Consignes d’entretien d’une pompe à chaleur

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Comment faire > Consignes d’entretien d’une pompe à chaleur
S’il est des gestes simples à effectuer régulièrement pour entretenir votre pompe à chaleur, tel le nettoyage des filtres, il est nécessaire de faire réaliser un contrôle d’étanchéité du fluide frigorigène une fois par an pour assurer confort, performances et longévité de sa PAC.

 Entretien PAC
Entretien d’une PAC air-air : une fois l’année


Pourquoi faire entretenir sa pompe à chaleur ?

Comme pour tout équipement, un bon entretien permet d’optimiser ses bonnes performances dans le temps qui vous permettent ainsi de réaliser de belles économies d’énergie. De plus, il permet de prolonger la durée de vie de votre installation ou de limiter les éventuelles pannes qui pourraient subvenir. Dans le cas spécifique d’une pompe à chaleur, il existe même des obligations légales auxquelles vous ne pourrez vous soustraire. En effet, en cas de charge supérieure de 2 kg de fluide frigorigène, cet entretien devient donc obligatoire. Il consiste essentiellement à contrôler le circuit frigorifique et de vérifier sa bonne étanchéité, car en cas de fuite au sein du circuit, les conséquences pour l’environnement sont hautement dommageables.

Il est souvent proposé, à la suite d’une installation d’une pompe à chaleur, un contrat de maintenance souscrit avec l’installateur qui vous garantit un entretien réalisé par un professionnel compétent et qualifié. Il est important de noter que cet entretien est à réaliser 1 fois par an dans le cadre d’une installation PAC, ou 2 fois par an pour une pompe à chaleur réversible. De plus, lors de l’installation, votre chauffagiste réalise tous les contrôles nécessaires avant une mise en service. Ce même contrôle est à renouveler pour les pompes à chaleur réversibles dont la puissance est supérieure à 12 kW tous les 5 ans.

Contrôle de PAC
Contrôle de pompe à chaleur par un professionnel ayant le matériel adapté

Il est cependant quelques gestes simples que vous pouvez réaliser afin protéger votre pompe à chaleur :

  • pour conserver une qualité de l’air optimale au sein de votre habitat, il est recommandé de dépoussiérer régulièrement les bouches d’insufflation présentes au sein de votre logement et procéder de temps en temps à un lavage délicat à l’eau légèrement savonneuse ;
  • dans le cadre d’une installation de pompe à chaleur air-air, il convient également de nettoyer le filtre à air toutes les 2 semaines environ en période fonctionnement ;
  • protéger votre unité extérieure afin que cette dernière ne subisse pas le gel en périodes hivernales ;
  • veiller à ce qu’aucun obstacles ne viennent entraver le bon fonctionnement de votre unité extérieure, comme un amoncellement de feuilles mortes par exemple ;
  • si votre pompe à chaleur n’est pas en service pendant une longue période, il est conseillé de la mettre hors tension et de couvrir votre unité extérieure afin de la protéger des intempéries. Cela vous permettra de la préserver en attendant une future mise en service.
Construction, rénovation, un projet de chauffage ? Viessmann
Viessmann

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

GazPompe à chaleurSolaire thermiqueBoisFioulAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires

Les différentes étapes de l’entretien d’une pompe à chaleur

  • Le nettoyage

Lors d’un entretien d’une pompe à chaleur, votre professionnel procède en premier lieu au nettoyage scrupuleux des différents éléments qui composent votre installation.

  • Les étapes spécifiques en fonction du type d’installation

Quelques étapes indispensables diffèrent en fonction du type de pompe à chaleur installée dans votre logement :

    • Dans le cadre d’une pompe à chaleur air-air, si celle-ci est équipée de filtres à charbon actif, leur changement devra s’effectuer lors de cet entretien soit une fois par an a minima.
    • Dans le cadre d’une pompe à chaleur air-eau, il lui faudra impérativement contrôler la pression du liquide de chauffage et en ajouter si cela est nécessaire. De plus, il est à noter qu’un changement complet du fluide de votre PAC air-eau est à réaliser tous les 5 ans et celui-ci peut se faire à l’occasion de l’entretien.
  • Les contrôles à effectuer

Ensuite, toute une série de contrôles se doivent d’être réalisés :

    • Le premier contrôle qui est non seulement primordial, mais comme expliqué précédemment obligatoire, porte sur le circuit du fluide frigorigène. Le professionnel doit donc pouvoir détecter la moindre petite fuite, et effectuer les réparations nécessaires en cas de détection. De plus, il en contrôle la pression et la régule si besoin.
    • Tous les composants électriques ainsi que les diverses connexions internes doivent également être contrôlés afin d’éviter un court-circuit, une surchauffe ou tout autre dysfonctionnement qui endommagerait votre pompe à chaleur.
    • Les organes de sécurité, le condenseur ainsi que l'évaporateur et son système anti-givre doivent eux aussi être scrupuleusement contrôlés pour vous assurer un bon fonctionnement en toute quiétude, été comme hiver.
    • En cours de fonctionnement, les températures et le niveau sonore de votre pompe à chaleur seront également relevés. En cas d'éventuelles vibrations ou bruits suspects, le professionnel pourra ainsi détecter la source de ce dysfonctionnement en amont d’une panne qui peut s’avérer plus grave par la suite.
    • La bonne isolation thermique de votre circuit sera également contrôlée, permettant ainsi de détecter en amont les éventuelles dégradations qui entraîneraient des déperditions énergétiques.

Pour finir, il peut également effectuer une vérification de la régulation des températures et effectuer différents réglages afin de modifier les consignes de températures pour les périodes hivernales et estivales à votre demande.

A la fin de ces étapes, le professionnel pourra remplir le carnet d’entretien de votre pompe à chaleur et vous délivrer un certificat de contrôle d’étanchéité.

Choisir un installateur est une étape importante
Il en va de la fiabilité et de l’efficacité de votre installation. Un bon installateur vous assurera également une qualité de conseil et de suivi indispensable à votre projet.
DAIKIN France
voir plus >>>

Le prix d’entretien d’une pompe à chaleur

Comme expliqué précédemment, il est possible de souscrire un contrat de maintenance avec votre installateur de pompe à chaleur. Ainsi, il aura non seulement les compétences nécessaires et une aptitude à traiter les fluides frigorigènes, mais il connaît également le type d’installation que vous possédez, comme sa marque, sa puissance et autres spécificités. De plus, il pourra commander des pièces défectueuses si nécessaires auprès de son fournisseur plus facilement.

Un contrat d’entretien associé au contrôle d’étanchéité du fluide frigorigène obligatoire peut coûter entre 170 et 450 € à l’année. Ces tarifs diffèrent en fonction du taux horaire de votre professionnel, et ce montant sera plus facile à négocier au moment même de l’installation.

Si cette somme représente un certain budget, il est à noter qu’un contrôle effectué par un professionnel compétent permettra de détecter en amont un éventuel dysfonctionnement. Le remplacement d’une pièce défectueuse peut bien évidemment vous mettre à l’abri d’une panne conséquente qui aurait un impact considérable sur votre confort et votre porte-monnaie.

Lectures recommandées

L’étiquetage énergétique pour les nouvelles pompes à chaleur
Installateur de climatisation : comment choisir ?

Sources et liens utiles

www.daikin.fr www.boostheat.fr www.viessmann.fr

Le dossier CHAUFFAGE PAR POMPE A CHALEUR

Février 2020


A lire également