Chaudière gaz individuelle ou collective en copropriété

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Conseils d'expert > Chaudière gaz individuelle ou collective en copropriété
Télécharger la chronique La chaudière à gaz est un moyen de chauffage et de production d’eau chaude qui peut être économique. En copropriété, l’installation de chaudières individuelles est-elle le seul choix pour s’équiper ?

chaufferie collective
Installation de chaudière collective - Source Hoval


Les caractéristiques de la chaudière gaz

La chaudière à gaz est un équipement grandement utilisé par de nombreux ménages en France.
Pour cause, la chaudière à condensation au gaz possède des avantages non négligeables qui doivent être pris en considération pour le choix de sa chaudière.

Il existe des chaudières à gaz :

  • Classiques : qui chauffent simplement l’eau à haute température.
  • Basse température : qui chauffent l’eau aux alentours de 50 °C pour faire des économies d’énergie.
  • À condensation, qui permettent d’économiser 30 % d’énergie et détiennent un record de rendement, pouvant atteindre les 100 % ; il s’agit de chaudières à haute performance énergétique.

La chaudière à condensation est donc le modèle à favoriser. Opter pour une chaudière gaz à condensation, c’est faire le choix d’un modèle plus respectueux de l’environnement et plus rentable.

La chaudière à condensation utilise la chaleur de la condensation des fumées de combustion de gaz pour chauffer l’eau. Ce mode de chauffage vient donc en complément du traditionnel, qui réchauffe l’eau grâce au brûleur, ainsi elle consomme moins de gaz et la facture d’énergie est allégée.

De plus, la chaudière à condensation donne droit à des aides et des subventions pour permettre son installation, qui répondent à un engagement de réduction de l’impact écologique :

- Le CITE : le crédit d’impôt pour la transition écologique qui permet une réduction jusqu’à 30 % des impôts de chaque copropriétaire. Il est également possible de bénéficier du crédit d’impôt pour le syndic de copropriété.
- Dans le cadre des travaux de rénovations énergétiques, la copropriété peut bénéficier d’aides de l’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat).

Ces aides permettent de faire diminuer de manière considérable la facture d’installation par un professionnel.
Toutefois, pour en bénéficier, il faut que le chauffagiste retenu soit reconnu garant de l’environnement (RGE).

installation chaudière individuelle
Mise en place d’une chaudière individuelle


Construction, rénovation, un projet de chauffage ?

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

GazPompe à chaleurSolaire thermiqueBoisFioulAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires

La chaudière gaz à condensation connectée

La chaudière à gaz individuelle implique l’installation d’une chaudière dans tous les appartements.

Le principal avantage d’avoir une installation distincte pour chaque lot, est principalement l’individualisation des charges.
Ainsi les copropriétaires ne paient pas des charges à un montant fixe qui pourrait être supérieur au montant réel de leur consommation.

Le comptage, dans le cas de chaudières individuelles, est assuré par le fournisseur de gaz naturel. De ce fait, en cas de problème, il est plus facile de se retourner vers le fournisseur plutôt que le syndic de la copropriété.

Les chaudières individuelles sont toutes reliées sur un conduit d’évacuation des fumées principal. L’évacuation à ventouse est nécessaire pour les chaudières gaz à condensation car elles sont étanches et permettent ainsi la condensation.

En revanche, le prix d’une installation individuelle peut vite devenir très onéreuse pour la copropriété. En effet, une copropriété de 50 lots par exemple, nécessite l’installation de 50 chaudières.

Les prix des chaudières gaz individuelles à condensation varient en fonction du modèle de chaudière. Si la chaudière est extra-plate ou encore s’il est possible de contrôler sa consommation à distance, ce sont des facteurs qui font gonfler son prix.
Il faut un budget compris entre 3 000 et 7 000 € par chaudière ainsi qu’un tarif de pose qui oscille entre 700 et 3 000 € selon le tarif (libre) du professionnel et de l’accessibilité du chantier.

Sachez tout de même qu'une commande de 50 chaudières vous permet de négocier les prix auprès du chauffagiste qui pratiquera donc des prix dégressifs.

Demander un devis gratuit
Laissez-nous vous accompagner et vous guider vers l'un de nos partenaires professionnels, membre du réseau d'installateurs Proactif.

voir plus >>>

La chaudière collective en copropriété

Installer une chaudière d’immeuble, ou chaudière collective est une option qui peut être retenue par les copropriétaires de la résidence.

L’installation d’un tel système nécessite un local technique pour y faire une chaufferie.
Selon la taille de la copropriété, une ou plusieurs chaudières collectives peuvent être nécessaires.

En conséquence de l’absence de chaudière dans chaque lot de la copropriété, la chaudière collective permet aux copropriétaires de faire de réelles économies d’espace dans leurs habitations.

Certains modèles de chaudières gaz collectives proposent un système permettant l’individualisation de la consommation.
Toutefois, en cas de litige dans les calculs, c’est le syndic de copropriété qui en est responsable. Les démarches de contestation seront ainsi plus délicates que si le comptage est réalisé par le fournisseur de gaz lui-même.

Afin de connaître le dimensionnement nécessaire de la chaudière pour avoir une puissance capable de desservir tous les appartements, un audit énergétique est recommandé.
Votre chauffagiste vous accompagnera et vous orientera ainsi vers le modèle qui correspondra le mieux au profil de votre copropriété.

La chaudière collective peut être le système recommandé dans différents cas de figure.

- Tout d’abord, en cas de rénovation, si votre bâtiment dispose déjà d’un local chaufferie, l’option d’une chaudière collective paraît la plus adéquate et les coûts d’installation seront réduits, liés à l’installation déjà présente.

- En cas d’immeuble classé, la création d’un conduit d’évacuation des fumées pour les chaudières individuelles serait impossible, la chaudière collective sera alors de mise.

Côté prix, une chaudière à gaz collective débute aux alentours de 10 000 € et jusqu’à environ 20 000 €. Le prix diffère en fonction de la taille de la copropriété à chauffer et donc de sa puissance. Son prix peut ainsi être supérieur.
La pose quant à elle tourne autour de 3 000 € au minimum.

Conception de chauffage économique
Chaudière individuelle ou collective, quel choix faire ?


La décision de la copropriété pour un changement de chauffage

Dans le cadre d’une rénovation, le remplacement des chaudières est un processus très long.
La mise en place d’un tel projet prend environ 2 à 3 ans. Ce délai permet toutefois aux copropriétaires de constituer le financement.

Une première assemblée générale est nécessaire pour la mise en place d’un audit énergétique, indispensable dans le choix du ou des modèles de chaudières qui seront installées.

Une seconde assemblée est requise pour le vote des travaux et ainsi fixer les budgets et retenir l’entreprise qui va réaliser les travaux.

À noter que le vote se fait à la majorité de l’article 24 c’est-à-dire une majorité simple si la chaudière à remplacer est considérée vétuste.
En revanche, s’il s’agit d’un remplacement de chaudière non vétuste, dans l’objectif d’une amélioration énergétique du bâtiment par exemple, c’est la majorité absolue qui est nécessaire (article 26).

Lectures recommandées

Chaudière à condensation innovante pour un système de chauffage collectif performant
Chaudières collectives gaz à condensation

Sources et liens utiles

www.vaillant.fr www.boostheat.fr www.viessmann.fr

Pour en savoir plus

Le dossier CHAUFFAGE GAZ CONDENSATION

Janvier 2020


A lire également