RT 2012

Accueil > Lexique > RT 2012

RT2012
La réglementation thermique RT 2012 est obligatoire pour toute construction neuve, à partir du 1er janvier 2013, dépôt de PC.

La RT 2012 fixe une consommation moyenne d'énergie primaire de 50 kWh/m².an. Et ce relativement aux 5 usages les plus importants que sont le chauffage, la climatisation, la production d'eau chaude sanitaire, l'éclairage, et les auxiliaires électriques tels pompe et ventilateurs. Ce seuil de consommation oblige par ailleurs à concevoir et à réaliser différemment le bâtiment.
1°) Une éco-conception tenant compte des apports gratuits (solaire passif par exemple), des ombres projetées, des vents dominants. Ainsi qu'un bâti protégé et fortement isolé avec une réduction drastique des ponts thermiques avec de plus une perméabilité forte (qui sera contrôlée sur le chantier et à la réception des ouvrages). Avec la RT 2012, c'est un nouveau coefficient Bio sans unité qui caractérisera la performance du bâti.
2°) Des équipements de chauffage et autres à haute efficacité énergétique : chaudière à condensation, pompe à chaleur, régulation et programmation fines, …
3°) Des systèmes de récupération d'énergie, comme la ventilation double flux avec échangeur récupérateur d'énergie
4°) Un usage des énergies renouvelables comme le solaire dont la contribution favorise l'obtention du niveau BBC de 50 kWh/m².an.
5°) Usage d'équipements produisant eux-mêmes l'énergie, en l'occurrence les panneaux photovoltaïques, les micro ou mini-cogénérateurs.

Zoom sur le Bbio de la RT 2012. BBio pour besoins climatiques est un indicateur qui détermine les besoins en énergie du bâtiment, sans tenir compte des équipements futurs. C'est dire que le bâti doit être lui-même économe. Le Bbio intègre l'isolation thermique, les apports internes et externes et la ventilation ainsi que d'autres paramètres tels que l'éclairage naturel. Le Bbio max sera à ne pas dépasser dans la RT 2012. Il sera modulé en fonction du type d'occupation du bâtiment et de sa catégorie C1 (non climatisé) ou C2 (climatisé). A noté que la ventilation est prise en base dans le Bbio avec un système de VMC double-flux avec récupération d'énergie à efficacité 50%).

Zoom sur le Cep de la RT 2012. Comme dit précédemment le Cep prend en compte les 5 usages de consommation que sont le chauffage, la climatisation, la production d'eau chaude sanitaire, l'éclairage, et les auxiliaires électriques tels pompe et ventilateurs. De même que pour le Bbio, le Cep sera modulé en fonction du type de bâtiment et de sa catégorie C1 ou C2 (climatisé), de la zone géographique, de la surface moyenne des logements. Autour d'une valeur moyenne de 50 kWh/m².an, les valeurs de Cep de la RT 2012 pourront ainsi varier de 40 à 140 kWh/m².an.