5 1 0.5 0.2-0.3" /> 5 1 0.5 0.2-0.3" />

Ventilation & qualité d'air

Tour d'horizon

Quelques exemples de polluants et tolérances de certains milieux

"Grosses"

Atmosphériques

Salles propres

Zones stériles


Microélectronique

>5Micron

1Micron

0.5Micron

0.2-0.3Micron
<0.1Micron

<0.1Micron


pollens

colmatage, spores

classification

bactéries
virus

micro chips

Vues au microscope

Ce sont des polluants vivants d’origine biologique, classés dans la catégorie des polluants « biocontaminants ». Ils se développent dans les endroits confinés, peu ventilés, peu propres.

Les bactéries :
Ce sont des micro-organismes  qui se développent dans des zones « humides et stagnantes » comme les poubelles, les ballons d’eau chaude sanitaire (on parle de légionnelles), les condensats de climatiseurs …
Certaines sont inoffensives d’autres pas comme la légionellose qui est une maladie grave.

Remèdes :

  • Une hygiène régulière comme le nettoyage des becs de robinets ou des pommeaux de douches et une intervention sur votre réseau sanitaire : ballon d’eau chaude réglé à 55°C (c’est une température minimale qui évite la propagation des bactérie, et en même temps maximale car très chaude et pouvant provoquer des brûlures).
  • Si votre eau chaude produit beaucoup de tartre, mise en place d’un adoucisseur. La stagnation de tartre est un nid à bactérie.
  • Changez également votre chauffe-eau également au bout de 15 ou 20 ans, il a du accumuler pas mal de tartre en partie basse et cela réduit en plus son efficacité énergétique.
  • Si vous observez des « bras morts », c’est à dire des tronçons de tubes qui ne sont pas irrigués par l’eau chaude sanitaire ou même l’eau froide sanitaire, faites des transformations de réseau, car cette stagnation d’eau à long terme peut devenir un vivier à bactérie.
  • Ensuite surveillez vos installations sanitaires et repérez les fuites. Jetez un coup d’œil sous le bac à évier et sous le bac de votre baignoire, il y a souvent des fuites et suintements dont on ne se doute pas.

Les moisissures :
Ce sont des champignons vivants qui provoquent des toxines que vous pouvez respirer. Elles se développent particulièrement dans les zones chaudes et humides comme les salles d’eau, mal ou peu ventilées.
Elles provoquent des maladies des voies respiratoires tellesl que l’asthme, elles provoquent également des allergies de la peau, des yeux, des états fiévreux et de fatigue …

Remède :

  • D’abord un bâti bien sain et entretenu, avec une bonne isolation et une bonne ventilation évitant les zones humides et surchauffées par à coups.
< /blockquote>

Les allergènes:
Ce sont des organismes qui provoquent des allergies. Ils se développent dans les endroits humides, chauds et poussiéreux. Les plus connus sont les acariens qui stagnent dans les moquettes, oreillers, couvertures, tissus muraux, … tout ce qui peut contenir de la poussière bien au chaud !
Ils provoquent des allergies respiratoires comme rhinite, la sinusite, l’asthme, ….
Ils provoquent également des allergies de la peau comme les urticaires.

Remèdes :

  • Des règles d’entretien simples et au quotidien. Attention la plupart des aspirateurs sont inefficaces car ils ne retiennent pas les acariens et les rejettent dans le volume aspiré. Il est nécessaire d’opter pour des filtres renforcés dits HEPA.
  • Des revêtements lisses comme les sols plastiques, les carrelages, les parquets. Evitez les moquettes, les tissus molletonnés, …, tout ce qui peut capter la poussière et qui rend difficile son extraction.
  • Une bonne ventilation pour envoyer tous ces allergènes et ces acariens à l’extérieur. Attention de bien entretenir également vos conduits de ventilation, sinon, vous recréez des nids d’allergènes dans votre lieu de vie.


A lire également