Isolation thermique de la maison

Isolation thermique du toit

Que ce soit en rénovation ou en construction neuve, l'isolation du toit doit être une priorité dans la mesure où la chaleur monte et que le tiers des déperditions d'une maison non isolée se font par cet endroit.

En construction neuve, la RT 2005 actuellement en vigueur préconise une résistance thermique minimale de R = 3,68 m².K/W et de R = 4,83 m².K/W minimum pour obtenir une performance apportant des économies d'énergies conséquentes. En préconisant un R=6 m².K/W soit deux fois 12 cm de laine minérale en croisé par exemple cela n'occasionne pas un surcoût énorme par rapport aux résultats. Pour une maison passive, il faudra envisager une isolation extrêmement performante permettant d'atteindre un R = 10 m2.K/W

Si vous êtes en rénovation et que l'accès n'est pas facile, il est conseillé de projeter un isolant en vrac, en calculant votre épaisseur en fonction de la résistance thermique voulue.
Si vous devez poser un pare-vapeur au plafond, veillez à ce qu'il soit bien étanche afin que l'air chaud et humide de la maison n'atteigne pas le vide sous toit, endroit plus froid et pouvant causer de la condensation en hiver. Vérifiez les fuites d'air à la hauteur des plafonniers, de la partie supérieure des murs intérieurs et des ouvertures de passage comme les colonnes de ventilation.

Deux solutions s'offrent à vous, suivant que vos combles sont aménagées ou non.

Combles aménagées :

Isolation des combles
Source KNAUF

Vous isolerez votre toiture en posant des panneaux semi-rigides ou des rouleaux pour les isolants type laine minérale (laine de verre ou laine de roche). Si votre toit est doté d'une sous-toiture, on placera l'isolant contre celle-ci.
Pour éviter les problèmes de condensation et garantir une étanchéité à l'air, il est indispensable de poser un pare-vapeur du coté intérieur sur toute la surface en veillant à couvrir la totalité de cette sous-toiture pour éviter les ponts-thermiques. On terminera par une finition intérieur type plaque de plâtre ou panneaux de bois compressé. On fera de même avec des laines végétales ou encore des panneaux de cellulose, un peu plus chers à l'achat.

Pour les isolants type polystyrène, polyuréthane ou autres, appelés isolants synthétiques, l'écran d'étanchéité type pare-vapeur n'est pas nécessaire dans la mesure où la matière isolante l'est, par contre on veillera à coller des bandes d'étanchéité ou à injecter de la mousse isolante entre les joints des panneaux ou éléments de charpente.

Il existe aussi désormais pour les constructions neuves, une isolation par l'extérieure telles que présentée ci-dessous.

Isolation par l'extérieur

Combles non aménagées :
On disposera l'isolant directement sur le plancher. Si vous faites le choix d'une laine minérale (bon rapport qualité/prix pour cette utilisation vous déroulerez une laine minérale d'épaisseur 20 cm puis vous croiserez avec un second matelas de 20 cm de cette même laine minérale, en évitant les ponts thermiques lors des contacts avec la charpente ou le mur.

Si vous disposez déjà d'un plancher, vous pourrez combler l'espace entre le plafond et votre plancher par des flocons ou des granulés d'isolant, un inconvénient, ils peuvent se tasser plus vite. Si votre plancher n'est pas étanche à l'air, vous devrez alors placer un écran d'étanchéité avant de remplir l'espace plafond-plancher.

En cas de présence de lambourde comme sur le dessin ci-dessous, vous déverserez un isolant en vrac de la hauteur des lambourdes ou mettrez des matelas de laine, puis un plancher si l'endroit est accessible. Attention, à ne pas avoir d'humidité ou de condensation. Si tel est le cas, envisagez toujours un pare-vapeur.

Isolation plancher
Dessin Françoise DONZE

Isolation toiture inclinée :
Avant toute pose d'isolant, vérifier l'état de vos rampants, notamment l'absence de mérules (champignons), larves d'insectes, de vers…. En cas de doute, traitez vos bois préventivement.
Le rôle de la sous-toiture est d'évacuer vers l'extérieur, l'eau ou la vapeur d'eau qui se serait indûment infiltrée à l'occasion de conditions climatiques extrêmes telles que des pluies torrentielles, des chutes de neige poudreuses en présence de fort vent, des pluies verglaçantes directement sur une couverture très froide …. Ou lorsque la couverture devient défaillante type tuile brisée par exemple. En construction neuve, la sous-toiture est obligatoire en cas de couverture tuile, conseillée en cas de couverture en ardoise.
Il est conseillé en cas de rénovation et non changement de la couverture, d'enlever la couverture puis les lattes et de poser un écran de sous-toiture avant de remettre le lattage et la couverture. On vérifiera que l'écran de sous-toiture arrive bien dans la gouttière.


A lire également