Maison neuve passive sans chauffage

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Conseils d'expert > Maison neuve passive sans chauffage

La maison passive, aussi connue sous le nom de maison très basse consommation est un logement qui n’a besoin de pratiquement pas de chauffage tant elle est bien isolée, orientée et bien conçue. Elle offre ainsi des performances hors du commun et un respect total de l’environnement.

maison passive chauffage France
Maison passive moderne dans l’est de la France

Les critères définissant une maison neuve passive

Dans un premier temps, il est important de définir ce qu’est une maison neuve passive. Il s’agit en réalité d’une construction qui dispose des meilleures performances énergétiques possible, ce qui réduit les impacts sur l’environnement. Cela permet alors de diminuer l’empreinte carbone de chaque détenteur d’une telle habitation.

Ainsi, une maison neuve passive devra respecter la réglementation thermique 2020 qui entre en vigueur à partir de l’été 2021. De ce fait, elle devra être construite en suivant les postes indiqués dans cette réglementation. Dans un premier temps, il faudra alors qu’elle ne dépasse pas un besoin annuel en chauffage établi à 15 kWh/m². C’est le modèle d’habitation le moins demandeur en énergie, en comparaison à la maison basse consommation qui ne doit, quant à elle, pas dépasser les 50 kWh/m²/an, à la maison à très haute performance énergétique qui dispose d’un besoin en chauffage annuel maximal de 88 kWh/m² ou encore à la maison bioclimatique dont le besoin se situe lui, entre 40 et 50 kWh/m².

Pour que ce besoin en chauffage de 15 kWh/m²/an ne soit pas dépassé, il est indispensable de mettre en place une isolation thermique renforcée afin d’amoindrir les risques de déperditions thermiques. Ainsi, il sera généralement préconisé d’installer une isolation de 20 cm pour le sol, 30 cm pour les murs ou encore 40 cm pour la toiture. Et pour que cette isolation soit encore plus qualitative, il sera préférable d’équiper la maison neuve avec des menuiseries performantes, c’est-à-dire des fenêtres disposant généralement d’un triple vitrage. En effet, de telles menuiseries permettent alors de disposer d’un coefficient de transmission thermique (Uw) plus faible que pour un double vitrage, de l’ordre de 0.8 W/m²K, contre 1.1 W/m²K pour un double vitrage classique.

Pour parfaire cette isolation thermique, il est primordial de baser la construction en fonction des apports solaires. Ainsi, les surfaces vitrées devront être importantes sur les faces les plus ensoleillées afin de pouvoir disposer d’entrées de chaleur et de lumière provenant des rayons solaires. Il s’agit en réalité du facteur solaire qui permet une perméabilité au soleil plus ou moins bonne. Elles sont donc installées de manière stratégique, le plus souvent sur les faces orientées sud et sud-ouest.

Une étanchéité à l’air renforcée et performante sera également de mise dans ce type d’habitation. Cela renforce en effet les déperditions thermiques. Le test de la porte soufflante permet alors de mesurer la capacité étanche du bâti. Les fuites d’air sont ainsi localisées.

triple vitrage isolation
Le vitrage le plus isolant : le triple vitrage, recommandé pour une maison passive

Choisissez l'énergie du confort
Le gaz propane est l'énergie à tout faire par excellence: chauffage, eau chaude sanitaire, cuisson avec hautes performances énergétiques et environnementales
BUTAGAZ
voir plus >>>

Fonctionnement et équipements d’une maison neuve passive

Le fonctionnement d’une maison passive est simple. L’ensemble de la chaleur issue des activités humaines qui se déroule au sein de l’habitation, que ce soit la chaleur humaine qui se dégage tout comme celle des divers appareils électroménagers qui y sont utilisés, est emmagasinée par la maison. Ensuite, pour ce qui est de l’alimentation en chauffage ou encore en eau chaude sanitaire, les énergies renouvelables seront incontournables.

Pour qu’une maison soit qualifiée de maison passive, la dépense en chauffage de cette dernière est 90 % inférieure à celle d’une maison standard. Ainsi, une maison passive est seulement équipée d’un chauffage d’appoint qui est le plus souvent alimenté par une pompe à chaleur de type air-eau ou bien par des panneaux solaires ou encore par un poêle à granulés ou à bois. Ce sont bien entendu des équipements peu consommateurs en énergie qui utilisent des énergies naturelles et renouvelables comme l’air, le soleil ou encore le bois. Afin de maîtriser au mieux et au plus près sa consommation, la domotique sera un allié de poids qui permettra de réduire encore sa consommation d’énergie.

Une bonne ventilation au sein du logement ne devra également pas être négligée. Pour cela, l’installation d’une VMC double flux thermodynamique sera à privilégier.

panneaux solaires chauffage maison passive
Pose de panneaux solaires photovoltaïques pour une maison passive

Avantages et inconvénients d’une maison neuve passive

La construction d’une maison neuve passive entraîne un certain nombre d’avantages. Il est vrai que le premier d’entre eux est la très faible consommation d’énergie. De plus, ce sont des bâtiments écologiques qui offrent un confort thermique optimal aussi bien en hiver qu’en été. En effet, ce sont des constructions qui sont élaborées de manière à mettre en avant les énergies renouvelables et bonnes pour l’environnement. L’ensemble des éléments utilisés pour ce type de construction, que ce soient les matériaux comme les équipements, donnent une valeur supplémentaire au bien immobilier en question.

Toutefois, il faut aussi prendre en considération les points négatifs d’une telle habitation. Le principal inconvénient de cette construction est bien entendu son coût de mise en place qui est plus élevé que celui d'une habitation classique. De plus, il faudra faire appel à des artisans spécifiques pour la mise en œuvre du bâti. Ces derniers doivent en effet maîtriser les normes à respecter pour pouvoir être qualifié de maison passive.

Coût d’une maison neuve passive

Construire une maison neuve passive a un coût qui est non négligeable. En effet, il faut compter un budget autour de 15 à 25 % plus élevé que pour une habitation traditionnelle.

Ramené au mètre carré, le prix en échelle basse oscille généralement entre 2 000 à 2 700 €. Pour ceux qui souhaitent s’offrir une telle habitation, mais qui n’ont pas le budget en conséquence, il faut savoir qu’il existe une solution qui peut s’avérer être un bon compromis. Il s’agit de la maison passive en bois, en kit. Dans ce cas, il faudra plutôt tabler sur un tarif compris entre 1 500 et 1 700 € le m².

Ces prix plus importants s’expliquent par le fait que ce sont des entreprises spécialisées qui doivent réaliser ce type de construction mais aussi par le fait que, souvent, un architecte est de mise sur de tels projets d’envergure.

Construction, rénovation, un projet de chauffage ? Viessmann
Viessmann

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

Pompe à chaleurGazSolaire thermiqueBoisFioulAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires

Lectures recommandées

Confort absolu avec le plancher chauffant basse consommation

Pour en savoir plus

Maison neuve basse consommation


A lire également