de la climatisation, il n'en demeure pas moins que, plus que jamais, le bâti doit être « adapté ». Rappelons que dans tous les cas, en habitation, comme en tertiaire, la climatisation devra être conçue dans un bâti bio-conçu. Soit bien isolé, de l'extérieur de préférence pour conférer toute l'inertie thermique aux murs intérieurs. Bien étanche ; sur ce point la RT 2012 est exigeante et impose des valeurs de perméabilité à l'air à ne pas dépasser. Et bien protégé du rayonnement solaire entrant en période estivale. L'emploi de stores extérieurs, d'auvents, ou de végétation provoquant naturellement de l'ombre et protégeant du vent, sont des concepts plus que recommandés.

Pour aller plus loin, nous vous recommandons le site professionnel XPAIR. Ce site dédié aux professionnels du génie climatique et énergétique est très intéressant sur le plan de l'optimisation des systèmes de chauffage et de climatisation et de leur dimensionnement. Une fois le bâti optimisé en éco-conception, il explique comment diminuer la puissance de la climatisation sans altérer le confort des usagers. Il présente entre autre des systèmes de rafraîchissement pour bureaux BBC et notamment des systèmes de climatisation douce, des systèmes autorégulant de dalles actives, …. Les systèmes free-cooling et free-chiling avec tour de refroidissement et groupe frigorifique d'appoint. Régulations de climatisation avec programmation des temps d'occupation, prévention des changements de températures ou d'ensoleillement avec mini-station météo intégrée à la régulation, etc.,

Climatisation eau de mer. Cette application de la climatisation est utilisée près des zones côtières plutôt méditerranéennes ; régimes de températures d'eau de mer plus cléments. De nombreux exemples existent par exemple en Principauté de Monaco. Dans ce cas, cette application de climatisation eau de mer est née d'une contrainte architecturale d'interdire la disposition en extérieure de condenseurs ou de tours aéroréfrigérantes. Le principe est le même principe que celui de la géothermie : puiser les frigories ou les calories du milieu naturel ; la mer. Pour en savoir plus, consultez le travail suivant: Conception d'une installation de climatisation par eau de mer

Enfin, nous vous recommandons le dossier CLIMATISER MA MAISON particulièrement intéressant pour ses conseils pratiques pour bien sa cloisir sa clim au meilleur prix.