Récupération de chaleur

Accueil > Lexique > Récupération de chaleur

Récupération de chaleurLa récupération de chaleur est synonyme d'économies d'énergie. En effet, la récupération de chaleur s'opère à différents niveaux en matière de chauffage.

La récupération peut s'effectuer sur les fumées chaudes en sortie de chaudière, c'est la récupération qu'effectue la chaudière à condensation en récupérant la chaleur latente des fumées.

La récupération de chaleur peut aussi s'effectuer au niveau d'un condenseur d'un groupe frigorifique. Ce groupe frigorifique initialement destiné climatisait les locaux va ainsi devenir un bi générateur par la chaleur récupérer servira au chauffage des locaux et à la production d'eau chaude sanitaire.

La récupération de chaleur autour d'une cheminée ou d'un insert fermé est injectée vers les pièces à chauffer. Cette récupération de chaleur permet d'obtenir des appareils autonomes de chauffage avec des rendements proches de 80 %. La récupération de chaleur peut s'effectuer directement par convection et chauffage par air chaud. D'autres solutions de récupération d'énergie utilisent un échangeur thermique et se raccordent directement sur le réseau de chauffage central.

La récupération de chaleur peut effectivement se réaliser sur un poste prépondérant dans le bilan de consommation, c'est la ventilation. Dans ce cas l'air extrait chargé de calories est échangé avec l'air neuf introduit dans la maison où l'immeuble.

A l'aide d'un échangeur statique, la récupération de chaleur s'effectue sur la ventilation de type VMC double flux qui assure ainsi une récupération de chaleur de 80 % dans certains cas. Pour aller plus loin, la ventilation peut également s'effectuer via un échange thermique de l'air neuf par le sol c'est ce qu'on appelle le Puits Canadien. La récupération de chaleur d'un Puits Canadien permet d'introduire et de réchauffer un air neuf initialement très froid.

Lien recommandé : Dossier technique changement de chaudière