Chauffage par pompe à chaleur

Pompe à chaleur Air/Eau

La pompe à chaleur récupère la chaleur de l'extérieur et la transfère à un niveau de température plus élevé dans le circuit d'eau chaude de l'installation du chauffage.
La pompe à chaleur est généralement installée en extérieur. Elle se compose d'une unité extérieure reliée à un module intérieur, connecté généralement à un circuit de chauffage (plancher chauffant ou radiateur basse température).

PAC Daikin
source DAIKIN

Comme précédemment, attention au COP qui chute cruellement quand la température extérieure descend vers des températures extérieures faibles et inférieures à zéro, appoint complémentaire : électricité, bois, …, qui ne sera sollicité que lorsque les températures deviendront négatives (inf à 0°C).

La pompe à chaleur équipe généralement tout un logement (groupe de pièces) et se présente sous la configuration d'un système centralisé avec une unité extérieure qui absorbe les calories de l'air, et les transmet avec la puissance du compresseur en chaleur à un circuit d'eau chaude. Les pompes à chaleur génèrent de l'eau dite à basse température, soit à température inférieure à 50°C. De ce fait, elles sont particulièrement adaptées à des circuits de plancher chauffant, qui ne nécessitent étant donné leur densité, que des températures basses. A contrario, alimenter avec uniquement une pompe à chaleur un circuit de radiateurs communément calculé à 80°C poserait des problèmes de manque de chauffage aux températures extérieures les plus froides. Un complément par résistance électrique, bois, ou chaudières fioul ou gaz serait alors nécessaire pour écrêter les pointes hivernales.

Il n'en demeure pas moins qu'il est tout à fait possible d'alimenter des radiateurs alors dits «à basse température ». Ils seront dans ce cas dimensionnés en conséquence.
Signalons également que des pompes à chaleur peuvent fournir désormais de l'eau à 65°C ce qui permet un remplacement de chaudière existante par exemple. Ces pompes à chaleur peuvent également fonctionner par -15°C extérieur, néanmoins le COP n'est bien évidemment pas intéressant à ces températures extrêmes qui font appel à de nombreux dégivrages.

Pompe à chaleur en relève de chaudière
La solution pompe à chaleur en relève de chaudière permet de travailler avec 2 énergies, la pompe à chaleur proprement dit et une deuxième énergie , soit la chaudière gaz/fioul dont vous disposez déjà, soit une chaudière bois ou un insert. Ces derniers, inserts, chaudières, .., avec une bonne régulation ne vont être sollicités que les 20 ou 40 jours les plus froids de l'année comme le montre le graphe ci-dessous.

Consommations annuelles en fonction de la température

Choisir un installateur est une étape importante
Il en va de la fiabilité et de l’efficacité de votre installation. Un bon installateur vous assurera également une qualité de conseil et de suivi indispensable à votre projet.

voir plus >>>

Attention au bruit !
Soyons vigilants au bruit émis à l'extérieur car la pompe à chaleur fonctionne également la nuit. Une étude d'implantation est dans tous les cas nécessaire, pour ne pas gêner les occupants de la maison, et à l'extérieur pour ne pas gêner les voisins.

La climatisation, si je veux !
L'été, le système peut servir au rafraîchissement, si la maison est équipée soit d'un "plancher rafraîchissant" ou d'autres émetteurs dits à eau glacée comme des ventilo-convecteurs.

Pompe à chaleur installée à l'intérieur
A noter qu'il existe des pompes à chaleur air/eau, que l'on peut implanter dans un sous-sol ou un local technique comme dans la chaufferie. Ces pompes à chaleur sont dites « à ventilateur centrifuge côté évaporateur » et requièrent un réseau de gaines vers l'extérieur. Le soin à apporter à l'acoustique sera toujours primordial. Certaines conceptions permettent d'installer une pompe à chaleur adossée à une paroi.


A lire également