Chauffe-eau thermodynamique : fonctionnement, avantage, prix et installation

Accueil > Lexique > Chauffe-eau thermodynamique : fonctionnement, avantage, prix et installation

Chauffe eau thermodynamique
Un chauffe eau thermodynamique économise l’énergie - Source Atlantic

Le chauffe-eau thermodynamique dispose de réels avantages, que ce soit par rapport à un modèle intégré à votre chauffage ou à un modèle standard électrique ou au gaz.  Voici recensés ici son mode de fonctionnement, son installation, ses avantages, son prix et les aides auxquelles il peut être éligible.

Le principe du chauffe-eau thermodynamique

Le chauffe-eau, comme l’indique son nom, est utilisé pour chauffer l’eau, celle de votre circuit sanitaire. La particularité du mode thermodynamique est de le faire selon un principe qui s’apparente à celui de la pompe à chaleur aérothermique. C’est-à-dire qu’il s’appuie sur les calories présentes dans l’air pour économiser l’énergie.

L’air ainsi récolté, à une température qui doit se situer entre + 5° C et + 35° C, réchauffe le liquide caloporteur présent dans le système pour chauffer l’eau dans le ballon. L’eau est ainsi réchauffée à une température pouvant aller jusqu’à 60° C, dans un délai d’environ 8 heures pour une contenance de ballon de 250 litres. L’idéal est de l’air autour de 20° C et une eau chauffée autour de 50° C.

C’est ainsi qu’un chauffe-eau thermodynamique en fonctionnement permet une économies d’énergie de l’ordre de 50 % par rapport à un modèle intégré à votre chaudière mais aussi qui avoisine les 70 % par rapport à un chauffe-eau traditionnel électrique ou à gaz.

Le rendement d’un chauffe-eau thermodynamique

Egalement appelé CET ou CETI, ce modèle de chauffe-eau dispose d’un rendement qui se situe le plus souvent entre 2 et 3, selon la situation de la prise d’air.
Cependant, pour bénéficier d’une éligibilité au Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE), ce rendement (aussi appelé COP pour COefficient de Performance), doit, au minimum, être au-dessus de 2,3, voir 2,5 selon l’emplacement de cette prise d’air. En outre, il devra aussi bénéficier de la norme EN 1647 pour être pris en compte. Plus précisément, le COP est la quantité de chaleur produite divisée par la consommation d’électricité en relation avec son fonctionnement.

Les avantages et inconvénients du chauffe-eau thermodynamique

Pour mieux juger de l’intérêt d’opter pour l’installation d’un chauffe-eau thermodynamique, voici les avantages et inconvénients qu’un tel système procure.

Chauffe-eau thermodynamique avantages

    1. Le premier avantage est celui déjà évoqué, de l’économie d’énergie, qui permet de diviser sensiblement par 3 sa consommation ;
    2. Le deuxième est écologique puisqu’il utilise de l’énergie renouvelable et, en plus, ne rejette pas de gaz nuisible pour la couche d’ozone ;
    3. Le troisième est économique puisque, comme nous le verrons, les aides et la TVA réduite en font un appareil intéressant sur le plan financier ;
    4. Son installation est relativement simple ;
    5. Son fonctionnement permet l’alimentation d’un foyer de 6 personnes.

Chauffe-eau thermodynamique inconvénients

    1. Ce chauffe-eau nécessite des cas bien spécifiques pour son installation : une pièce non chauffée de plus de 20 m³ ou une pièce de moins de 20 m³ chauffée à condition de prendre l’air à l’extérieur ;
    2. Il n’est pas totalement silencieux et, à proximité d’une chambre, le ronronnement de son ventilateur peut se révéler gênant la nuit ;
    3. S’il est économique, il consomme quand même un peu d’électricité en complément ;
    4. Il peut être incompatible avec un système électrique heures creuses / heures pleines puisqu’il est préférable de prendre l’air en journée, lorsqu’il fait plus chaud, selon le principe de prise d’air ;
    5. Il reste dépendant de la région dans laquelle il est installé et des conditions de cette installation.

Le prix d’un chauffe-eau thermodynamique

Il existe différents modèles de chauffe-eau thermodynamique selon le principe de prise d’air :

  1. à air ambiant  (ou air intérieur)
    L’air est pris dans le local où a été installé le chauffe-eau thermodynamique. L’intérêt est d’avoir un air relativement régulé mais avec un problème de chauffage puisque ce local est refroidi par la ventilation. C’est pourquoi il est conseillé de le faire dans un local de plus de 20 m3 non chauffé. Par contre, cette pièce sera isolée thermiquement pour que l’air ne soit pas trop froid en hiver, mais aussi phoniquement pour atténuer le bruit du ventilateur.
    Le système refroidissant la pièce, le risque est que plus le chauffe-eau fonctionnera, moins il sera performant dans la pièce perdant des degrés.
    C’est une solution peu employée, d’autant qu’elle peut même générer le gel des canalisations, voire du matériel.
    Pour un chauffe-eau thermodynamique sur air ambiant, il faut compter à partir de 1.400 € en fourniture, et jusqu’à 2.000 €.
  2. à air extérieur
    C’est la solution utilisée lorsque la maison ne dispose pas d’une pièce permettant l’installation du système et souvent utilisée dans le neuf.
    Ce principe se décompose en deux systèmes : monobloc et split système.
    Le monobloc dispose d’un chauffe-eau à l’intérieur et un gainage permet d’aller chercher l’air extérieur. Les performances sont toutefois moins bonnes que lorsque l’air provient de l’intérieur. En outre, une pièce n’étant plus dédiée à l’appareil, il est souvent situé dans un placard ou une salle de bains et peut se révéler bruyant.
    En split système, la pompe à chaleur est située à l’extérieur et chauffe l’eau du ballon qui est, quant à lui, à l’intérieur. Le problème est alors une gêne auditive extérieure en cas de proche voisinage et un risque de gel de l’appareil extérieur qui doit, pour l’empêcher, proposer des cycles de dégivrage réguliers à partir de résistances électriques. Le matériel, plus exposé, est aussi plus fragile.
    Un chauffe-eau thermodynamique sur air extérieur se situe entre 2.000 et 2.200 € en fourniture.
  3. à air extrait
    C’est la solution la meilleure, l’air provenant d’une VMC et propose la température la plus régulière toute l’année, offrant un COP autour de 3. Dans ce cas, la température de l’air est un peu plus indépendante de l’heure et devient plus conciliable avec un principe d’abonnement électrique heures pleines / heures creuses.
    Il existe aussi deux systèmes selon qu’il fonctionne sur l’air extrait par une VMC simple flux ou par une VMC double flux.
    Le débit d’air doit être suffisant pour alimenter le système et le ballon étant situé à l’intérieur, le risque de gêne auditive est alors plutôt pour les occupants du logement.
    Par contre, au niveau des performances, c’est le principe le meilleur.
    Pour un chauffe-eau thermodynamique à air extrait, comptez entre 2.400 et 3.500 € en fourniture.

Mais le prix dépend aussi du gaz frigorifique que contient le système, de la marque et de la qualité d’appareil choisie.

Si le principe présenté est celui de l’aérothermie, c’est parce qu’il s’agit du modèle le plus fréquent. Toutefois, il existe aussi des principes d’héliothermie et de géothermie qui prennent la chaleur provenant, respectivement, du soleil et du sol. La géothermie est généralement couplée avec le chauffage.

Dans un cas très général, comptez à partir de 2.000 € pour un chauffe-eau thermodynamique avec ballon de 300 litres, convenant à un foyer entre 4 et 6 personnes.

Principe de chauffe-eau thermodynamique

Prix en fourniture

à air intérieur

de 1.400 à 2.000 €

à air extérieur

de 2.000 et 2.200 €

à air extrait

de 2.400 à 3.500 €


L’installation d’un chauffe-eau thermodynamique

En tout premier lieu, il faut déterminer l’endroit où sera installé le chauffe-eau thermodynamique. Pour cela, une pièce d’un minimum de 10 m² est requise avec un volume à brasser d’au moins 20 m3. Que ce soit un garage, une lingerie, une buanderie, une arrière-cuisine ou toute autre dépendance, il vous faudra aussi veiller à la bonne isolation thermique et phonique de ce local.
Si cette pièce devait se révéler trop froide et descendre en dessous des 5° C, il faudra vous pencher sur une meilleure façon de récupérer de la chaleur. Il faut aussi que cette pièce puisse évacuer facilement l’air refroidi.
Le chauffe-eau thermodynamique en installation peut aussi bien être prévu dans une maison neuve que dans le cas d’une réhabilitation et les différents fonctionnements offrent alors différentes options selon les cas se présentant.

Pour une maison réalisée selon les normes RT 2012, il vous faudra compter entre 2500 et 3000 € pour un système installé avec ballon d’eau chaude de 250 à 300 litres.

Il est aussi possible d’installer un modèle encore plus performant et économique disposant d’un pilotage intelligent que vous pourrez même contrôler à distance depuis une application de smartphone, par exemple, et mieux gérer vos absences.

Les aides pour un chauffe-eau thermodynamique

Ce qui rend encore plus intéressant l’investissement dans un chauffe-eau thermodynamique est que, du fait de son fonctionnement écologique, s’appuyant sur une énergie renouvelable et ne rejetant pas de gaz nocifs, il est éligible à de nombreuses aides.
On peut ainsi citer :

  1. Le Crédit d’Impôt Transition Energétique (30 % du coût de la fourniture) dans le cas où cette fourniture provient d’un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) ;
  2. La TVA développement durable à 5,5 % ;
  3. Les subventions éventuelles territoriales (commune, région, etc.) ;
  4. Les aides ANAH sous condition de ressources ;
  5. Les aides des fournisseurs d’énergie éventuelles ;
  6. Le prêt à taux zéro.

Le professionnel auquel vous ferez appel vous apportera ses connaissances dans ce domaine.

La rentabilité d’un chauffe-eau thermodynamique

Si le prix d’un chauffe-eau thermodynamique se situe autour des 3.000 €, mais la dépense en énergie est ramenée d’environ 400 € à 160 € TTC par an pour un foyer de 4 personnes.
Ainsi, il est considéré que l’investissement est amorti sur une période d’environ 8 ans, compte tenu des aides dont vous pouvez bénéficier.

L’entretien d’un chauffe-eau thermodynamique

L’entretien d’un chauffe-eau thermodynamique n’est lié à aucune obligation légale. Toutefois, il est conseillé afin de maintenir votre appareil en bon état de fonctionnement et lui éviter de forcer pour bien oeuvrer.
Ainsi, un nettoyage est recommandé pour éviter l’amoncellement de poussières qui finirait par perturber les entrées d’air. L’évaporateur du chauffe-eau est aussi une pièce à nettoyer chaque année.

Si vous n’utilisez votre chauffe-eau thermodynamique durant une longue période, une vidange peut alors se révéler nécessaire, et surtout lorsqu’il se trouve dans un local non chauffé.

Construction, rénovation, un projet de chauffage ?

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

FioulGazPompe à chaleurBoisSolaire thermiqueAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires