Poêle mixte : installation, fonctionnement et prix

Accueil > Lexique > Poêle mixte : installation, fonctionnement et prix

poêle mixte
Poêle mixte bois et granulés

Le poêle mixte bois et granulés cumule, comme son nom l’indique, les avantages de ces deux combustibles. Vous pouvez ainsi alimenter votre poêle en bûches, ou passer en mode “granulés” pour avoir, par exemple, du chauffage toute la nuit sans être obligé de vous lever.

Le principe de fonctionnement d’un poêle mixte bois et granulés

Un poêle mixte, appelé également poêle polycombustible, fonctionne de manière alternative avec la combustion du bois et des granulés de bois, ou pellets. Vous pouvez donc choisir de l’utiliser comme un poêle à bois classique, avec un chargement de bûches régulier par la façade, ou de remplir le réservoir à pellets pour bénéficier d’une autonomie pouvant aller de 1 à 4 jours selon la puissance de votre poêle, la température souhaitée et la taille de votre réservoir. Quand votre poêle détecte la fin de la combustion de vos bûches de bois ou de vos bûches compressées, il passe automatiquement en mode de combustion des granulés de bois. Votre foyer est ainsi alimenté régulièrement de pellets, de manière progressive, pour ne lui fournir que la juste quantité nécessaire. Son rendement de 75 à 90 %, selon les modèles, fait du poêle mixte une solution de chauffage écologique qui vous permettra également de réaliser des économies d’énergie.
Pour garantir un confort optimal, plusieurs dispositifs sont proposés comme :

  1. l’alimentation automatique en granulés de bois ;
  2. la régulation de la combustion pour atteindre la température ambiante souhaitée ;
  3. l’allumage des bûches, ou des pellets, programmable ;
  4. la reconnaissance automatique des combustibles ;
  5. le passage automatique en combustion de granulés quand vos bûches ont fini de se consumer ;
  6. un visuel pour vous informer quand votre poêle doit être rechargé ;
  7. un fonctionnement en mode manuel en cas de coupure d’électricité ;
  8. un écran tactile pour piloter votre poêle en toute simplicité pour certains poêles mixtes haut de gamme.

Les poêles mixtes bois et granulés, comme tous les poêles à bois, doivent faire l’objet d’une visite de contrôle annuelle. Il vous faudra également faire ramoner vos conduits d’évacuation des fumées deux fois par an, dont une fois pendant la période de chauffe.

Les avantages et les inconvénients d’un poêle mixte

Les avantages

L’avantage premier d’un poêle mixte réside dans la possibilité de passer d’un combustible à un autre quand vous le voulez, ou de façon automatique. Vous pouvez ainsi charger vos bûches pour profiter d’une belle flambée, ou le faire passer en mode granulés pour une plus grande autonomie, pratique pour la nuit ou quand vous partez au travail. Il s’adapte à votre rythme de vie, cumulant les avantages d’un poêle à bois classique et d’un poêle à granulés. Si votre stock de bois s’amenuise, libre à vous de prendre le relais avec des pellets. Si les bûches de bois classiques produisent beaucoup de cendres et de fumée, les granulés, eux, n’en forment que très peu, ce qui fait moins de déchets à évacuer. Le prix de ces biocombustibles, presque deux fois moins chers que l’électricité, et son rendement élevé font de lui un système de chauffage performant permettant de réaliser des économies d’énergie. De plus, certaines aides peuvent vous aider à financer votre projet dans le cadre de rénovation énergétique.

Les inconvénients

Le stockage des bûches et des sacs de granulés doit se faire à l’abri des intempéries, dans un endroit suffisamment grand et bien ventilé pour ne pas laisser l’humidité s’installer. En effet, un bois humide entraînera une hausse de votre consommation et un encrassement de votre système de chauffage. Le bois peut être entreposé en extérieur, mais les granulés devront être stockés en intérieur, dans un garage ou autre. Si le prix des combustibles est avantageux, il faut prendre en compte toutefois l’investissement conséquent que représente l’achat et l’installation d’un poêle mixte bois et granulés. La taille de celui-ci est souvent imposante, bien plus qu’un simple poêle à bois classique, et ne permet pas de créer un élément à part entière de votre décoration intérieure, comme le ferait un poêle suspendu par exemple. Les modèles sont de plus en plus perfectionnés grâce à des dispositifs électroniques, ce qui multiplie les risques de pannes éventuelles que vous n’aurez pas avec un simple poêle à bois. Pour finir, si votre poêle mixte ne dispose pas de mode manuel, vous ne pourrez plus vous chauffer en cas de coupure d’électricité.

La puissance requise pour votre poêle mixte

La puissance de votre poêle mixte est un critère déterminant, et commun à tous types de poêles. En effet, si la puissance est mal déterminée en amont, votre appareil de chauffage sera, soit en surchauffe pour atteindre la température souhaitée, ce qui peut endommager votre installation et vous astreindre à consommer beaucoup plus que nécessaire, soit en sous-régime, ce qui peut provoquer un encrassement prématuré de vos conduits d’évacuation des fumées. La puissance de votre poêle mixte doit être calculée par un professionnel expérimenté qui prendra en compte l’isolation de votre logement, la température de confort attendue, la surface que vous souhaitez chauffer, ainsi que votre localisation géographique. Néanmoins, à titre indicatif, la puissance requise pour un logement achevé après le 1er janvier 2013 est d’environ 100 W par m², et pour un logement conforme à la RT 2012, elle est d’environ 60 W par m². Pour une maison dite “passive”, la puissance maximale requise est divisée par 2, soit environ 30 W par m².

Le corps de chauffe de votre poêle mixte

Si la partie électronique des poêles mixtes est souvent garantie 2 ans, le corps de chauffe, quant à lui, est garantie entre 5 et 10 ans. Il peut être en fonte ou en acier.

  • Corps de chauffe en fonte :

La fonte est un matériau très lourd qui offre la meilleure inertie. En effet, si le corps de chauffe met du temps à atteindre des températures élevées, il emmagasine la chaleur et permet de la restituer pendant un long moment, même une fois le foyer éteint. Le poids important de la fonte fera de votre poêle mixte un appareil robuste qui ne peut se poser que sur un plancher extrêmement solide.

  • Corps de chauffe en acier :

L’acier est un matériau assez léger et résistant. Son inertie est plutôt faible. Le corps de chauffe ne conserve pas la chaleur très longtemps, en revanche, la montée en température est très rapide, ce qui peut avoir un certain avantage. Avec l’acier, vous aurez également la possibilité de choisir parmi un large choix d’aspects esthétiques allant du plus basique au plus contemporain.

Les prix des différents types de poêles mixtes

Le prix d’un poêle mixte bois et granulés peut varier en fonction de :

  1. la puissance requise pour votre logement ;
  2. la grandeur du réservoir à granulés à bois ;
  3. le matériau et la capacité du corps de chauffe ;
  4. son rendement de chauffage ;
  5. la présence, ou non, d’une soufflerie qui diffuse la chaleur vers les autres pièces de votre logement par un réseau de canalisations ;
  6. son aspect esthétique ;
  7. la complexité et la technologie de ses composants électroniques ;
  8. la détection du combustible et la bascule automatique d’un mode à l’autre ;
  9. les dispositifs de programmation de plages horaires de chauffe.

Le prix d’un poêle mixte à combustion standard peut varier de 800 à 7 000 € pour les plus hauts de gamme. En effet, certains modèles se pilotent par écran tactile positionné sur le côté de l’appareil. Cette technologie de pointe vous permet de régler la température, contrôler votre consommation et de vous restituer un historique complet de votre installation, comme votre niveau de réserve de granulés et même le nombre d’heures passées en mode “bois” et en mode “granulés”.

Le poêle mixte à double combustion, appelé également à postcombustion, possède deux chambres de combustion. Le premier foyer permet de brûler votre biocombustible comme vos bûches de bois ou vos granulés, puis le second, placé à l’arrière du foyer principal, sert à la combustion des gaz résiduels issus du premier, ce qui permet un rendement et une performance optimale. Il possède deux arrivées d’air, une première qui apporte l’air primaire qui sert à la combustion du bois, et la deuxième qui diffuse les fumées dans la seconde chambre de combustion. Le poêle mixte turbo fonctionne, lui aussi, par double combustion mais au sein du même foyer. En effet, l’air primaire arrive dans la partie basse de votre poêle pour alimenter votre foyer, et les gaz résiduels sont ventilés, eux, à mi-hauteur du corps de chauffe pour être brûlés. Les prix de ces deux types de poêles mixtes sont assez proches et peuvent aller de 1 500 à 8 000 €. Ils sont plus performants qu’un poêle mixte classique car la combustion des fumées produit de l’énergie supplémentaire.

Un poêle mixte hydraulique est une solution de chauffage et de production d’eau chaude. Même s’il est moins performant qu’une chaudière classique, il permet de produire de l’eau chaude sanitaire et d’approvisionner un plancher chauffant ou des radiateurs à eau chaude. Son prix peut varier de 1 900 à 7 000 € selon les modèles.

L’installation d’un poêle mixte

L’installation de votre poêle mixte bois et granulés doit être réalisée par un professionnel qualifié et certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), indispensable pour avoir accès aux aides de l’État. Le prix de pose dépendra bien évidemment du tarif horaire de votre artisan mais aussi de la complexité des travaux, et peut varier de 600 à 1 800 €, hors frais de déplacements. Il faut noter que des coûts supplémentaires peuvent être à prévoir si vous n’avez pas de conduit de cheminée par exemple. En effet, il faudra alors effectuer les travaux nécessaires à l’évacuation des fumées par le toit ou en façade. Les conduits pour un poêle à bois sont de 150 mm de diamètre, et ceux pour un poêle à granulés font 80 mm de diamètre. Dans le cas d’un poêle mixte bois et granulés, il faudra donc utiliser un conduit de 150 mm pour une bonne utilisation. Si vous souhaitez diffuser l’air chaud vers les autres pièces de votre maison, il vous faudra également faire installer tout un réseau de canalisations permettant d’alimenter en chauffage le reste de votre logement. Pour finir, si vous avez du parquet, il sera nécessaire de prévoir une découpe pour installer une plaque isolante sur votre sol.

Les aides financières

L’État met à disposition des aides financières axées sur le développement durable et la transition énergétique. Vous pouvez donc bénéficier des dispositifs suivants pour l’achat et la pose de votre poêle mixte bois et granulés réalisée par un professionnel RGE :

  1. Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique, le CITE, vous permet de financer 30 % de votre appareil, sans condition de ressources, dans la limite de 8 000 € pour une personne seule, et de 16 000 € pour un couple. Vous pouvez en bénéficier si votre résidence principale est achevée depuis plus de 2 ans.
  2. La TVA à 5,5 % est accordée dans le cadre d’une amélioration énergétique. Cette TVA à taux réduit est appliquée directement sur la facture de votre professionnel sur l’achat et l’installation.
  3. L’Éco-Prêt à Taux Zéro, nommé le plus souvent Éco-PTZ, peut être cumulé avec le CITE, sans conditions de ressources. Pour bénéficier de ce prêt, il faut cependant que l’achèvement de votre logement principal soit antérieur à 1990.
  4. L’ANAH (l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) met en place une aide supplémentaire délivrée sur dossier pour les foyers les plus modestes.

Il est à noter que certaines collectivités locales accordent également des aides aux personnes désirant faire de la rénovation énergétique dans leur logement. Pensez à vous renseigner.

Construction, rénovation, un projet de chauffage ?

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

FioulGazPompe à chaleurBoisSolaire thermiqueAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires