Déshumidificateur d'air : modèles, prix, fonctionnement et conseils

Accueil > Lexique > Déshumidificateur d'air : modèles, prix, fonctionnement et conseils

Déshumidificateur d'air
Le déshumidificateur d’air lutte contre les problèmes d’humidité

Un déshumidificateur d’air est un appareil qui permet de lutter contre les problèmes d’humidité à l’intérieur d’un logement. Attention, ce problème ne règle pas la cause de l’humidité dans votre habitation, il permet simplement s’absorber une certaine quantité d’eau présente dans l’air pour améliorer votre confort thermique.

Les problèmes d’humidité dans une maison

Lorsque le taux d’humidité est trop élevé dans un logement, l’air ambiant provoque un véritable inconfort pour les résidents. L’humidité propage notamment des mauvaises odeurs et, au toucher, les vêtements ou le canapé peuvent paraître légèrement humide. Les personnes sensibles peuvent également développer des problèmes respiratoires ou des allergies. Pour des personnes sujettes à ce type de difficulté au préalable, un fort taux d’humidité dans votre habitation ne peut qu’aggraver le problème. Les problèmes d’humidité n’engendrent pas seulement des conséquences pour les habitants, puisque le bâtiment, lui aussi est touché.

Lorsque le taux d’humidité est trop élevé pendant trop longtemps dans un logement :

  • des fissures peuvent apparaître sur les murs ;
  • tout comme des taches de moisissures, de salpêtre et de micro-organismes :
    - dans les coins et les angles ;
    - dans les murs puis sur les murs ;
  • l’apparition de salpêtre ;
  • les problèmes de fonctionnement des appareils électroniques ;
  • la condensation sur les vitres, voire sur les murs ;
  • et le pourrissement du bois, etc.

Pour lutter contre l’humidité dans une maison ou dans un appartement, il est notamment possible d’investir dans un appareil d’appoint, appelé déshumidificateur d’air. Attention toutefois, le déshumidificateur permet uniquement de baisser le taux d’humidité présent dans l’habitation. Si des fissures, des taches de moisissures ou le pourrissement du bois ont déjà eu le temps d’apparaître, le déshumidificateur d’air n’y pourra rien et il sera nécessaire de contacter un professionnel du BTP pour qu’il conduise une expertise du bâtiment afin d’identifier la source du problème.

Différents facteurs peuvent être en cause lorsque le taux d’humidité est trop élevé :

  • une mauvaise aération de l’habitation ;
  • un dégât des eaux non traité ou mal traité ;
  • une mauvaise isolation des murs extérieurs ;
  • des conditions météorologiques ou atmosphériques exceptionnelles, etc.

Le rôle d’un déshumidificateur d'air

Le déshumidificateur d’air est un appareil d’appoint dont le rôle est de réduire le taux d’humidité de l’air ambiant à l’intérieur d’un logement. Dans un appartement, ce peut être une solution très pratique, puisque les travaux d’isolation de l’immeuble sont une décision qui doit être prise à la suite d’un vote des copropriétaires lors d’une assemblée générale. Si ceux-ci s’opposent à améliorer les conditions de vie à l’intérieur de l’immeuble, vous pouvez commencer par améliorer votre confort thermique.

Le déshumidificateur d’air est conseillé pour un usage contre les problèmes d’humidité mineurs. Il s’utilise principalement dans une salle de bains et dans une cuisine. Dans une chambre, il est également très pratique pour améliorer la qualité de votre sommeil. En effet, la nuit, la respiration humaine peut être la cause de l’augmentation du taux d’humidité dans la pièce. L’usage d’un déshumidificateur d’air dans un tel contexte permet de minimiser la formation de condensation.

Les différents modèles de déshumidificateurs d’air

Les déshumidificateurs d’air électriques sont actuellement les plus efficaces parmi les modèles existants. Ce sont également les plus chers du marché. Pour de faibles problèmes d’humidité, un déshumidificateur chimique pourra suffire. L’achat de l’appareil se fait à un prix moins élevé. Bien entendu, ces performances sont donc forcément moins importantes que celles d’un déshumidificateur d’air électrique.

Il existe différents types d’appareils pour lutter contre l’humidité :

  • Les absorbeurs d’humidité :
    L’absorbeur d’humidité est un appareil très simple à utiliser puisqu’il fonctionne sans branchement électrique. Aucune installation n’est nécessaire. L’absorbeur d’humidité est équipé d’un bac en plastique et d’un réservoir pour recueillir l’eau.
    - Une recharge de gel de silice doit être positionné dans l’absorbeur d’humidité. C’est elle qui permet d’absorber l’humidité. Il est nécessaire de la changer régulièrement.
    - Il s’agit d’une excellente solution pour les petits espaces.
  • Les déshumidificateurs d’air à condensation (ou compresseurs)
    Cet appareil électrique est doté d’un ventilateur dont le rôle est d'aspirer l’air humide.
    Le condenseur et le compresseur se chargent d’assécher l’air avant qu’il soit renvoyé dans la pièce.
  • Les déshumidificateurs d'air à absorption (assécheur d'air) :
    - Une soufflerie permet d’orienter l’air humide vers le gel de silice qui se charge en eau et laisse passer l’air.
  • Les climatiseurs-déshumidificateurs
  • Les déshumidificateurs-chauffages
  • Les déshumidificateurs pour véranda
  • Les déshumidificateurs pour piscine

Tout problème structurel causant un fort taux d’humidité dans votre logement nécessite l’expertise d’un professionnel : murs mal isolés, fuites d’eau, dégâts des eaux, mauvaise évacuation d’eau du terrain, etc. Toutefois, après le traitement de la source du problème par un professionnel, l’utilisation d’un déshumidificateur d’air pour finir d’assécher la maison ou pour accélérer son assèchement est une bonne idée.

Les déshumidificateurs d'air électriques

Le déshumidificateur d’air électrique est un appareil d’appoint efficace dont l’installation dans votre logement se fera relativement facilement. C’est un système permettant de réduire la formation de condensation au sein de votre domicile.

Le principe de fonctionnement du déshumidificateur d'air électrique

Le déshumidificateur d'air électrique est peu encombrant. Le taux d’humidité dans la pièce est régulé grâce au principe de fonctionnement suivant :

  • Le système de ventilation de l’appareil aspire l’air ambiant présent dans la pièce où il est placé.
  • A l’intérieur du déshumidificateur d'air électrique, l’humidité présente dans l’air se condense. Ce phénomène permet de la transformer à l’état liquide.
  • Un bac récupère cette eau. Il suffit de le vider avant qu’il ne soit plein.
  • Le processus se renouvelle jusqu’à ce que le taux d’humidité souhaité soit atteint dans la pièce.

Les avantages du déshumidificateur d'air électrique

Voici l’ensemble des avantages d’un déshumidificateur d’air électrique :

  • utilisation facile grâce à un bouton d’allumage ;
  • particulièrement compatible avec les cuisines, les salles de bain, les chambres, etc. ;
  • aucune recharge nécessaire ;
  • selon le choix du modèle : absorbe jusqu'à 30 litres d'eau en 24 h ;
  • différentes capacités permettent de répondre à la surface des pièces de votre logement.

Selon votre abonnement EDF, il peut être intéressant de privilégier un usage nocturne du déshumidificateur d’air. En effet, si votre consommation d’électricité est calculée en fonction des heures pleines et des heures creuses, il peut être préférable d’utiliser cet appareil la nuit afin de pouvoir faire des économies d’énergie sur votre facture d’électricité.

Les inconvénients du déshumidificateur d'air électrique

Voici l’ensemble des inconvénients d’un déshumidificateur d’air électrique :

  • l’appareil consomme de l'électricité ;
  • certains modèles sont équipés d’un ventilateur bruyant ;
  • insuffisant pour les problèmes d’humidité importants, etc.

Le prix d'un déshumidificateur d'air électrique

En fonction des performances d’un déshumidificateur d’air électrique, les prix peuvent varier :

  • Prix d'un déshumidificateur d'air électrique d’entrée de gamme : 20 à 50 €
  • Prix d'un déshumidificateur d'air électrique de gamme intermédiaire : 85 à 160 €
  • Prix d'un déshumidificateur d'air électrique haut de gamme : 300 à 500 €

Nos conseils

Nous vous déconseillons d’opter pour un déshumidificateur d'air électrique d’entrée de gamme. Leurs performances contre l’humidité risquent de ne pas vous suffire. Sachez qu’un appareil de bonne qualité coûte au minimum 100 €.

Les déshumidificateurs d'air chimiques

Le déshumidificateur d’air chimique est une alternative légèrement moins efficace dont l’installation dans votre logement se fera relativement facilement. Tout comme le déshumidificateur d’air électrique, c’est un système permettant de réduire la formation de condensation au sein de votre domicile.

Le principe de fonctionnement du déshumidificateur d'air chimique

L’humidité est absorbée par une cartouche chimique et une pastille composée de chlorure de calcium. C’est lorsque l’air passe au niveau de cette cartouche et de cette pastille qu’il est transformé en eau. Cette eau est récoltée dans un bac qu’il convient de vider régulièrement. Différents modèles correspondent à des pièces de différentes surfaces.

Les petits modèles peuvent se mettre dans les penderies et les armoires pour déshumidifier vos vêtements qui seront ainsi plus confortables à porter et n’auront aucun risque de moisir. Un système permet généralement de les accrocher facilement de la même manière qu’un cintre. De plus grands modèles répondent aux besoins des pièces à vivre. Les déshumidificateurs d’air chimique adaptés pour des pièces de 40 m² sont dotés de 2 cartouches afin de pouvoir répondre à la superficie.

Les avantages du déshumidificateur d'air chimique

Voici l’ensemble des avantages d’un déshumidificateur d’air chimique :

  • installation et utilisation simple ;
  • inodore ;
  • aucune consommation d’électricité nécessaire (ni autre énergie) ;
  • l’assèchement de l’air commence au bout de 24 heures.

Les inconvénients du déshumidificateur d'air chimique

Voici l’ensemble des inconvénients d’un déshumidificateur d’air chimique :

  • les cartouches et pastilles doivent être changées tous les 2 mois ;
  • un déshumidificateur électrique est plus efficace qu’un déshumidificateur chimique ;
  • le bac doit être vidé lorsqu’il est rempli d’eau ;
  • contient du chlorure de calcium : une substance irritante au toucher (attention si vous avez des enfants ou des animaux) ;
  • performances insuffisantes contre des problèmes d’humidité importants.

Le prix d'un déshumidificateur d'air chimique

En fonction des performances d’un déshumidificateur d’air chimique, les prix peuvent varier :

  • Prix d'un déshumidificateur d'air chimique d’entrée de gamme : dès 15 €.
  • Prix d’une cartouche (pour les recharges) : dès 5 €.
  • Prix d'une pastille (pour les recharges) : dès 20 €.

Les climatiseurs déshumidificateurs

Selon le type d’appareil choisi, un climatiseur est parfois en capacité de s’occuper de la déshumidification de l’air, ce qui permet alors de faire baisser le taux d’humidité de la pièce s’en avoir à acheter un déshumidificateur d’air en plus d’un climatiseur. Pour choisir un appareil adapté, il faut prendre en compte :

  • sa puissance frigorifique :
    - un bilan thermique réalisé par un professionnel permettra de déterminer efficacement la puissance adaptée à vos besoins en fonction des caractéristiques de votre logement ;
  • le taux de déshumidification souhaitée :
    - de nombreux climatiseurs ne se chargent pas de la déshumidification, s’il s’agit d’un critère pour vous, vérifiez le taux de déshumidification assuré par chaque modèle avant de faire votre choix. Plus le taux en litres par heures ou en litres par jour est élevé, plus le climatiseur vous offrira d’excellentes performances de déshumidification de l’air.
  • la consommation électrique du climatiseur déshumidificateur :
    - l’étiquette énergétique de chaque modèle vous informe sur la consommation électrique de l’appareil. Un appareil de classe A est peu énergivore alors qu’un climatiseur déshumidificateur de classe B consomme énormément d'énergie.

Les climatiseurs déshumidificateurs réversibles sont capables de servir de chauffage d’appoint en hiver.

Les différents modèles

Un climatiseur déshumidificateur monobloc peut être fixe ou mobile. Très silencieux, il s’agit d’un système compact et efficace pour des pièces dont la superficie est de moins de 30 m². Comme son nom l’indique, ce type de climatiseur déshumidificateur se compose d’une seule unité. Une gaine d’évacuation permet de rejeter l’air chaud en dehors de la pièce. Toutefois cette gaine doit être glissée au niveau de l’entrebâillement d’une porte ou d’une fenêtre, ce qui n’est pas optimal en termes de déperditions énergétiques.

Un climatiseur déshumidificateur split peut être fixe ou mobile. Il se compose de plusieurs unités :

  • une unité est placée à l’extérieur du logement (il s’agit du compresseur) ;
  • une ou plusieurs unités sont placées dans les différentes pièces à traiter contre l’humidité.

Un climatiseur déshumidificateur split est plus efficace qu’un climatiseur déshumidificateur monobloc. Son principe de fonctionnement permet d’éviter le phénomène de dépression de la pièce et de retour des calories. Adapté pour une pièce d’une superficie maximum de 40 m², le climatiseur déshumidificateur split est silencieux à l’usage.

Un climatiseur déshumidificateur split fixe se compose d’une ou de plusieurs unités intérieures. Dans le deuxième cas, on parlera d’un climatiseur déshumidificateur multi-split. Son installation doit être réalisée par un professionnel. Un système de programmation permet de gérer différemment les différentes pièces du logement, ainsi le niveau de déshumidification souhaité et la température voulue dans chaque pièce peut être différente.

Un climatiseur déshumidificateur split mobile s’installe simplement et est pratique à l’usage. Une gaine de petit diamètre relie les différentes unités de l'appareil. Pour la mettre en place, il faudra prévoir de percer le mur à l’endroit voulu.

Le prix d'un climatiseur-déshumidificateur

En fonction des performances d’un climatiseur-déshumidificateur, les prix peuvent varier :

  • Pour l’achat d’un climatiseur monobloc d’une puissance de 2 500 Watts maximum, comptez 450 €.
  • Pour l’achat d’un climatiseur multi-split d’une puissance de 2 500 Watts maximum, comptez 2 000 €.

Les déshumidificateurs chauffages

Certains déshumidificateurs peuvent également servir de chauffage d’appoint. Ces modèles sont équipés d’un système de chauffage intégré capable de chauffer l’air en même temps qu’il le déshumidifie. Ce système permet de faire des économies de chauffage. Sachez que plus l’air de votre pièce est humide plus les systèmes de chauffage classiques seront énergivores pour réussir à chauffer votre pièce.
Le déshumidificateur chauffage correspond à un déshumidificateur compresseur. Un raccordement électrique est nécessaire à son fonctionnement. Il faut prendre en compte le taux d’humidité dans votre logement et le volume de la pièce à chauffer pour choisir un modèle à la puissance de chauffe adaptée.

En fonction des performances d’un déshumidificateur chauffage, de son volume, de ses capacités d’extraction et de son débit d’air, les prix peuvent varier :

  • Pour l’achat d’un déshumidificateur-chauffage de 16 L par 24 heures pour une surface de 40 m², comptez jusqu’à 200 €.
  • Pour l’achat d’un déshumidificateur-chauffage de 16 L par 24 heures pour une surface de 50 m², comptez environ 250 €.
  • Pour l’achat d’un déshumidificateur-chauffage de 30 L par 24 heures pour une surface de 40 m², comptez au moins 300 €.

Les déshumidificateurs d’air pour véranda

Selon les capacités d’isolation de votre véranda, les problèmes d’humidité et de condensation peuvent être importants. Un système de déshumidification de l’air est alors approprié. Dans une véranda, nous vous conseillons d’opter pour le déshumidificateur d’air électrique qui sera une solution efficace, performante et silencieuse.

Dans une véranda, les problèmes d’isolation ne sont pas les seules causes pouvant engendrer des problèmes d’humidité. Un système de ventilation inadapté aux caractéristiques d’une véranda ou un appareil de ventilation défaillant peut également provoquer des problèmes d’humidité. Ils sont très faciles à identifier dans une véranda si de la buée persiste à apparaître sur les vitres, notamment en hiver.

Sur le long terme, un fort taux d’humidité dans une véranda peut causer :

  • l’apparition des moisissures ;
  • la détérioration des joints ;
  • des difficultés respiratoires et des allergies chez les résidents, etc.

Pour limiter le taux d’humidité dans votre véranda, vous pouvez y installer un déshumidificateur d’air, mais nous vous conseillons également :

  • d’installer des grilles d’aération au niveau des vitrages de la véranda ;
  • de vous assurer d’avoir des ouvertures en nombre suffisant et de taille adaptée au volume de votre véranda ;
  • de remplacer les huisseries.

Sachez que certains déshumidificateurs d’air ne sont pas capables de fonctionner lorsqu’il fait moins de 15 °C dans une pièce. Un déshumidificateur d’air disposant d’une fonction de chauffage est parfaitement adapté pour une véranda.

Enfin, certains déshumidificateurs pour véranda se fixent au mur. D’autres modèles peuvent être posés au sol. Dans les deux cas de figure un espacement est nécessaire entre l’appareil et la surface contre laquelle il est installé. Pour des raisons de sécurité, un déshumidificateur pour véranda ne doit pas être placé à proximité d’un point d’eau (notamment si vous avez une piscine ou un jacuzzi dans votre véranda), ni d’un émetteur de chaleur (radiateurs et autres appareils de chauffage).

Les déshumidificateurs d’air pour piscines

Lorsque vous bénéficiez d’une piscine couverte dans votre jardin, dans une pièce attenante à votre maison ou directement dans votre logement, des problèmes liés à l’humidité sont susceptibles d’apparaître. Un déshumidificateur d’air adapté peut être la solution pour ventiler l’air de la pièce et l’assécher. Les modèles suivants sont adaptés pour une piscine :

  • Le déshumidificateur d’air encastrable :
    - son installation est définitive puisque l’appareil est installé dans le mur.
  • Le déshumidificateur d’air portable :
    - se pose sur le sol (aucune installation nécessaire) ;
    - possibilité de changer l’appareil de pièce selon les besoins ;
    - un hygrostat permet de mieux contrôler le taux d’humidité dans la pièce ;
  • Le déshumidificateur d’air avec gaine :
    - des grilles sont installées au sol ;
    - ces grilles aspirent l’air ;
    - l’unité de déshumidification n’est pas installée dans la pièce où se trouve la piscine mais dans le local technique ;
    - c’est le système présentant les meilleures capacités de déshumidification.

Choisir un déshumidificateur de piscine adapté

Pour choisir un déshumidificateur d’air adapté à votre piscine couverte, il convient de prendre en compte le volume d’eau du bassin ainsi que les caractéristiques de la structure qui l’abrite.
Sachez que couvrir le bassin par une couverture adaptée lorsque la piscine n’est pas utilisée permet de réduire de manière importante l’humidité de la pièce puisque cela limite le phénomène d’évaporation.

Le prix d'un déshumidificateur de piscine

Pour un spa ou pour une mini-piscine, les performances nécessaires à la déshumidification de l’air porte les appareils compatibles au prix de 2 000 € pour un déshumidificateur portable.

Nos conseils contre l’humidité

Pour éviter de laisser l’humidité s'installer dans votre logement, nous vous conseillons d’adopter quelques gestes simples au quotidien. En effet, une maison doit être ventilée naturellement et non pas uniquement avec le système de ventilation mécanique (VMC) dont vous disposez peut-être. Pour cela, nous vous conseillons d’aérer l’ensemble des pièces de votre appartement ou de votre maison pendant au moins 15 minutes tous les matins. De plus, nous vous déconseillons de faire sécher votre linge à l’intérieur de votre logement si vous avez des problèmes d’isolation. Votre linge doit être étendu dans une pièce bien ventilé. Pendant la belle saison n’hésitez pas à ouvrir les fenêtres de votre logement pendant que votre linge sèche pour éviter tout problème d’humidité.

De plus, si vous avez des plantes à l’intérieur de votre logement, lorsque vous les arrosez, veillez à ce qu’il ne reste pas de l’eau dans les soucoupes. En effet, de l’eau stagnante alimente le taux élevé d’humidité présent dans le logement. Il en est de même pour l’eau stagnant dans votre vaisselle si vous ne la lavez pas immédiatement après le repas.

Il est important de vérifier également le niveau d'étanchéité des fenêtres de votre logement.

Installer une ventilation mécanique contrôlée (VMC)

Si les problèmes d’humidité persistent malgré l’utilisation d’un déshumidificateur d’air, nous vous conseillons de réfléchir à l’installation d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC) si vous ne disposez pas d’un tel système à votre domicile. Si vous avez une VMC simple flux, nous vous conseillons de la remplacer par une VMC double flux afin d’éviter les déperditions énergétiques liées au principe du simple flux.

Installer des grilles d’aération

En effet, une bonne ventilation est la meilleure solution pour lutter contre l’installation de l’humidité dans votre logement. Installer des grilles d’aération est également possible :

  • des grilles sur les parties basses permettent à l’air neuf d’entrer dans le logement ;
  • des grilles sur les parties hautes permettent à l’humidité de sortir du logement.

Toutefois ces grilles font entrer de l’air froid dans le logement en hiver, ce qui n’est pas optimal pour le chauffage de votre maison. A l’inverse une ventilation mécanique contrôlée (VMC) assure le renouvellement de l’air sans perte de chaleur tout au long de la journée et de la nuit.

Installer une ventilation mécanique par insufflation (VMI)

Pour lutter contre l’humidité d’une maison, il existe une alternative au système de ventilation mécanique contrôlée (VMC), il s’agit de la ventilation mécanique par insufflation (VMI). Ce système est davantage performant contre les problèmes d’humidité. Le principe de fonctionnement d’une VMI est le suivant :

  • L’air extérieur est capté par le système de ventilation équipé d’un filtre qui permet d’enlever :
    - les pollens ;
    - et les particules fines.
  • Une résistance électrique réchauffe l’air froid filtré provenant de l’extérieur.
  • L’air réchauffé est ensuite insufflé dans les différentes pièces de la maison en prenant en compte le taux d’humidité et la température de chacune d’entre elles.

Installer une climatisation réversible

Les appareils de climatisation réversible sont également adaptés aux maisons humides. Le principe de fonctionnement d’une climatisation réversible est le suivant :

  • L’appareil chauffe le logement en hiver grâce à un fonctionnement qui évite la création de condensation.
  • Ce principe de fonctionnement permet :
    - d’assécher l’air ;
    - de jouer le rôle d’un déshumidificateur d’air.
Construction, rénovation, un projet de chauffage ?

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

FioulGazPompe à chaleurBoisSolaire thermiqueAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires