Chauffage bois performant à condensation

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Conseils d'expert > Chauffage bois performant à condensation

Le chauffage au bois a de nombreuses vertus, économiques et écologiques, il est, surtout reconnu comme un combustible renouvelable. Quand il utilise la récupération de chaleurs des fumées, il fonctionne à condensation, il en devient encore plus écologique, en plus d’être économique.

chaufferie bois condensation
Exemple de chaufferie avec chaudière bois condensation – source OKOFEN

Principe de fonctionnement du chauffage bois à condensation

Alors qu’un chauffage classique, qu’il soit au bois ou à tout autre carburant, réchauffe l’eau par la combustion, le principe de condensation récupère la chaleur dans les fumées d’évacuation pour chauffer l’eau au retour du circuit qui a été refroidi lors du passage dans tout le réseau de distribution du chauffage.

C’est le principe de la condensation qui propose cette transformation de la chaleur de l’état gazeux en état liquide.

Ainsi, le liquide caloporteur reprend la bonne température à son retour et ne refroidit pas le système, assurant un meilleur rendement.

Dans le cadre du chauffage bois condensation, ce sont donc des chaudières à granulés qui remplissent le plus souvent ce rôle, même si certaines chaudières à bûches, proposent ce procédé, par exemple Fröling qui présente un échangeur à condensation qui se couple à la chaudière et se place à l’arrière de cette dernière.

Les avantages et inconvénients de la condensation

chaudière bois granulés
Chaudière bois à granulés automatique – source Viessmann

Le principe du chauffage bois à condensation présente alors certains avantages indéniables, sans oublier les quelques obligations.

  • Le premier avantage d’une telle chaudière est d’être économique car, même si son prix est supérieur au prix des anciennes chaudières classiques, le rendement supérieur - de l’ordre de 20 à 30 % - apporte des performances qui permettent de diminuer résolument la consommation et d’amortir très rapidement le surcoût initial. D’autant que le coût de la matière première reste peu conséquent du fait de son rendement : il faut compter de 200 à 300 € la tonne, selon la région, le type de livraison (vrac ou sacs), la quantité demandée et la qualité (préférer les qualités NF).
  • Un autre intérêt de ce système est d’être écologique à plusieurs niveaux. Tout d’abord parce qu’il minimise la consommation, mais aussi parce qu’il rejette des fumées avec une température bien moins élevée, de l’ordre de 40°C. Un aspect écologique encore plus vrai dans le principe du chauffage bois et, encore plus particulièrement, avec les granulés qui présentent un bilan carbone quasi nul.
  • Le chauffage bois condensation est aussi très performant avec un rendement supérieur à 100 %, plus précisément autour de 102 %, qui est parmi ce qui se fait de mieux.
  • C’est un système complet, capable de répondre aussi bien à un principe de chauffage, qu’il soit individuel ou collectif, mais aussi dans le cadre de l’eau chaude sanitaire.
  • A titre individuel, une telle chaudière occupe un minimum de place, ce qui est plus volumineux est le stockage des granulés.
  • L’alimentation des granulés pourra s’effectuer en automatique, liaison d’un silo en direct, via trémie, avec la chaudière, ou en semi-automatique, avec un chargement de granulés en direct, avec 3 à 4 jours de consommation directement intégrés.
  • La chaudière bois à condensation convient particulièrement à une distribution de chauffage basse température et à des radiateurs correspondant à cette norme ou à un chauffage par le sol.
  • La chaudière bois à condensation peut être pilotée à distance lorsque son chargement est suffisamment automatisé et pourra donc être allumée, éteinte, réglée à partir d’une simple liaison Internet et commandée via smartphone de votre salon, mais aussi de votre lieu de vacances ou de votre bureau avant votre retour à domicile.
  • La chaudière bois granulés à condensation permet aussi une modulation de fonctionnement qui permet, à un modèle de 12 watts, de se moduler dès 3 watts.

Les prix du chauffage bois à condensation

chaudière automatique granulés Froling
Chaudière automatique à granulés de nouvelle génération – source FROLING

Il est évident que le prix du chauffage bois à condensation est plus élevé que de nombreux autres modèles.

Si, pour une chaudière gaz, vous trouvez des modèles entre 4 000 et 7 000 €, pour une chaudière bois condensation, il faut s’approcher des 10 000 € pour avoir un véritable haut de gamme comme en distribue Okofen avec une légère différence de l’ordre de 500 € entre un modèle de 12 kW et un de 16 kW.

La puissance choisie de la chaudière dépendra du volume à chauffer, bien sûr, et il est alors question de 80 à 100 watts par m².

Aussi, dans des conditions normales, on peut considérer pour exemple qu’un logement de 100 m², isolé normalement et dans une région moyenne nécessitera une chaudière de 12 kW, hors chauffage de l’eau sanitaire.

Cependant, il faut aussi pondérer ce chiffre en fonction de la région dans laquelle vous habitez, la consommation d’un chauffage étant évidemment supérieure dans le Nord ou en altitude que dans le Sud, mais aussi de l’isolation du logement, et de l'utilisation aussi de cette chaudière comme chauffe-eau sanitaire.

Pour un modèle fiable, il faudra surtout vous assurer que les labels Qualibois et Flamme Verte sont bien proposés.

Mais, ce qu’il faut également comprendre c’est que, avec les aides financières que nous verrons par la suite et les économies d’énergie dont disposent ces nouveaux modèles, le coût d’un tel modèle est amorti en moins de 6 ans, selon le montant de l’aide, notamment.

Les aides sur le chauffage bois à condensation

Si le prix d’une chaudière bois à condensation est plus élevé, il ne faut surtout pas oublier qu’il est aussi assujetti à des aides qui le rendent immédiatement encore plus intéressant. Parmi ces aides on peut citer :

  • Le Crédit d’Impôt Transition Energétique, ou CITE, remplacé définitivement par MaPrimeRénov’ en 2021 et qui permet de bénéficier d’une prime sur le prix de fourniture de ce matériel, par l’Etat, sous conditions de ressources. La pose doit cependant être réalisée par un professionnel disposant du label RGE. MaPrimeRénov’ est désormais confondue aussi avec l’aide Agilité de l’ANAH. Selon les conditions de ressource peuvent aller jusqu’à 10 000 € par foyer ;
  • La prime Energie est proposée par certains fournisseurs d’énergie et peut venir en complément ;
  • Viennent parfois aussi se positionner, des subventions locales ou départementales ;
  • Une chaudière à condensation est également éligible à la TVA réduite à 5,5 % ;
  • Enfin, un accès à l’éco-prêt à taux zéro peut aussi être demandé.

Construction, rénovation, un projet de chauffage ? Viessmann
Viessmann

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

GazPompe à chaleurSolaire thermiqueBoisFioulAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires

Lectures recommandées

Chauffage au bois, chauffage bas carbone

Pour en savoir plus

Plancher chauffant et rafraîchissant


A lire également