Maison conforme à la RE 2020

Les réglementations qui encadrent les normes énergétiques auxquelles doivent répondre les constructions neuves évoluent au cours de l’année 2020. Appelée RE 2020, la réglementation environnementale sera mise au point cette année et entrera en vigueur le 1er janvier 2021.

immeuble RE 2020
RE 2020, prochaine réglementation environnementale


La RE 2020, c’est quoi ?

La RE 2020 est la nouvelle réglementation qui concerne la consommation énergétique ainsi que l’impact carbone d’un bâtiment. La RE, autrement dit Réglementation Environnementale, est le nouveau projet qui annule et remplace la RT 2012 (Réglementation Thermique 2012). La RE 2020 sera appliquée au fur et à mesure de l’année 2020 pour être finalement imposée de manière définitive au 1er janvier 2021. C’est une réglementation qui entre dans le cadre de la loi ELAN (Évolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique). Cette dernière ayant pour but de redéfinir nos habitudes pour permettre une adaptation à l’évolution de la vie sur Terre.

Cette nouvelle réglementation a pour finalité ultime de réduire considérablement l'empreinte carbone des bâtiments neufs qui seront construits dans les années à venir. La problématique écologique est primordiale et, de ce fait, la RE 2020 s’intègre parfaitement dans ce contexte. Le nouveau cahier des charges pour la construction en neuf doit permettre de changer le moyen de production de chauffage afin d’en réduire la pollution associée. Il s’agit là du point majeur de la RE 2020.

Les bâtiments du tertiaire tels que les bureaux sont aussi concernés par la réglementation énergétique mais qui sera néanmoins probablement reportée.

Il faut ainsi s’attendre à ce que les nouveaux bâtiments neufs soient plus sobres encore en énergie, puissent produire de l’énergie (BEPOS), soient plus vertueux pour l’environnement et ses occupants : matériaux et isolants biosourcés, meilleure qualité d’air, connexion avec la mobilité verte, …

Choisir un installateur est une étape importante
Il en va de la fiabilité et de l’efficacité de votre installation. Un bon installateur vous assurera également une qualité de conseil et de suivi indispensable à votre projet.
DAIKIN France
voir plus >>>

Le label E+C-

label E+C- RE 2020 réglementation
Label E+C- qui préfigure la prochaine RE 2020

Pour parvenir à la RE 2020, le gouvernement a lancé l’expérimentation E+ C-. Il s’agit d’une démarche réalisée en 2019 en concertation avec le ministère pour la transition écologique. Le but est de prendre des mesures avant la RE 2020 sur les bâtiments puis, après la réglementation énergétique pour en voir ses effets. Cette comparaison sera réalisée pour le printemps 2020 afin de permettre d’ajuster les textes, publiés à la mi-2020.

Le principe de ce label expérimental est de tendre vers des bâtiments à énergie positive tout en réduisant les émissions de carbone. Il fonctionne selon les critères qui suivants :

→ Bilan BEPOS c’est-à-dire le bilan énergétique du bâtiment à énergie positive. Il revient à calculer la capacité à utiliser l’énergie produite par un bâtiment. Ainsi, il est possible de mettre en évidence les déséquilibres qu’il pourrait exister en termes de déperditions de chaleur. Ce bilan classe les logements selon 4 niveaux d’après des critères et des formules de calculs définies, E1 à E4.
→ L’indicateur Carbone revient à mesurer la quantité d’émission de gaz à effet de serre (GES) d’un bâtiment pour permettre de prendre connaissance de son impact environnemental. Il est quant à lui défini sur deux niveaux, C1 et C2.

Ainsi, l’association du BEPOS et de l’indicateur Carbone permet de classer les bâtiments étudiés sur un total de 8 niveaux combinés différents.

Les axes d’amélioration prévue par la RE 2020

isolant biosourcé
Isolation bac carbone, isolant biosourcé en ouate de cellulose

Le but principal de la RE 2020 est la réduction de la pollution liée au chauffage ainsi que pour tous les usages énergétiques de la maison : eau chaude, éclairage, …. . Elle renforce les exigences de la RT 2012 qui ne se concentrait que sur les capacités thermiques des constructions neuves. Dépassée de bientôt 10 ans, la RE 2020 prend tout son sens dans un contexte environnemental fragile auquel il est important de s’adapter et de trouver des solutions d’amélioration.
La RE 2020, réglementation environnementale, s’axe sur plusieurs points principaux qui se veulent novateurs en matière de construction neuve.

On compte parmi eux :

  • Une énergie la plus propre possible. L’électricité devient une source d’énergie montante du fait de sa nature décarbonée en France. La prochaine réglementation sera bas carbone, donc elle visera à favoriser l’utilisation des énergies les plus propres, renouvelables et décarbonées. L’électricité pour se chauffer va reprendre du terrain avec la pompe à chaleur par exemple. Les solutions gaz vont se verdirent avec du biogaz, du biopropane, ….,les équipements comme les chaudières vont devoir présenter une meilleure efficacité énergétique, ainsi qu’une meilleure efficacité environnementale. Et comme cela est déjà le cas, les chaudières au fioul et le chauffage au fioul vont avoir tendance à s’éliminer progressivement.
  • Assurer le confort d’été lors de périodes caniculaires. Le réchauffement climatique pousse les populations à s’adapter au mieux pour permettre une vie agréable sans impacter cet écosystème en péril. Les fortes chaleurs à répétition ne doivent pas impacter la température intérieure selon la RE 2020. Les bâtiments neufs doivent ainsi s’adapter à ces changements climatiques et permettre un confort d’été avec des solutions de rafraîchissement de plus en plus déployées.
  • Un bilan énergétique neutre grâce à des constructions à énergie positive selon le BEPOS. Il faut améliorer les performances énergétiques des bâtiments dans le neuf pour consommer proprement sans émettre.
  • La prise en compte de l'empreinte carbone. Autrefois mise de côté, elle est aujourd’hui intégrée dans les préoccupations. On ne parle donc plus que de la consommation d’énergie mais aussi des émissions de GES grâce à de nouveaux calculs qui s’intéressent aux matériaux et équipements utilisés en construction, et ce, jusqu’à leur recyclage.
  • Le renfort de la qualité de l’isolation est reconduit pour la RE 2020 tout en souhaitant renforcer la qualité de cette isolation grâce à des matériaux innovants, performants et écologiques quant à leur fabrication. Soit en jargon professionnel, un meilleur coefficient Bbio.

Réglementation RE 2020 : quels changements pour les futurs bâtiments ?

maison  bois RE 2020
Construction d’une maison en bois compatible RE 2020

Les exigences de la RT 2012 sont renforcées dans la nouvelle réglementation RE 2020 mais aussi complétées. Dès lors, les principaux axes de la réglementation de 2012 ne sont plus à assimiler par les constructeurs qui les connaissent aujourd’hui parfaitement.
Le point de travail de la réglementation énergétique se porte réellement sur le chauffage des constructions de bâtiments neufs. L’accent est donné sur les moyens de production de chauffage très peu énergivore et dont les gaz à effet de serre produits sont faibles voire négatifs pour les plus performants.

L’objectif majeur à atteindre pour la RE 2020 est l’utilisation d’énergies renouvelables pour tous les bâtiments avec les pompes à chaleur géothermiques, les radiateurs à très hautes performances qui fonctionnent à l’électricité verte, des chaudières gaz condensation encore plus performantes, des solutions solaires, des module de cogénération produisant de la chaleur et de l’électricité, des solutions solaires à base de panneaux photovoltaïques produisant de l’énergie électrique verte de préférence pour l’autoconsommation, …. La démarche est vraiment d’utiliser de plus en plus de sources d’énergies gratuites et renouvelables pour laisser de côté les énergies fossiles, qui sont pour la plupart de provenances lointaines et qui ont des impacts écologiques désastreux.

Pour un impact carbone moindre, la qualité et le recyclage des matériaux utilisés est aussi une préoccupation car l'intérêt est d’éliminer la production de CO2 de la fabrication jusqu’à l’élimination de ces matériaux. Les solutions de matériaux bas carbone comme le bois de construction, voire les bétons bas carbone, les isolants biosourcés vont être de plus en plus utilisés, de même que l’économie circulaire avec le réemploi de matériau, une compensation carbone avec plus de biodiversité (espaces verts). Et une meilleure connexion avec la mobilité verte, par exemple avec la mise ne place de bornes de recharge électrique.

Lectures recommandées

Label E+C- pour la maison à énergie positive et bas carbone
Maison basse consommation énergétique, conseils et prix

Sources et liens utiles

www.daikin.fr www.saunierduval.fr

Pour en savoir plus

Le dossier : Maison neuve basse consommation

Avril 2020


A lire également