Changer sa chaudière, les choix conseillés

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Dossiers techniques > Changer sa chaudière, les choix conseillés

Choisir son énergie renouvelable

Choisir sa chaudière, comme présenté auparavant, consiste à définir son niveau de confort en eau chaude sanitaire, et les économies d’énergie que vous souhaitez réaliser. Il est clair qu’une chaudière très performante comme une chaudière à condensation équipée d’une régulation programmation sophistiquée apportera une préservation de l’énergie utilisée (gaz ou fioul) dans les meilleures conditions.

Néanmoins, pour aller plus loin et pour économiser encore plus l’énergie gaz ou fioul, il est nécessaire de faire appel à des énergies renouvelables, comme le solaire thermique, la géothermie, ...

Une installation solaire thermique pourra contribuer à de larges économies d’énergie, près de 70 % de l’énergie nécessaire pour la production d’eau chaude sanitaire, et près de 30 % de l’énergie nécessaire pour le chauffage des locaux.

2 solutions d’énergies renouvelables se présentent :

1. L’énergie solaire comme citée ci-avant
Nous recommandons, si le budget le  permet et si l’objectif d’économies d’énergie est élevé, la mise en place de panneaux solaires thermiques. A minima pour la production d'eau chaude sanitaire (CESI), et en soutien pour le chauffage. (SSC).

Astuce : il est possible lorsqu'on songe au changement de sa chaudière de prévoir tout simplement les attentes avec les vannes d’arrêt pour recevoir les réseaux d’installation du système solaire qui pourra être installé ultérieurement. Dans ce cas, l’investissement solaire pourra être réalisé plus tard sans trop de contraintes techniques. Pensez à prévoir les fourreaux de passage vers les panneaux solaires, et également à laisser la place pour l’encombrement d’un ballon solaire (de l’ordre de 300 l pour le CESI, et de l’ordre de 500 l pour le système SSC.)

2. La pompe à chaleur en relève de chaudière
Cette solution permet de coupler une chaudière à condensation par exemple avec une pompe à chaleur. Le rendement ou COP de la pompe à chaleur étant plus élevé lorsque les conditions extérieures deviennent moins froides, c’est la pompe à chaleur qui fonctionnera par exemple au-dessus de plus 5° extérieurs, et c’est la chaudière qui fonctionnera pour des températures en-deçà de 5°. Ainsi, vous pouvez disposer d’une double génération, mixte gaz électricité, chaudière plus pompe à chaleur.

L’avantage de cette énergie est de pouvoir décaler les fonctionnements d’un générateur par rapport à l’autre pour optimiser l’énergie.

Chaudière GCU2
Source DAIKIN

Un projet de rénovation de votre installation de chauffage ?

Réduisez votre consommation d’énergie jusqu’à 2 fois grâce à la technologie hybride BOOSTHEAT. Produit éligible à l’ensemble des aides disponibles pour supporter le coût de vos travaux en douceur, laissez-nous vous guider dans vos démarches.

Votre logement est :

Vous vous chaufez :

Votre chaudière a :


* : champs obligatoires

A lire également