Chauffage géothermie

Un chauffage à énergie renouvelable en expansion !

La France, de plus en plus consciente et engagée dans la préservation de l'énergie et de l'environnement, connaît une croissance remarquable comme le montre le tableau ci-dessous :

POMPES A
CHALEUR

2006

2007 2008 2009

Sol/Sol et Sol/Eau

9 600

9 600 7 900 4 407

Eau Glycolée/Eau
et Eau/Eau

8 850

9 000 11 530 9 942
TOTAL GEOTHERMIE 18 450 18 600 19 430 14 349

Air Extérieur/Eau

35 060

51 000

Air/Air

Données non représentatives

TOTAL AEROTHERMIE

35 060

51 000 133 000 106 500
TOTAL
nombre de ventes
de PAC
53 510 69 600 152 500 120 900

source AFPAC

Si la pompe à chaleur n'est pas le système de chauffage universel, ses applications en aérothermie ou géothermie tirent des calories gratuites provenant de l'air, du sol ou de l'eau souterraine. Ces éléments possèdent une quantité de chaleur renouvelée sans cesse grâce au rayonnement solaire et à la capacité thermique du sous-sol.

Pour cela ce mode de chauffage est considéré comme un chauffage à énergie renouvelable et bénéficie de crédit d'impôt à peine inférieur au solaire par exemple. De plus, la consommation électrique qu'induit obligatoirement la pompe à chaleur, ne l'oublions pas, est principalement d'origine nucléaire en France. De ce fait, elle n'est pas émettrice de GES, de gaz à effet de serre…. D'autres inconvénients sont liés à l'énergie nucléaire, cependant nous n'allons pas développer ce débat dans ce dossier.


A lire également