Eau chaude sanitaire basse conso

Eau chaude sanitaire solaire : l'idéal !

En France, une surface orientée au sud représente une moyenne d'énergie de 1 390 kWh/m²/an.
Pour trouver celle de votre région, reportez-vous à la carte ci-dessous.
Ainsi, l'efficacité d'une installation solaire dépendra de :

  • la situation solaire de votre région
  • l'orientation de votre habitation
  • votre consommation type

Carte des zones d'ensoleillement

Les installations solaires se sont considérablement développées en France ces dernières années. Nous connaissons bien celles de type chauffe-eau solaire (CESI) mais aussi les systèmes solaires combinés (SSC) qui couvrent une partie des besoins annuels de chauffage de l'habitat de 15 à 40%, voire plus.

Chauffe-eau solaire CESI et systèmes solaires combinés SSC

Chauffe-eau solaire CESI et systèmes solaires combinés SSC

Avec chaudière gaz à condensation et ballon bivalent solaire intégré Idéal dans le neuf ou la rénovation avec un gain appréciable de place et de temps.


Avec appoint chaudière à gaz (condensation ou basse température) Particulièrement adapté dans le cadre d'une installation où l'équipement en place est en bon état de fonctionnement, mais aussi dans le neuf.


Avec appoint électrique(résistance dans le ballon solaire ou en complément avec un ballon électrique existant) À retenir, l'un ou l'autre, dans le cadre d'une rénovation ou si une installation électrique pré-existe.
SSC avec appoint chaudière à gaz

Avec appoint chaudière à gaz (condensation ou basse température) ou électrique Les SSC sont conçus pour une production d'ECS solaire et un appoint significatif au chauffage

Capteurs plans ou capteurs sous vide ?
Les capteurs plans offrent un rapport prix/performance élevé. Un absorbeur plan à revêtement sélectif transforme les rayons solaires en chaleur. Afin de réduire les pertes de chaleur à un minimum, l'absorbeur est protégé par un vitrage spécifique et un panneau isolant. Le vitrage est traité pour laisser passer le rayonnement solaire tout en réduisant les réflexions. Les capteurs plans conviennent à des applications courantes, telles que la production d'eau chaude sanitaire, l'appoint de chauffage et le réchauffage de piscines.
Les capteurs à tubes sous vide sont les plus efficaces. Chaque capteur est composé d'une série de tubes en verre spécial à haute résistance. À l'intérieur des tubes, un absorbeur capte le rayonnement solaire. La création du vide permet de réduire au maximum les pertes thermiques par convection. Le traitement réduit la réflexion et les déperditions par rayonnement. Ce type de technologie offre des performances supérieures, surtout en période hivernale, en inter-saison et particulièrement dans les régions à moindre ensoleillement. Les capteurs à tubes sous vide sont adaptés à des utilisations multiples, y compris des process industriels et la climatisation.

Repère pratique pour le CESI
Un CESI ou chauffe-eau solaire individuel avec 2 à 3,5 m² de capteurs solaires installés dans le sud de la France (ou 3 à 5,5 m² dans le nord de la France), permet de produire 50 à 70% de la consommation d'eau chaude d'une famille de 3 à 4 personnes. Les jours de faible ensoleillement, l'appoint réalisé par de l'eau chaude chaudière ou une résistance électrique placée dans le ballon prend le relais afin de disposer d'eau chaude en continu.


A lire également