Réglementation thermique

Conception et équipement de l'habitat neuf

RT 2012 grenelle environnementUn bâtiment réglementaire au sens de la RT 2012 est tout simplement un bâtiment bien conçu dans son architecture et bien équipé au point de présenter une moindre consommation d'énergie et une faible émission de gaz à effet de serre.

Pour cela, le projet doit être mené dès la conception dans cet état d'esprit. Il doit être désormais le fruit d'un travail d'équipe entre l'architecte et l'ingénieur thermicien.

Pour être réglementaire il s'agira de calculer la consommation conventionnelle globale de :

Afin d'évaluer les valeurs ramenées au mètre carré :

  • d'énergie primaire en kWhep/m² par bâtiment
  • d'émission de gaz à effet de serre en kg CO2/m² par bâtiment

Dans le détail :

  • Le projet est toujours comparé à un projet de référence : principe de compensation conservé. C'est à dire que l'on peut agir comme sur des « curseurs » sur l'isolation, la performance de la VMC ou de l'équipement de chauffage, …, le tout est de « compenser », c'est à dire si un secteur est défavorisé, un autre est favorisé
  • Des exigences minimales (= gardes fous). Chaque élément du bâtiment doit satisfaire une caractéristique minimale. Par exemple on ne pas complètement sous-isoler même avec un matériel de chauffage ultra-performant
  • Les méthodes de calcul du C (la consommation conventionnelle) et de Tic (température intérieure de confort été) les méthodes de calcul global de la consommation conventionnelle d'énergie.
  • Possibilité de recours des solutions techniques développée par la profession est possible.
  • Apparition d'une consommation maximale Cmax (kWhEP/m²) fonction des zones climatiques (H1, H2 et H3) et de l'énergie de chauffage

Energie Zone climatique Cmax
(kWh en/m2)
Fossiles : Fioul, Gaz naturel, Propane H1 130
H2 110
H3 80
Électrique Effet Joule et PAC(s) H1 250
H2 190
H3 130

  • Renforcement des exigences sur le bâti notamment au niveau des traitements des ponts thermiques
  • Renforcement des exigences sur les équipements : la référence des chaudières à combustibles fossiles devient la chaudière basse température et celle du chauffage électrique devient le panneau rayonnant, réduction des déperditions de ventilation…
  • Prise en compte et valorisation de la conception bioclimatique : mise en avant des toitures végétalisées, orientation de 40 % des baies vitrées au sud, …
  • Introduction des Enr en référence : les PAC, bois, solaire, …
  • Prise en compte des consommations de refroidissement en considérant le cas où climatisation est absolument indispensable. Dans les autres cas, un bâtiment climatisé n'aura pas le droit de consommer plus qu'un bâtiment identique non climatisé. Il pourra toujours intégrer une climatisation à condition d'agir sur la performance des autres curseurs : isolation, performance chauffage et ECS, ventilation, …


A lire également