Ventiler sa maison par insufflation d’air est mieux que par extraction

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Tendances > Ventiler sa maison par insufflation d’air est mieux que par extraction

Décembre 2022

Ventiler son logement est une solution nécessaire pour limiter l’apparition de moisissures mais aussi pour bénéficier d’un air ambiant propre et sain aussi bien pour les occupants que pour la bâtisse en elle-même. Pour ce faire, la ventilation par insufflation est une des solutions qui « monte » !

vmi air buanderie
Solution de VMI installée dans une buanderie. La maison est en surpression et non plus en dépression !

Qu’est-ce que le principe de la ventilation par insufflation ?

La ventilation par insufflation peut aussi être trouvée sous l’acronyme VMI pour Ventilation Mécanique par Insufflation. Il s’agit d’une solution parmi d’autres techniques qui permet donc de renouveler l’air d’une maison tout en dégageant celui qui est pollué.

Le mode de fonctionnement de cet équipement est relativement simple. Il est inverse de la VMC classique, au lieu d’extraire l’air de la maison, on met en surpression et on insuffle de l’air neuf. En effet, un apport d’air neuf extérieur est possible via les grilles de ventilation qui sont disposées au sein du logement. Lorsque l’air extérieur est aspiré, ce dernier est à la fois filtré, chauffé puis asséché.
Ce principe diffère notamment des équipements de type VMC simple ou double flux car, lorsque l’air non pollué est injecté dans la maison, une surpression se crée dès lors qu’il vient au contact de l’air vicié. C’est alors cette surpression qui offre la possibilité de repousser l’air impur en dehors de l’habitacle. Cela est rendu possible par le biais de bouches d’aération. Pour que cela fonctionne, il faut installer un diffuseur central ainsi qu’un réseau de gaines jusqu’aux bouches et grilles pour le transport et le rejet de l’air.

La régulation d’apport en air nouveau se fait généralement de manière électronique. En effet, équipée de capteurs, la VMI calcule de manière autonome le débit d’air ainsi que la température de ce dernier en fonction des besoins du logement. Il faut savoir qu’il existe une déclinaison de cet appareil qui se base alors sur le taux d’humidité. Dans ce cas, la VMI est dite hygroréglable.

ventilation insufflation
Principe de la ventilation par insufflation d‘air

L’installation d’une VMI (Ventilation Mécanique par Insufflation) et comment l’entretenir ?

Pour permettre d’assainir l’air de votre logement, des solutions existent. Comme nous le savons tous, l’aération est importante. Il est préconisé d’aérer chaque jour son logement en ouvrant les fenêtres. Mais l’aération peut aussi laisser entrer des particules fines lorsque vous habitez en ville ou dans des zones polluées, ainsi que de l’humidité en fonction du taux d’hygrométrie de l’air extérieur.

La ventilation est sans aucun doute la solution la plus adaptée pour garantir un renouvellement de l’air efficace. Nul besoin d’ouvrir les fenêtres et de perdre une grande quantité de la chaleur intérieure grâce à la ventilation qui évacue l’air vicié et apporte un air neuf et sain en continue dans la maison grâce à son principe de fonctionnement. Une ventilation efficace réduit l’humidité, maintient un air sain dans la maison, réduit les risques infectieux, évite les dégradations de la bâtisse par la moisissure mais aussi augmente les performances thermiques du logement. Autrement dit, il n’existe que des avantages à ventiler son intérieur.

Solutions high-tech de chauffage et de clim
Toshiba vous propose ses produits au travers d'un réseau de partenaires. Séléctionnez votre département sur la carte ci-dessous afin de découvrir notre partenaire le plus proche de chez vous
TOSHIBA Solutions de Chauffage et Climatisation
voir plus >>>

Enfin, choisir un système de ventilation permanent et performant

Pour ce qui est de l’installation d’une VMI, il faut savoir qu’elle reste relativement simple et ne nécessite pas de gros travaux.
Voici un aperçu des différentes étapes par lesquelles il faut passer pour la mise en place de cet équipement :

  • Étape n°1 : installer le bloc ventilateur : bien souvent, il prend place dans les combles de la maison.
  • Étape n°2 : fusionner ce ventilateur avec une résistance électrique.
  • Étape n°3 : mettre en place les bouches d’aération. Le nombre est fonction de la superficie du logement dans un premier temps mais aussi du nombre de pièces humides ou encore du niveau d’humidité du logement par exemple.
  • Étape n°4 : équiper la maison de grilles de ventilation pour évacuer l’air pollué.

De manière générale, les bouches d’aération se placent dans les pièces humides ou les pièces de service et les grilles de ventilation se trouvent quant à elles dans les pièces de vie, souvent au niveau des fenêtres.

vmi insufflation
Principe de ventilation mécanique par insufflation de la société VMI

L’entretien de la ventilation par insufflation est également très simple. Pour ce faire, il est possible de demander l’intervention d’un professionnel qui s’occupera alors de vérifier le diffuseur central ainsi que l’état du filtre qu’il changera au besoin. Généralement, un état des lieux 2 fois par an est préconisé. Le changement du filtre se fait quant à lui de manière annuelle.

Avantages et inconvénients d’une ventilation par insufflation

Les avantages de la ventilation par insufflation sont nombreux et incontestables. Parmi eux, il est notamment possible de citer les suivants :

  1. Assainit l’air ambiant, indispensable pour la bonne santé des occupants
  2. Limite le taux d’humidité général pour éviter l’apparition de moisissure et la dégradation de la structure
  3. Permet la déshumidification des pièces d’eau notamment
  4. Solution silencieuse
  5. Permet de chauffer l’air qui est insufflé : améliore le confort thermique
  6. Système comprenant peu de gaines
  7. La technique de surpression privilégie l’évacuation du radon
  8. Contribue à un meilleur tirage en cas de présence de cheminée
  9. Mode de ventilation particulièrement apprécié en rénovation
  10. Facile à installer et à entretenir

Avant de faire installer ce type d’équipement, il faut également connaître ses défauts. Les principaux restent le prix d’acquisition de la VMI qui est relativement élevé. En effet, il faut compter un budget oscillant entre 2 000 et 5 000 € pour les modèles les plus performants.
Parmi les inconvénients, il faut également citer celui du coût de fonctionnement car cette ventilation chauffe l’air avant de l’introduire dans les pièces de vie. Cela se faisant, la majeure partie du temps, à l’aide d’une résistance électrique, il faut donc compter le coût de l’énergie utilisée. Néanmoins, ce sera à déduire de la facture de chauffage.
Il faut cependant noter que le prix d’achat de l’équipement peut être amorti grâce aux aides dont il est possible de bénéficier. Pour ce faire, le mieux reste alors de faire appel à un professionnel RGE, Reconnu Garant de l’Environnement. D’autres points faibles peuvent aussi être notés, comme :

  • Une adaptabilité plus complexe pour les logements de grande taille ou possédant un étage
  • La possibilité de condensation des parois si l’isolation présente des ponts thermiques

La source d’énergie pour le préchauffage de l’air entrant

Le principe de fonctionnement de la VMI repose sur l’insufflation d’un air ayant subi un préchauffage afin d’éviter la sensation de courant d’air et d’impacter la température ambiante du logement. Pour ce faire, la source d’énergie la plus courante est l’électricité.
En effet, souvent, les VMI sont couplées à une résistance électrique qui assure alors, en amont, le réchauffement de l’air extérieur entre 15 et 18°C.
Il est aussi possible de faire fonctionner une ventilation par insufflation avec un puits canadien, aussi trouvé sous l’appellation de puits provençal. Cette technique se base sur l’énergie géothermique. Il est alors nécessaire de mettre en place un conduit dans le sol, enfoui à environ 1.5 m. L’air sain extérieur passe alors dans ce réseau de tuyau enterré pour être réchauffé ou rafraîchi selon la période, avant d’être injecté dans le logement.
Enfin, il est aussi possible de trouver une VMI solaire. Le fonctionnement reste assez simple et consiste à faire passer l’air extérieur dans un système de serre, ce qui permet de capter les calories pour préchauffer l’air non pollué.

Construction, rénovation : un projet de chauffage ? Viessmann
Viessmann

En déposant votre projet, un installateur qualifié proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste du chauffage, il dispose des compétences nécessaires pour vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

Pompe à chaleurGazBoisSolaireFioulJe ne sais pas
Passer à l'étape 2

Quand le projet doit-il démarrer ?*

Maintenant
Dans 3 moisDans 6 moisPlus tard
* : champs obligatoires

Lectures recommandées

Purificateur d'air pour maison

Pour en savoir plus

Ventiler sa maison

Philippe Nunes,expert en optimisation énergétique
Philippe Nunes
Ingénieur expert

Ingénieur thermicien, Philippe NUNES vous livre son point de vue sur les technologies des équipements et solutions de chauffage, climatisation, ventilation. Directeur Général de Climamaison, il intervient en apportant son éclairage et son expérience de plus de 20 ans dans les métiers du confort thermique.


A lire également