Isolation thermique de la maison

Choisir le bon isolant thermique

La principale fonction de l'isolant est de conserver la chaleur à l'intérieur en hiver et la fraîcheur en été et en conséquence de diminuer fortement la consommation d'énergie (chauffage en hiver, climatisation en été). Pour être efficace, l'isolant doit :

  • Etre résistant au flux de chaleur ou de fraîcheur voir de froid le plus longtemps possible
  • Remplir tout l'espace uniformément sans le moindre pont thermique
  • Etre durable; dans certains cas
  • Résister à la chaleur ou à l'humidité

Différents matériaux isolants peuvent être utilisés à divers endroits de l'enveloppe de la maison, selon l'espace disponible, l'accessibilité, l'orientation ainsi que les autres exigences d'installation.

Nous vous avons donné ci-dessus une liste des isolants avec leurs avantages, les modes d'utilisation mais aussi leur fonction. La liste n'est bien sûr pas exhaustive.

Le choix de l'isolant dépend de l'usage que vous comptez en faire. Dans la plupart des cas, il ne suffit pas de se demander si l'isolant peut garder la chaleur en hiver ou la fraîcheur en été, à l'intérieur. Dans certaines situations précises, il faut aussi se poser d'autres questions tout aussi importantes, comme celles qui suivent :

  • L'isolant peut-il résister à des températures élevées ? et combien de temps ?
  • Est-il résistant à l'humidité ?
  • Peut-il réduire la transmission de la vapeur d'eau ?
  • Peut-il résister au mouvement de l'air ?
  • Lorsqu'il est utilisé comme il se doit, l'isolant a-t-il besoin d'un enduit ignifuge ?

Une fois le matériau choisi pour l'application voulue, il faut ensuite tenir compte des facteurs suivants :

  • Est-il relativement facile à poser ?
  • S'agit-il du meilleur achat compte tenu de l'espace accessible (une valeur isolante élevée s'il y a beaucoup de place, ou une valeur isolante élevée par rapport à l'épaisseur de l'isolant s'il n'y a pas beaucoup de place?
  • Est-il possible de s'en procurer près de chez vous ?
  • Sera-t-il facile de combler entièrement le vide avec cet isolant ?
  • Est-il assez souple pour remplir les vides de formes irrégulières ?
  • Est-il assez rigide pour supporter les matériaux de revêtement et résister aux pressions ?
  • Est-ce qu'un isolant nécessite plus de produits accessoires que d'autres (revêtements ignifuges, fourrures, pare-vapeur) ?

Bref, le choix de l'isolant dépend largement de l'usage que vous voulez en faire.

Le coût est évidemment un facteur à considérer lorsqu'on choisit un matériau. Le coût est habituellement moins élevé lorsque l'isolant est en vrac ou en rouleau que pour l'isolant en panneau rigide ou en mousse. Toutefois, le prix du matériau de base ne couvre qu'un aspect. Dans certains cas, des frais d'installation peu élevés ou la préférence pour une méthode d'isolation particulière de la part de l'installateur peuvent compenser le prix plus élevé des matériaux. Il serait plus juste de comparer les coûts globaux qui comprennent le coût de l'isolant, des accessoires nécessaires et de l'installation.

Les isolants sont fabriqués à partir de diverses matières, y compris le verre fondu transformé en fibres, les roches volcaniques expansées, les journaux recyclés et la mousse plastique.
Toutefois, il n'existe que quatre formes de base, ce qui facilite grandement leur classification : l'isolant en rouleau, l'isolant en vrac, l'isolant en panneau rigide ou semi-rigide et l'isolant en mousse à vaporiser.


A lire également