Chauffage électrique : fonctionnement, prix, puissances et modèles

Accueil > Lexique > Chauffage électrique : fonctionnement, prix, puissances et modèles

radiateur à inertie chauffage électrique
Radiateur à inertie Galapagos d'Atlantic

Le chauffage électrique est une solution intéressante dans différentes situations. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir depuis le fonctionnement aux prix en passant par les modèles existants.

Le fonctionnement du chauffage électrique

Le système du chauffage électrique transforme l’électricité en chaleur. Cette transformation se décline ensuite selon plusieurs technologies. Notez que le chauffage électrique ne peut plus beaucoup être posé en neuf, il est préféré en rénovation pour son faible investissement et la facilité d’installation. Mais attention au coût de l’électricité. S’il l’appareil n’est pas cher à l’achat, le prix du Kw peut rapidement être un frein. Le chauffage électrique va de pair avec une bonne isolation, sinon il peut être un gouffre financier, à 15 cts le kW, il n’est pas forcément économique à l’usage. Pour canaliser ces dépenses, il est bon d’étudier plusieurs critères qui joueront sur la consommation.

La puissance du chauffage électrique

La puissance du chauffage électrique est à penser en fonction de l’isolation de votre bâtiment. A noter que dans les constructions, aujourd’hui, l’électrique est très déconseillé suite à sa consommation, et pénalisé par la règlementation puisqu’il ne peut être renouvelé. Bien que cela demande un coût plus élevé, misez davantage sur plusieurs petites sources de chaleur (1 000 KW) qu’une seule, de puissance équivalente aux deux (2 000 KW). Vous bénéficierez ainsi d’une meilleure répartition de la chaleur. Il faut savoir également qu’à puissance égale quels que soient la technologie et l’âge, votre chauffage consomme de la même manière.

La régulation du chauffage électrique : un élément essentiel

La régulation est un point clé dans le fonctionnement du chauffage électrique. Il permet de réaliser des économies d’énergie considérables. Il existe plusieurs systèmes de régulation aux coûts et aux adaptations différentes.

La régulation fil Pilote

Dans ce cas-là, la programmation se fait par un fil relié à un radiateur et peut donner ces instructions :

  • Confort -1°C : Chauffe à la température choisie moins 1°C
  • Confort -2°C : Chauffe à la température choisie moins 2°C
  • Eco (absences quotidienne) : Maintient 3 à 4°C sous la température choisie
  • Hors-gel (absences longues) : Maintient environ 7°C
  • Arrêt : S’arrête totalement

Cela ne concernant qu’un seul radiateur, il vous est recommandé d’installer pour compléter, un moyen de centraliser la programmation, avec ou sans fil. Evidemment une installation sans fil coûtera plus cher. Vous pouvez compter entre 30 et 200 € pour les plus sophistiqués.

La régulation pré-enregistrée

Ce sont les chauffages où le panneau de commande est intégré à l’appareil. Cependant, ces programmes ne disposent généralement que de trois propositions de chauffage et vous ne pouvez pas créer la vôtre, ce n’est pas agréable pour un utilisateur. De plus, cela va à l’encontre des économies d’énergie prévues initialement. Vous pouvez compter un système de programmation de ce type à 10 ou 20 €.

La régulation personnalisable

Dans ce cas-là, c’est un appareil où la commande est effectivement intégrée mais vous pouvez créer vos programmes de chauffage. Vos possibilités restent limitées. Attention, rien ne permet de faire la différence entre un panneau avec commande réglable d’un panneau aux programmes automatiques. Pour cela, renseignez-vous bien auparavant et n’hésitez pas à consulter la notice. Plusieurs critères viennent influer le prix notamment la finesse des variations de températures ainsi que la sophistication de l’écran dont vous disposez pour commander. Les programmateurs de ce genre peuvent monter jusqu’à 300 €.

La régulation connectée

Ici la régulation de votre chauffage se fait directement via vos appareils connectés (tablettes, smartphone…). Vous pouvez définir un planning horaire ainsi que suivre votre consommation d’énergie en direct. Vous bénéficiez également d’un traitement des données enregistrées qui crée un algorithme et vous propose alors des types de programmation liés à vos habitudes de consommation.

La connexion par la box

  • Les chauffages sont conçus pour être connectés directement à votre box internet.

  • Les chauffages ne sont pas conçus pour. Vous devrez alors vous équiper de boîtiers pour relier directement à votre box. Ils sont appelés interface “I/O”. Ce modèle est compatible avec un chauffage fil pilote.

Comptez pour cette installation entre 50 et 200 €.

La connexion par un boîtier à enficher

  • Vous avez déjà installé un chauffage et centralisé vos fils pilotes, vous n’avez besoin d’installer qu’un serveur central

  • Les fils pilotes ne sont pas reliés, vous devez alors vous munir de capteurs, un module “chauffage” sur chacun d’entre eux avant de les connecter ensuite au “serveur” central.

Comptez pour cette installation entre 60 et 250 €.


La technologie du chauffage électrique

Le choix du modèle de chauffage électrique utilisé doit être avant tout guidé par votre besoin, puisque de la technologie dépend le confort thermique. La régulation est également essentielle dans le prix du chauffage au quotidien. Aujourd’hui beaucoup de systèmes vous permettent de réguler en direct votre température grâce à des applications notamment. N’hésitez pas à vous renseigner. Pour la pose d’un chauffage, si vous n’avez pas de connaissances en électricité, il est indispensable que vous fassiez appel à un professionnel. Voici quelques éléments généraux ayant des incidences sur le prix du chauffage comme matériel ou matériau :

  • Le poids : Il représente la masse de matière qui permet de conduire la chaleur, il est donc également lié à la quantité de chaleur dégagé.

  • Le rayonnement : Quantifier le rayonnement vous permettra de mieux connaître la puissance de chauffe. Vous pouvez avoir une idée avec la masse de matière. C’est elle qui stocke la chaleur et la rediffuse ensuite.


Le convecteur

Le convecteur est un système doté d’une résistance pour chauffer. S’il est l’installation au moindre prix, il est aussi peu apprécié pour ses mauvais effets de chauffe. En effet, la chaleur sort et monte automatiquement. L’utilisateur ne ressentant pas la chaleur à son niveau est tenté d’augmenter la température et surconsomme alors. Il est donc plus coûteux sur le long terme. Mobile ou fixe, il est apprécié pour son minimum d’encombrement et son efficacité ponctuelle.

Il peut être doté d’un soufflant électrique qui aspire l’air froid de la surface sur laquelle il est posé, le chauffe auprès de la résistance et, grâce à un système de ventilation, le renvoie pour le diffuser plus largement.

Souvent utilisé dans des pièces où l’on veut que cela chauffe rapidement, ou en appoint.


Type de chauffage

Fourchette de prix

Rayonnement

Coût de l’installation

Convecteur

Entre 20 et 200 €

5 %

50 à 300 € par radiateur


Les radiants ou radiateurs

Les radiants ou radiateurs offrent généralement le confort minimum du chauffage électrique pour un aspect économique à l’achat. Il se décline cependant sous différents modèles, appréciées selon les besoins en chaleur.

Les radiateurs à inertie

  • les radiateurs à inertie sèche : Ce système émet de la chaleur grâce à un matériau porteur de chaleur. Ils peuvent être constitués en métaux comme l’aluminium (entrée de gamme) ou la fonte (moyenne gamme). Mais aussi en matériau réfractaire, c’est-à-dire une pierre. Ce dernier matériau apporte souvent une masse plus importante, et comme expliqué plus haut, une puissance de chauffe plus intéressante.

  • les radiateurs à inertie fluide : Ce système chauffe un liquide (eau glycolée ou huile) transportant la chaleur dans l’appareil. Ce qui permet un chauffage continu et doux. Noter que l’utilisation d’un liquide dans l’appareil peut demander davantage d’entretien et de main d’oeuvre si un problème survenait. (démontage, vidange…)

Type de chauffage

Fourchette de prix

Rayonnement

Coût de l’installation

Radiateur à inertie sèche

300 à 1 000 €

Entre 30 et 40 %


40 à 200 € par radiateur

Radiateur à inertie fluide

200 à 500 €

40 %

Radiateur à infrarouges

15 à 200 €

100 %

sur devis


Les radiateurs à double corps de chauffe

Ils sont composés à la fois d’un système de rayonnement, permettant de dégager plus largement de la chaleur, mais bénéficie aussi d’un matériau accumulateur comme le chauffage à inertie. Il combine une montée rapide de la température et une bonne diffusion. Cependant, pour être alimenté, il consomme beaucoup d’énergie et n’est pas extrêmement viable économiquement.

Type de chauffage

Fourchette de prix

Coût de l’installation

Rayonnement

Radiateur à double corps de chauffe

500 à 1 000 €

40 à 200 € par radiateur

40 %


Les radiateurs à infrarouges

Ils chauffent directement ce qu’ils ont face à eux grâce à des rayons infrarouges. Leur effet est immédiat, la température monte rapidement. En revanche, avec aucun moyen de stocker la chaleur, le froid retombe aussitôt que le modèle est éteint. Il ne se diffuse pas dans la pièce aussi facilement. Il est apprécié comme chauffage d’appoint, où dans un lieu où la chaleur doit vite arriver comme dans une salle de bain par exemple. Le prix d’un radiateur infrarouge varie selon la longueur de ses ondes, ou le nombre d’options.

Type de chauffage

Fourchette de prix

Rayonnement

Radiateur à infrarouges à ondes courtes

15 à 200 €

100 %

Radiateur infrarouge à ondes longues

200 à 1 000 €

100 %


Les radiateurs à chaleur douce

Ils permettent d’économiser 40 à 50% de chaleur puisque toute la chaleur produite peut être stockée dans le radiateur. Il offre un confort thermique sur la durée.

type de chauffage

Fourchette de prix fourniture

Rayonnement

Coût de l’installation

Radiateur à chaleur douce

350 à 900 €

40 %

40 à 200 € par radiateur


Les planchers chauffants électriques

Avec un plancher chauffant, vous bénéficiez évidemment d’une grande surface de chauffe et donc d’une meilleure diffusion. L’avantage de cette installation est de profiter d’une chaleur modérée et persistante. En revanche, le système de diffusion de la chaleur au-dessus de la résistance mettra davantage de temps à se réguler et l’effet sera moins immédiat. La température s’adaptera moins aisément au thermostat nécessaire à la situation (pic de chaleur, activité importante nécessitant une température plus fraîche).

Type de chauffage

Fourchette de prix

Coût de l’installation

Rayonnement

Plancher chauffant

40 à 75 € le m²

100 %


Les chaudières électriques

Les chaudières électriques fonctionnent comme les ballons d’eau chaude. La résistance peut chauffer un courant d’eau se diffusant ensuite pour le chauffage au sol ou alors les chauffages à eau. Notez que le rendement vraiment très bas en fait une des solutions les moins utilisées. Elles peuvent aussi servir de chauffage d’appoint si nécessaire mais demeurent extrêmement énergivores

Type de chauffage

Fourchette de prix

Coût de l’installation

Rayonnement

Chaudière électrique

100 à 6 000 €

Autour de 4 000 € seule

Avec les radiateurs comptez de 5 500 à 9 000 €

Chauffe pour un système


La pompe à chaleur

Ce système absorbe comme source, la chaleur de l’air ou du sol de l’extérieur et grâce à un fluide particulier est transféré pour alimenter la source de température dans la maison. Il s’illustre par exemple dans la climatisation réversible. Cette pompe à chaleur tend à supplanter les radiateurs électriques pour les économies qu’ils génèrent. Elle produit davantage d’énergie qu’elle n’en consomme.

Type de chauffage

Fourchette de prix

Coût de l’installation

Pompe à chaleur Air-air

8 000 et 16 000 €

Pompe à chaleur Air-eau*

Pompe à chaleur géothermique* **

à capteurs verticaux

167 € TTC par m² chauffé

5 000 €

à capteurs horizontaux

100 € TTC par m² chauffé


*A noter que depuis le 1er septembre 2014, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% pour l’installation d’une pompe à chaleur air-eau.

** Bénéficiez pour l’installation d’une pompe géothermique d’une aide le département, la région ou l’Anah (Agence Nationale d’Amélioration de l’Habitat)

Construction, rénovation, un projet de chauffage ?

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

FioulGazPompe à chaleurBoisSolaire thermiqueAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires