Réglementation thermique

Réglementation thermique dans le neuf

La réglementation thermique en vigueur la RT 2012 est une obligation constructive qui s'applique à tous les permis de construire depuis le 1er janvier 2013.

La réglementation fixe des performances minimum à atteindre par le biais de 3 exigences à satisfaire :
- La consommation d'énergie doit être inférieure à une consommation de référence
- La température atteinte en été doit être inférieure à une température de référence
- Des performances minimales sont requises pour une série de composants (isolation, ventilation, systèmes de chauffage, de climatisation et d'éclairage).

Pour aller plus loin, cela impose à la France de réduire par 4 des émissions de CO² du secteur du bâtiment à l'horizon 2050.

Dans ce but, le secteur du bâtiment qui représente plus de 40% des consommations énergétiques nationales, soit 660 TWh, et près de 20% des émissions de CO² est un facteur clef à côté de celui de l'industrie et du transport.

1ère : RT 1974
(choc pétrolier)
Coeff G Isolation de parois
3ème : RT 1988
Recherche de l'optimum économique
Coeff C Prise en compte des équipements
5ème : RT 2005
Renforcement de la RT 2000
Coeff Cmax et Tic
Objectif :
-15% sur les consommations
des bâtiments neufs d'ici 2010


6ème ! RT 2012
Objectif de réalisation d'un habitat "basse consommation"
2ème : RT 1982
Coeff B
Prise en compte des apports solaires
4ème : RT 2000
Coeff C et Tic
Tic : Température de confort été
 

Tous les cinq ans, la révision de cette réglementation thermique va dans le sens d'une progressive diminution de la consommation énergétique des bâtiments.

La prochaine réglementation thermique RT2020 s'oriente vers un habitat neuf à très basse consommation, c'est à dire correspondant au niveau "A" de l'étiquette énergétique (inférieur ou égal à 50 kWh/an et par m² pour les consommations de chauffage, d'eau chaude sanitaire, de rafraîchissement, de ventilation, d'éclairage et auxiliaires.


A lire également