Solaire photovoltaïque

Comment ça marche ?

Schéma maison Ademe
source ADEME

L'énergie solaire photovoltaïque consiste à produire de l'électricité à partir du rayonnement solaire. C'est une réponse écologique aux problèmes énergétiques d'aujourd'hui aussi bien pour un site isolé en montagne, que pour une maison ou un immeuble en centre ville.

Le solaire photovoltaïque est une énergie renouvelable et propre produisant de l'électricité au plus près de son lieu de consommation.

La lumière du soleil peut directement être transformée en électricité par des panneaux photovoltaïques, sans pièces tournantes et sans bruit. L'électricité produite peut être soit stockée dans des batteries, soit convertie par un onduleur pour être distribuée aux normes sur le réseau.

En France, un mètre carré de surface horizontale reçoit de 1000 à 1800 kWh d'énergie solaire par an, une vraie manne issue du ciel!

Un particulier s'équipant de panneaux solaires, peut de plus bénéficier du crédit d'impôt à hauteur de 50% du matériel installé et depuis le mois de mai 2006 notre pays a augmenté le prix d'achat de l'électricité solaire en garantissant le tarif sur 20 ans!

Principe de fonctionnement dit « raccordé au réseau » : fort simple et fort économique !

1- Les panneaux solaires dits modules photovoltaïques génèrent du courant continu.

2- Grâce à un onduleur, ce courant est transformé en courant alternatif qui est consommé par vos appareils électriques habituels. L'onduleur est un simple boîtier fixé au mur.

3- Le surplus de courant est réinjecté dans le réseau de distribution publique. Par contrat, EDF ou la régie de distribution d'électricité vous achète le courant réinjecté à un tarif convenu par arrêté. Pour cela, le système comprend un double compteur EDF, l'un pour l'énergie consommée, l'autre pour l'énergie restituée dans le réseau.

Le marché français du photovoltaïque raccordé au réseau a connu un taux de croissance très soutenu au cours de ces dernières années mais ce marché est historiquement orienté vers les installations hors-réseau, notamment dans les DOM TOM (batiments collectifs).

En 2006, ces installations individuelles représentent plus de 60% du parc photovoltaïque français.

Le nombre de foyers équipés en kit photovoltaïque individuel à ce jour est évalué à plus de 50.000.

Dans le cas où vous êtes dans un site dit « isolé », c'est à dire ou votre bâti est loin du réseau électrique, les modules photovoltaïques qui génèrent l'électricité stockent cette dernière dans des batteries d'accumulateurs car les besoins en électricité ne correspondent pas toujours aux heures d'ensoleillement. La capacité de stockage est fonction du nombre de jours d'autonomie nécessaire et une source d'énergie d'appoint est généralement nécessaire (groupe électrogène, …)

Pour information, une installation de 1,6 kWc* soit 16 m² (**) de modules permet d'alimenter des besoins domestiques standards à condition également de vivre autrement et de chasser le gaspi :

  • Eclairage par lampes fluo compactes
  • Eteindre les veilles d'ordinateur ou de téléviseur
  • S'équiper d'appareils électroménagers de classe « A »
  • Ne pas se chauffer à l'électricité directe : privilégier les autres EnR comme le bois, le solaire thermique. Et n'utiliser le fioul ou le gaz qu'en appoint, soit en dernier ressort.

(*) La puissance en kWc ou kiloWatt-crête, est la puissance fournie avec un ensoleillement "standard" de 1 000 W/m²à 25°C.
(**) La puissance produite par un module de 0,5 m² est généralement de 50 Wc (Watt-crête).


La consommation moyenne d'un ménage (hors chauffage) est d'environ 3500 kWh par an. En faisant la chasse au gaspi, on peut facilement descendre à 2500 kWh.

Source ADEME


A lire également