Ventiler sa maison

Les réponses à vos questions

La VMC est-elle une source de dépense énergétique ?
Non, car les débits minimum mis en œuvre sont ceux qui respectent la réglementation et qui permettent d'apporter l'air hygiénique préservant le risque d'odeur, de renfermé et de préservation du bâti. Bien calculé, la VMC engage un minimum de dépenses même si elle demande un entretien annuel ainsi qu'une vérification de son bon fonctionnement. L'absence de VMC imposerait d'ouvrir les fenêtres en plein hiver et ne respecterait pas la réglementation qui demande un système permanent de ventilation. De plus, étant donné l'étanchéité renforcée des menuiseries fenêtres et du bâti, les sinistres avec moisissures verraient le jour avec des dépenses onéreuses sur le bâti et les revêtements muraux. L'absence de VMC, oui, coûterait cher !

Quelle est la différence entre une VMC hygro A et une VMC hygro B ?
Les deux systèmes se composent de bouches d'extraction à débit variable en fonction du taux d'humidité dans l'air. La VMC hygro A se compose d'entrées d'air auto-réglables alors que la VMC hygro B se compose d'entrées d'air hygroréglables.

Peut-on raccorder une hotte aspirante de cuisine aux conduits de VMC ?
Cela est interdit. L'arrêté du 24 mars 1982 ne permet pas de raccorder une hotte motorisée sur un réseau de VMC. Celle-ci doit fonctionner en recyclage ou doit avoir son extraction indépendante. De même, il n'est pas possible de raccorder des gaz de combustion d'une cheminée. Sauf dans le cas d'une VMC-gaz, le raccordement des produits de combustion sont autorisés sur des conduits de gaines VMC, mais la conception et la mise en œuvre est strictement réglementée : conduits de gaines en aluminium.

Peut-on bénéficier d'un crédit d'impôt pour un puits canadien ou une VMC double-flux ?
Vous ne pouvez pas bénéficier d'un crédit d'impôt ni pour un puits canadien, ni pour une VMC double flux à proprement parler. Par contre, vous pouvez bénéficiez d'un crédit d'impôt pour la pompe à chaleur, et pour un chauffe eau thermodynamique.

Comparaison VMC double flux et VMC simple flux :
La ventilation mécanique contrôlée est devenue indispensable pour renouveler l'air de votre maison. Elle peut aussi être source de déperdition, jusqu'à 20% si elle n'est pas bien installée. D'autre part, l'efficacité de ce système sera fonction de son bon dimensionnement. L'objectif de la ventilation est de renouveler l'air d'un appartement ou d'une maison en extrayant l'air pollué et en le remplaçant par de l'air neuf environ toutes les trois heures. La VMC double-flux utilisera la chaleur rejetée par l'air sortant pour préchauffer l'air entrant d'où une économie d'énergie.
Par contre, la VMC double flux comporte 2 ventilateurs contre 1 avec la VMC double flux. Donc, elle consommera deux fois plus d'électricité; voire plus s'il y a un récupérateur d'énergie entraînant obligatoirement des pertes de charge.

En rénovation et sans possibilité de passage de gaine, comment ventiler ?
Des systèmes de ventilation décentralisée telle la VMR (ventilation mécanique répartie) sont judicieux à mettre en œuvre en rénovation. Très souvent, nous pensons en rénovation à remplacer les fenêtres par des vitrages isolants, ce qui rend étanche l’appartement ou la maison. La ventilation est nécessaire. La ventilation en rénovation avec des ventilateurs extracteurs placés dans des salles d’eau permet de maintenir une ventilation saine et économique en énergie. Les débits de tels systèmes de ventilation étant justement dimensionnés avec des consommations électriques minimes. Principaux constructeurs : ALDES, VIM, VORTICE, …

Peut-on utiliser l'air de la cave pour l'air neuf d'un puits canadien ?
L'air de la cave ne possède pas les qualités voulues. De plus, lorsque la température extérieure est proche de 30°C avec un taux d'hygrométrie à 66%, le point de rosée se situera aux environs de 20°C. L'air va donc condenser et apporter un excès d'humidité sur les murs avec un risque important de développement de moisissures. De plus, le débit est moindre, environ 200 m³/h, ce qui va engendrer une augmentation rapide de la température de la cave en été. Enfin, les rendements seront mauvais puisque le temps d'échange thermique sera trop court.

Peut-on utiliser des tubes PVC pour le puits canadien ?
On évitera d'avoir des matériaux internes en PVC car celui-ci rejette dans l'air des composés toxiques; dans l'idéal on choisira un tuyau en polyéthylène ou en grès vitrifié. Beaucoup font ce choix pour une question de coût et parce que les tubes PVC sont minces et les échanges thermiques plus faciles, mais à long terme, vous pourriez avoir des émanations de dérivées chlorés dans l'air diffusé.
On utilisera des tubes spécifiques car les tuyaux en polyéthylène dédiés à l'électricité ne supporteront peut-être pas la pression de la terre.
Une autre solution à eau et non à air consiste à utiliser un puits canadien à eau glycolée.

La VMC thermodynamique peut-elle suffire à me chauffer en France ?
Cela dépend de la zone où vous vous situez. Il est certain qu'en hiver lorsque la température descend en dessous de +7°C, cette installation double flux thermodynamique ne sera plus suffisante. Par contre, en inter saison, ce système vous évitera de mettre votre chauffage en route. Il s'agit en fait d'une VMC double flux couplée à une pompe à chaleur air extrait / air neuf.
Il fonctionne suivant le schéma :

Schéma VMC
source ALDES

Quel est le risque relatif au radon avec le puits canadien et quelles précautions prendre ?
Aucun, si l'échangeur d'air géothermique et les éléments qui le composent sont étanches. Recommandations :
- Utiliser des tuyaux adaptés (en polyéthylène ou polypropylène) en limitant les raccords.
- Prendre grand soin à la mise en place des raccords.
- Etanchéifier les raccords avec de la bande PE rétractable.
- Porter une attention particulière à l'enrobage du tuyau pour éviter les cavités où le radon pourrait se loger.
Par ailleurs, il est recommandé d'effectuer une mesure de Radon sur plusieurs semaines dans la maison à l'aide d'un dosimètre.

Avec une centrale double-flux, quelles performances supplémentaires m'apporte un puits canadien ?
L'échangeur d'air géothermique permet à la centrale double-flux une protection antigel. Il n'est plus nécessaire de prévoir une résistance électrique ou un bypass lorsque la température extérieure est inférieure à 0°C.
Amélioration du rendement. Sur une centrale double-flux avec un rendement de 60%, on peut espérer gagner jusqu'à 20%.

Quels sont les risques sanitaires des canalisations d'air enterrées ?
Dans la mesure où les matériaux employés et la réalisation du chantier suivent les règles de l'art, il n'y a pas de risque.
Préconisations :
- Mettre un grillage anti-volatiles et anti-rongeurs sur l'entrée d'air ainsi qu'un filtre qu'il faudra remplacer périodiquement.
- Les tuyaux employés doivent être de qualité alimentaire, lisse à l'intérieur et de préférence sans raccord.
- Prévoir une pente de 2% pour l'écoulement des condensats.
- Etanchéifier les raccords si les conduites sont placées dans la nappe phréatique.
- Nettoyer au moins une fois tous les 5 ans l'échangeur d'air géothermique.

Une étude a été publiée par l'Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich (ETZH) sur ce sujet. Il s'agit de « Mikrobielle Untersuchungen von Luftansaug-Erdregistern » de Barbara Flückinger.

Quelle maintenance est à prévoir pour un puits canadien?
Comme n'importe quel système de ventilation, une maintenance est à prévoir : maintenance des conduites au moins 1 fois tous les 5 ans et changement du filtre au niveau de la prise d'air tous les ans.

Quelles sont les natures de terrains à éviter ?
Il n'y a pas de terrain « à éviter ». Simplement, certains types de terrain ont une plus grande conductivité thermique que d'autres : cela va de la terre végétale / glaiseuse humide jusqu'à la tourbe sèche qui est un très mauvais conducteur (un facteur 7 existe entre ces 2 extrêmes).
Par ailleurs, la conductivité thermique du sol augmente avec sa teneur en eau. Privilégiez si possible, une pose sous gazon plutôt que sous bâtiment.


A lire également