Chauffage géothermie

Les principes de pompes à chaleur géothermiques

Principalement 2 grands types de pompes à chaleur géothermiques se présentent:

La pompe à chaleur sur le sous-sol, dite PAC SOL/EAU

pompe chaleur géothermie
PAC maison géothermique

La température au niveau du sol est en moyenne de 12°C et au fur et à mesure que nous descendons dans le sous-sol, celle-ci augmente en moyenne de 4°C tous les 100 m, c'est ce qui est appelé le gradient géothermal.

L'énergie est donc puisée dans le sol par des capteurs horizontaux enterrés d'environ 80 cm ou des capteurs verticaux, profonds jusqu'à 100 mètres. Ces derniers, prennent moins de place sur le terrain, mais nécessitent des opérations de forage bien maîtrisées.

Cette technique avec pompe à chaleur sur capteurs est plus adaptée à la MAISON INDIVIDUELLE.
Elle peut assurer également les besoins de climatisation avec des pompes à chaleur dites EAU/EAU, circuit d'eau côté capteurs, circuit d'eau côté maison.


La pompe à chaleur sur eau, dite PAC EAU/EAU

pompe chaleur eau
Source CIAT

L'énergie est puisée dans les nappes phréatiques souterraines également à des températures qui peuvent paraître froides autour de 14°C, mais bien suffisantes pour être captées et décuplées avec une COP de 3 ou 4 vers une installation de chauffage via pompe à chaleur. La température de la nappe à ce niveau étant des plus intéressantes pour en profiter avec encore plus d'efficacité en été lors du fonctionnement en mode climatisation que toute pompe à chaleur EAU/EAU peut fournir.

Cette technique avec pompe à chaleur EAU/EAU est plus adaptée aux applications tertiaires : bureaux, centres commerciaux, hôtellerie, …, là où les besoins de chauffage et de climatisation sont requis.

Les solutions de chauffage par géothermie sont plus délicates à mettre en œuvre et sont ainsi plus appropriées à des solutions de chauffage dans le neuf. N'oublions pas que ce sont les solutions qui offrent les meilleurs rendements COP par rapport à des solutions en aérothermie.


A lire également