La maison individuelle décarbonée avec la RE2020

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Chroniques techniques > La maison individuelle décarbonée avec la RE2020

Avril 2022

La maison individuelle devient bas carbone avec la nouvelle réglementation environnementale qui régit la construction neuve, la RE2020. Le but ? Des bâtiments plus sobres, plus écologiques et respectueux de l’environnement avec une empreinte carbone réduite.

re2020 maison bas carbone
Maison neuve conforme à la RE2020

La maison décarbonée, qu’est-ce que c’est ?

Parler de maison décarbonée revient en quelque sorte à aborder le sujet d’une maison écoresponsable. Dorénavant, l’impact environnemental d’une maison neuve est pris en compte dans son intégralité, à savoir, depuis sa construction et tout au long de son cycle de vie.
La maison individuelle est sans doute le moyen de se loger qui est privilégié par de nombreux français, mais sur le plan écologique, elle représente un lourd poids, souvent négatif à cause d’habitations dont l’isolation thermique est médiocre, qui utilisent des énergies fossiles qui libèrent de grandes quantités de CO2 dans l’air.

La maison décarbonée ambitionne de révolutionner ces problèmes en adaptant les constructions aux préoccupations environnementales et écologiques actuelles, soit une décarbonation de notre économie à l’horizon 2050.
Pour ce faire, elle s’appuie sur l’utilisation d’énergies renouvelables pour le chauffage, l’utilisation de matériaux biosourcés, mais aussi des techniques de fabrication dites bioclimatiques.

Le but est de profiter au maximum des ressources naturelles. Ainsi, une maison individuelle bien isolée, et exposée plein sud équipée de grandes parois vitrées représente l’avenir de la construction afin de permettre aux rayons du soleil de chauffer l’habitat.

On entendra donc par décarbonée, cette envie de réduire au maximum l’émission de carbone des maisons individuelles sur tout le cursus d’utilisation du bien de l’origine de ses matériaux et leurs méthodes de fabrication jusqu’à ce que l’habitant occupe les lieux et sur toute la durée de vie – le cycle de vie – de la maison.

Solutions high-tech de chauffage et de clim
Toshiba vous propose ses produits au travers d'un réseau de partenaires. Séléctionnez votre département sur la carte ci-dessous afin de découvrir notre partenaire le plus proche de chez vous
TOSHIBA Solutions de Chauffage et Climatisation
voir plus >>>

Présentation de la réglementation RE2020

La RE2020 (réglementation environnementale) est l’évolution de la RT2012 (réglementation thermique) jugée insuffisante par rapport aux enjeux environnementaux.

Si certains critères thermiques de l’ancienne réglementation sont conservés et renforcés, d’autres sont améliorés pour permettre de rendre les constructions plus propres et respectueuses de l’environnement.

L’ambition de la RE2020 est de proposer des maisons individuelles :

  • Avec un niveau de confort élevé en été comme en hiver
  • Plus sobres et économes en énergie
  • Plus écoresponsables dans le cycle de vie (du berceau à la tombe)

Le confort en été est aussi un enjeu crucial avec le réchauffement climatique et les épisodes caniculaires à répétition. Des volets électriques, pergolas, pare-soleil ou encore un système de ventilation naturelle efficace sont autant d’éléments qui trouvent leur place dans la RE 2020 pour lutter naturellement contre la chaleur dans les maisons.

Six critères de performance sont intégrés dans la RE2020. Ils sont là pour définir un cadre à respecter sur l’enveloppe de la maison, mais aussi ses équipements. On retrouve alors :

  • Le Bbio qui détermine le niveau de performance de l’enveloppe du bâti avec un seuil renforcé de l’ordre de 30% par rapport à la RT2012
  • Le Cep qui correspond à la consommation en énergie primaire de la maison à savoir :
    • Le chauffage
    • La ventilation
    • L’éclairage
    • La production d’ECS
    • Le rafraîchissement
  • Le Cepnr qui fait son arrivée et qui est un indicateur qui permet de déduire les espaces qui utilisent des énergies renouvelables dans la maison. Le chauffage au bois ou par une PAC seront alors considérés comme nuls via cet indicateur afin d’encourager à employer ces énergies décarbonées.
  • L’indicateur IC énergie : émissions maximales de gaz à effet de serre liées aux consommations d'énergie. L’indice carbone (Ic) remplace l’indice d’émissions de gaz à effet de serre des composants (ex-EgesPCE) de la RT2012. Il donne une évaluation de la réduction d’émission de CO2 des énergies utilisées
  • L’indicateur IC construction : Emissions maximales de gaz à effet de serre liées à la construction du bâtiment. L’indicateur ICconstruction donne une évaluation de l’impact de CO2 de la construction. C’est le nouvel indicateur Icconstruction - en kg équivalent CO2/m² - qui caractérise les émissions de gaz à effet de serre liées à la mise en œuvre des composants du bâtiment évaluées selon une analyse du cycle de vie (du berceau à la tombe, sur tout son cycle compris production, transport, entretien et remplacement)
  • L’indicateur DH pour Degrés-Heures : pour un confort d’été minimal

De nombreux bâtiments construits selon la RT 2012 s’avèrent inconfortables en cas de fortes chaleurs, au détriment de leurs occupants ou usagers. La RE 2020 va améliorer la prise en compte du confort d’été et fixe une exigence spécifique. La RE 2020 intègre d’abord le besoin de rafraîchissement dans le calcul du besoin énergétique du bâtiment (Bbio) comme vu ci-avant.

Sur la base d’un scénario météo similaire à la canicule de 2003, un indicateur de confort d’été sera calculé lors de la conception du bâtiment, qui s’exprimera en degré.heure (DH)*.

La RE 2020 fixera un seuil haut maximal de 1250 DH qui sera interdit de dépasser, ce qui correspondrait à une période de 25 jours durant laquelle le logement serait continûment à 30°C le jour et 28°C la nuit.

Parallèlement, la RE 2020 fixe un seuil bas à 350 DH, à partir duquel des pénalités s’appliqueront dans le calcul de la performance énergétique. Ces pénalités seront forfaitaires afin d’inciter tous les bâtiments à faire des efforts de conception permettant de réduire le nombre d’heures au-dessus du seuil.

Dans l’ensemble des cas, les solutions de climatisation dites passives seront encouragées par la réglementation, à travers son moteur de calcul, qu’il s’agisse par exemple de la forme du bâtiment, de son orientation, de protection contre le soleil, de l’installation de brasseurs d’air ou encore de puits climatiques, etc. Il s’agit d’améliorer à faible coût et de manière durable le confort des bâtiments l’été.

Pour faire bref, la RE2020 a été annoncée dans le but ultime de réaliser une avancée écologique dans le milieu de la construction des maisons individuelles avec des ajouts de critères toujours plus drastiques qui forcent les constructeurs à s’adapter aux enjeux d’aujourd’hui mais aussi à penser à ceux de demain.

Planning de la RE2020 pour les logements neufs en France

Planning RE2020
Planning RE2020

C’est l'arrêté RE2020 qui fixe les exigences de moyens que devront respecter les bâtiments neufs et extensions à partir de la date butoir du 1er janvier 2022. Ce texte de plus de 50 articles et de 1830 pages précisent les exigences, ainsi que la méthode de calcul qui s'appliquent :

  • À compter du 1er janvier 2022 à la construction de bâtiments ou parties de bâtiments à usage d'habitation,
  • Et à partir au 1er juillet 2022 aux constructions de bâtiments ou parties de bâtiments de bureaux, ou d'enseignement primaire ou secondaire
  • À la construction de parcs de stationnement associés aux constructions habitations, bureaux, enseignement primaire ou secondaires
  • Aux constructions provisoires et extensions en fonction de leur surface répondant aux mêmes usages à compter du 1er janvier 2023.

RE2020 pour une maison neuve respectueuse de l’environnement

weber biosourcé isolation maison
Isolation thermique par l’extérieure pour une maison neuve avec panneaux de liège biosourcés – source Weber -

La maison de la RE2020 est une maison écologique. Ce qu’on pensait être le futur est déjà le présent.
Dès la réalisation des plans de la maison individuelle, il est indispensable de penser à son intégration dans l’environnement. Non pas pour la mettre en harmonie avec la nature, mais pour tirer profit au maximum des énergies naturelles qui l’entourent.

Le but est aussi de profiter de constructions hautes performances. Outre la conception bioclimatique, il faut désormais utiliser des matériaux performants et biosourcés.
L’isolation thermique est donc renforcée avec des toitures et des parois parfaitement étanches et isolées face au froid, mais aussi à la chaleur puisque le confort en été comme en hiver est un acteur clé de la RE 2020. Le vide sanitaire aussi doit être isolé.
Les isolants sont dits biosourcés dès lors qu’ils sont issus de la biomasse animale ou végétale. Il s’agit de ce fait d’un matériau renouvelable qui s’intègre parfaitement dans la maison décarbonée. On retrouvera par exemple :

  • La fibre de bois
  • La laine de chanvre
  • La laine de mouton
  • Le coton
  • Le liège
  • La paille…

Un point d’attention sera porté sur les parois vitrées qu’il faudra choisir selon leurs performances. Principales sources de déperdition de chaleur, les vitres nécessitent une qualité optimale pour répondre aux diverses exigences actuelles. Il est même question d’intégrer le vitrage chauffant par infrarouge pour, encore une fois, profiter du rayonnement extérieur.

L’énergie verte comme acteur clé de la RE2020

pac été hiver re2020
Pompe à chaleur air-air réversible conforme à la RE2020 et pour un confort hiver et été

L’énergie est le second pilier de la RE2020. Il n’est pas question d’une maison totalement passive puisque chaque énergie, même renouvelable, peut avoir un impact carbone aussi faible soit-il. Néanmoins, la chasse au CO2 est une priorité et réduire la quantité émise par la maison individuelle en passera par l’équipement d’appareils qui puisent leurs ressources dans des énergies renouvelables.

Concernant l’énergie aussi, il est pris en compte l’impact environnemental sur la durée de vie de la maison. L’objectif est d’abandonner complètement les énergies fossiles. La quantité d’énergie nécessaire est moindre grâce à une construction de qualité. Toutefois, il est quand même impératif de se chauffer.
Si le chauffage fioul était déjà boudé depuis quelque temps, c’est désormais le gaz qui est dans la ligne de mire du gouvernement. La RE 2020 souhaite donc laisser de côté le gaz naturel, longtemps plébiscité au travers de chaudières à haute performance.

L’électrique fait alors son grand retour avec des radiateurs à inertie, écologiques dont la consommation est faible dotés d’une régulation/programmation performante. Ils permettent une solution de chauffage efficace et confortable.

La RE 2020 encourage à l’utilisation de solutions d’énergies renouvelables et décarbonée. Pour ce qui est du chauffage et de la production d’eau chaude sanitaire, l’idéal reste la pompe à chaleur.
La PAC géothermique est alors préférée pour ses capacités et sa performance. Elle puise l’énergie dans le sol avant de tirer profit des calories au sein de la maison via des radiateurs hydrauliques ou un sol chauffant.

Construction, rénovation : un projet de chauffage ? Viessmann
Viessmann

En déposant votre projet, un installateur qualifié proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste du chauffage, il dispose des compétences nécessaires pour vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

Pompe à chaleurGazBoisSolaireFioulJe ne sais pas
Passer à l'étape 2

Quand le projet doit-il démarrer ?*

Maintenant
Dans 3 moisDans 6 moisPlus tard
* : champs obligatoires

Lectures recommandées

Réglementation RE 2020 pour les logements, obligatoire dès le 1er janvier 2022

Pour en savoir plus

Maison neuve basse consommation

Véronique Bertrand,expert en optimisation énergétique
Véronique Bertrand

Véronique Bertrand a exercé pendant de nombreuses années son métier d'ingénieur spécialisé en installations thermiques à travers le monde. Depuis son retour en France elle met à disposition sa grande expérience en apportant un regard pragmatique et des solutions simples à des problèmes complexes d'optimisation énergétique.


A lire également