Eau chaude sanitaire basse conso

Le chauffe-eau thermodynamique, l'alternative

Fonctionnement d'un chauffe-eau thermodynamique
Le fonctionnement d'un chauffe eau thermodynamique est simple : c'est une cuve d'eau chaude sur laquelle est intégrée une petite pompe à chaleur qui chauffe l'eau via son condenseur. L'eau chaude sanitaire n'est plus chauffée par une résistance électrique avec l'effet Joule mais par le principe de la pompe à chaleur.

L'air ambiant (non chauffé) est aspiré par le ventilateur. (1)
Il réchauffe le fluide frigorigène gazeux dans l'évaporateur. (2)
Le fluide passe ensuite dans le compresseur (3) où sa température augmente encore.
Dans le condenseur (4), le fluide cède ses calories à l'eau du ballon. Il se refroidit et passe de l'état gazeux à l'état liquide.
Le détendeur (5) amorce le passage du fluide de l'état liquide à l'état gazeux et permet au fluide de recommencer un nouveau cycle dans l'évaporatur.
L'appoint électrique (6) se déclenche uniquement en cas de besoin.

Fonctionnement d'un chauffe-eau thermodynamique

Installation dans un local du chauffe-eau thermodynamique
source ATLANTIC

A gauche : le chauffe-eau thermodynamique aspire l'air du local dans lequel il est situé
A droite : le chauffe-eau thermodynamique est situé dans un local adjacent, il aspire et rejette l'air du local via un court réseau de gaines

Avantages clefs du chauffe-eau thermodynamique

- Produit de l'eau chaude sanitaire à partir d'une pompe à chaleur intégrée,
- COP de 3 à 3,7 (pour de l'air à 15°C !),
- Résistance électrique d'appoint,
- Ballon de capacité 200 à 300 litres,
- S'installe facilement comme un CE électrique,
- 4 à 8 heures pour garantir le réchauffage,
- Coût 2012 : en moyenne 3000 € TTC,
- Crédit d'impôt de 31%,
- Avec le CESI chauffe-eau solaire, le CE thermodynamique est prédestiné au respect de la RT 2012 qui viendra remplacer le cumulus dans l'habitation neuve.


A lire également