Installateur Plancher Chauffant

Accueil > Lexique > Installateur Plancher Chauffant

Le choix de l’installateur de plancher chauffant

 

Le plancher chauffant a de réels avantages que, du neuf à la rénovation, de l’hydraulique à l’électrique, vous allez apprécier. Confort, économie d’énergie, gain de volume en sont quelques-uns qui font que ce système se trouve de plus en plus dans les constructions.

Sur les deux grands principes de mise en œuvre, à base d’eau ou de résistance, il vous faudra donc trouver l’installateur de plancher chauffant qui vous apporte ses conseils et vous délivre les meilleurs prix, tout en vous assurant un travail d’expert.

Voici quelques-uns de ces conseils qui vont vous permettre de trouver ce professionnel et de pouvoir échanger avec lui à partir de quelques bases simples sur ce sujet.


Installateur plancher chauffant

Le principe du plancher chauffant

 

Un plancher chauffant a l’énorme avantage de produire une chaleur uniforme par le fait du principe de serpentin passant au-dessus de la dalle béton, avant d’être recouvert par une chape.

Fonctionnant désormais en basse température, généralement à 50°C selon le DTU 65.14, elle-même tempérée par la chape qui la recouvre et n’allant jamais au-dessus de 28°C.

 

Pourquoi un plancher chauffant ?

 

Si l’un des buts du plancher chauffant est l’économie d’énergie du fait de ce fonctionnement en basse température, il apporte aussi un grand confort d’utilisation et une très bonne répartition de la chaleur. Un principe également qui offre une bonne durée de vie au matériel et ne nécessite quasiment pas d’entretien.

Le plancher chauffant qui peut d’ailleurs être réversible et permettre ainsi, à l’inverse, de refroidir le sol en été pour gagner de 3 à 5 °C.

 

Quel type de plancher chauffant

 

Il existe 2 grands principes de planchers chauffants :

  • plancher rayonnant électrique : appelé aussi rayonnant ou à accumulation, plus facile à mettre en œuvre mais aussi plus consommateur d’énergie ;
  • plancher chauffant à eau : plus onéreux en investissement du fait de son raccordement nécessaire à une chaudière, voire à une pompe à chaleur, mais aussi plus économique en consommation.

Le premier s’accordera plus facilement d’une rénovation, en outre.

 

La pose du plancher chauffant

 

Le plancher chauffant nécessite un sol parfaitement plat pour être posé et il est nécessaire de l’isoler pour ne pas laisser place aux déperditions de chaleur.

La pose du plancher peut alors être réalisée, par le biais d’une boîte de dérivation s’il est électrique ou d’un bloc collecteur s’il est hydraulique, interface entre la chaudière et le système. Cette pose doit respecter certaines normes comme le principe de l’escargot avec un écart d’au moins 10 cm entre les tubes.

Un test avant son recouvrement est effectué avec mise sous pression pour le principe hydraulique. Le recouvrement s’opérera par une chape recouvrant d’au moins 30 mm ce plancher chauffant, il est solidifié par un treillis soudé.

 

Le prix de l’installation d’un plancher chauffant

 

Un plancher chauffant électrique revient de 40 à 50 € le m² et un plancher hydraulique de 70 à 110 € le m². Pour la version hydraulique, il faut néanmoins prévoir une maintenance pour le générateur qui peut aller de 70 à 110 €.

 

Les garanties d’un installateur plancher chauffant

 

Confier cette tâche à un installateur agréé est toutefois la meilleure garantie d’un travail réalisé dans les règles de l’art.

Ainsi, en plus d’être certain d’avoir retenu la meilleure formule pour votre chantier, la plus économique et effectuée selon les normes, vous disposerez aussi de toutes les garanties en cas de problème et pourrez prendre, avec ce même professionnel, le contrat d’entretien vous couvrant.

Vous n’aurez pas, non plus, besoin d’investir dans tout un matériel que vous ne pourriez pas rentabiliser sur plusieurs chantiers, contrairement à un artisan.

 

La formation pour un installateur plancher chauffant

 

Avec une formation d’installateur thermique et sanitaire, ce professionnel aura appris toutes les bases pour réaliser ce type de travail et, notamment, la connaissance de la “technologie des émetteurs de chaleur et des chaudières murales gaz et des règles de mise en œuvre d'un plancher chauffant”.

 

Les certifications d’un installateur plancher chauffant

 

La question que vous pouvez vous poser, dès lors, c’est de savoir si le professionnel auquel vous vous adressez détient bien les habilitations nécessaires pour être considéré comme expert dans ce domaine ?

Il existe un certain nombre de certifications qui entrent en ligne de compte comme Qualibat dans le domaine de la construction et, plus particulièrement, du chauffage, Qualit’EnR pour ce qui touche aux énergies renouvelables (notamment dans le cas d’une installation hydraulique sur pompe à chaleur), etc.

En outre, votre installateur devra posséder le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), ce qui vous ouvrira la porte des droits ci-après.

 

Où trouver cet installateur ?

 

Ces installateurs sont généralement regroupés dans des instances telles que l’Agence Française pour les Economies d’Energie (AFEE), l’Association Française pour les Pompes A Chaleur (AFPAC), le COmité Scientifique et Technique des Industries Climatiques (COSTIC), le Syndicat National des Fabricants de Composants et de Systèmes Intégrés de Chauffage (Cochebat), la Fédération Française du Bâtiment (FBB), Promotelec et autres, parmi les plus connus.

 

Les aides

 

L’autre intérêt de faire appel à un professionnel, que ce soit pour la pose, mais aussi pour la fourniture, c’est que cela vous donne droit à certaines aides, comme vu avec le label RGE.

Associé à une pompe à chaleur, cette dernière vous permettra de bénéficier, par exemple, du CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique), tandis que le chauffage au sol pourra aussi disposer d’aides provenant de l’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat), de fournisseurs d’énergie, de collectivités, voire de caisses de retraite et de prestations familiales.

Sans oublier le taux réduit de TVA qui vous permettra de faire conséquemment baisser le prix.

Le professionnel que vous retiendrez sera en mesure de vous conseiller et de vous accompagner aussi sur ce plan financier des aides et subventions, y étant régulièrement confronté.