Changer sa chaudière, les choix conseillés

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Dossiers techniques > Changer sa chaudière, les choix conseillés

Les réponses à vos questions

Remplacer mon ancienne chaudière, oui mais par quel type de nouvelle chaudière ?
Pour ne pas se tromper, il faut opter pour une chaudière à condensation si vous utilisez du gaz (chaudière gaz à condensation) ou du fioul (chaudière fioul à condensation). Pour les chaudières bois en remplacement, optez pour des chaudières ayant le label Flamme Verte. Ce label garanti que la chaudière a un rendement élevé, et qu’elle est peu polluante. De plus, ces recommandations vous octroient des aides et crédits d’impôts en cas de travaux de rénovation dans votre habitat principal.

Puis-je remplacer facilement mon ancienne chaudière par une chaudière à condensation ?
Oui normalement à partir du moment où vous avez un système de radiateur ou de plancher chauffant fonctionnant à basse température, la chaudière à condensation donnera le meilleur de son rendement et les économies d’énergie seront notables.

Et pour l'évacuation des fumées, aurais-je des problèmes ?
Une chaudière à condensation possède un ventilateur qui contrôle l’amenée d’air frais et l’évacuation des produits de combustion, ceci à débit variable. La majorité des constructeurs proposent tous types de raccordement et de conduits de fumées.

  • Ventouse : dispositif destiné à capter l'air neuf et/ou à rejeter les produits de combustion en façade ou en toiture. Les produits disponibles sur le marché permettent de traiter tous les types de configurations rencontrées dans le bâtiment. La pose d'une ventouse horizontale, verticale ou dissociée obéit à des règles précises.
  • Utilisation de votre conduit de cheminée existant. Celui-ci pourra servir pour l’amenée d’air et le rejet des fumées. Ou bien uniquement pour l’évacuation des fumées.

Dans la majorité des cas il faudra prendre en compte de la température moindre des fumées. Pour cela, et pour tenir compte de la condensation possible dans le conduit de fumée, un tubage de cheminée sera nécessaire. Plusieurs procédés simples existent : conduits rigides, flexibles métalliques, etc.

Avant de changer de chaudière, quels sont les travaux pratiques à faire sur mon installation ?
Le rinçage des tubes, par exemple, permet ainsi d'éviter que de la boue ne se forme dans les tuyauteries et simplifie la mise en œuvre de votre équipement. Cette pratique de «désembouage» est d'ailleurs obligatoire et exigée par le fabricant lors du remplacement d'une ancienne chaudière pour bénéficier de la garantie constructeur.

Puis-je penser un remplacement de chaudière associée à un système solaire ?
Oui c’est une excellente idée. Soit à minima prévoir des attentes de tubes et de fourreaux pour connecter ultérieurement des panneaux solaires. Soit envisager directement l’intégration de panneaux solaires thermiques, pour la production d’eau chaude sanitaire, voire le complément de fourniture de chauffage.

Une chaudière à condensation est plus chère qu’une chaudière standard, pourquoi ?
Une chaudière à condensation est d’une technologie plus qualitative qu’une chaudière standard. En effet, l’échangeur de chaleur est d'une part plus volumineux et, d’autre part, il résiste aux condensations d’eau des fumées. Ainsi, il est nécessaire d’utiliser des échangeurs de conception inox. Néanmoins, la chaudière à condensation devenant de plus en plus standard pour se conformer à la réglementation thermique dans le neuf, les prix chutent et on a donc tout intérêt à acheter une chaudière à condensation.

Est-il vrai que l’eau de condensation des chaudières à condensation est légèrement acide ?
Oui, sur le plan chimique l’acidité ou le pH varie de 3,5 à 5. Mais l’eau de condensation en résultant est totalement inoffensive vis-à-vis des rejets dans les réseaux d’eaux usées.

La chaudière à condensation peut-elle s’installer n’importe où ?
Oui, une chaudière à condensation peut aussi bien s’installer dans un appartement, dans une maison, ou dans un immeuble de logements collectifs. Ceci dans des projets neufs comme pour des projets en rénovation. L’évacuation des fumées trouve toujours une solution, soit dans un conduit neuf adapté, soit dans un conduit existant dans lequel est opéré un tubage, soit dans des solutions telles que les ventouses (conduit concentrique raccordé directement sur la chaudière).

Pour les chaudières à condensation, y a-t-il des précautions particulières d’installation ?
Non, pas plus qu’une chaudière standard avec la contrainte d’un conduit de fumée adapté aux basses températures.

Un projet de rénovation de votre installation de chauffage ?

Réduisez votre consommation d’énergie jusqu’à 2 fois grâce à la technologie hybride BOOSTHEAT. Produit éligible à l’ensemble des aides disponibles pour supporter le coût de vos travaux en douceur, laissez-nous vous guider dans vos démarches.

Votre logement est :

Vous vous chaufez :

Votre chaudière a :


* : champs obligatoires

A lire également