Eau chaude sanitaire basse conso

Chauffe-eau thermodynamique : le COP global

Le fonctionnement du chauffe-eau thermodynamique est relativement simple puisqu'au lieu d'élever la température d'une cuve avec une résistance électrique (effet Joule), c'est une petite pompe à chaleur prélevant les calories sur l'air qui chauffe l'eau de la cuve.

Ainsi, un chauffe-eau thermodynamique avec un COP de 3 produira 3 kWh d'énergie pour chauffer l'eau chaude sanitaire alors qu'il ne consommera qu'1 kWh d'électricité. Il permet de générer une économie de 2 kWh, soit près de 70 % d'économie sur votre facture !

Aïe, la fin de la phrase est fausse ! Disons pour le moment 70% d'économie d'énergie ponctuellement à l'instant « t » dans des conditions où le COP est bien de 3 ! Cette formulation est plus précise.

La RT 2012, la norme EN 16147 et l'analyse du COP
Nous savons que le coefficient de performance d'une pompe à chaleur varie en fonction de la température de l'air et de sortie d'eau chaude.
C'est la norme EN 16147 qui fixe les conditions de mesures du COP dit instantané. Celui-ci, dans le cas d'un ballon thermodynamique, est établi pour un chauffage de l'eau chaude sanitaire de 15°C à 52,5°C et :
- Pour une température de l'air de 15°C (air ambiant)
- Pour une température de l'air de 7°C (air extérieur)
- Pour une température de l'air de 20°C (air extrait de VMC)

Cette norme est retenue par les principaux fabricants ainsi que par les pouvoirs publics dans le cas du crédit d'impôt développement durable, plutôt intéressant puisqu'il est de 31% sur le prix du matériel !


A lire également