Eau chaude sanitaire basse conso

Crédit d'impôt chauffe-eau thermodynamique

Pour bénéficier du crédit d'impôt relatif à la résidence principale, le chauffe-eau thermodynamique doit tenir compte des précisions suivantes selon le référentiel de la norme d'essai EN 16147 en fonction de la technologie utilisée :

1°) TECHNOLOGIE du CE thermodynamique : « Air Ambiant »
- COP supérieur à 2,3
- Température d'essai de la source : +7°C
- Température de consigne de l'eau ECS : 52,5°C

2°) TECHNOLOGIE du CE thermodynamique : « Air Extérieur »
- COP supérieur à 2,3
- Température d'essai de la source : +7°C
- Température de consigne de l'eau ECS : 52,5°C

3°) TECHNOLOGIE du CE thermodynamique : « Air Extrait de VMC »
- COP supérieur à 2,5
- Température d'essai de la source : +20°C
- Température de consigne de l'eau ECS : 52,5°C

4°) TECHNOLOGIE du CE thermodynamique : « géothermie »
- COP supérieur à 2,3
- Température d'essai de la source : non précisée
- Température de consigne de l'eau ECS : 52,5°C

Jusqu'à présent, il suffisait que la pompe à chaleur du chauffe-eau thermodynamique justifie d'un coefficient de performance supérieur à 2,2 ! L'année 2012 voit le crédit d'impôt se préciser pour une meilleure utilisation et efficacité énergétique de ce nouveau chauffe-eau qui gagne du terrain et qui est en passe de devenir une référence notamment réglementaire (réglementation thermique 2012).

La pompe à chaleur pour produire de l'eau chaude sanitaire -qui représente la part la plus importante du bilan de consommation annuelle dans le cas du bâtiment basse consommation BBC - est désormais mieux cernée au niveau utilisation énergétique pour bénéficier du crédit d'impôt.


A lire également