Filtration de l'air et VMC double flux

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Chroniques techniques > Filtration de l'air et VMC double flux

La qualité de l’air est un sujet de plus en plus important, que ce soit dans le domaine privé ou professionnel. En effet, avec l’augmentation des éléments polluants, mais aussi de par la crise sanitaire que nous venons de traverser, il est devenu indispensable de penser à la bonne ventilation des espaces clos et à la filtration de l’air intérieur de manière à le débarrasser au maximum des particules pouvant être néfastes pour la santé et le confort. Parmi les réponses possibles à ce besoin, il y a notamment la VMC double flux et ses capacités de filtration.

buanderie ventilation caisson
Caisson de ventilation double-flux intégré en buanderie

Grands principes de la VMC double flux

Les espaces clos étant de mieux en mieux isolés et rendus étanches, il est indispensable de leur prévoir, en complément, un système performant de renouvellement de l’air intérieur.

La VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) double flux permet ce renouvellement tout en réduisant la perte de chaleur, un point important lors des périodes froides de l’année durant lesquelles les occupants ne souhaitent pas voir le chauffage s’évader par les bouches d’aération. Dès lors, cette VMC utilise les calories de l’air sortant, vicié par l’effet de la respiration, entre autres, afin de préchauffer l’air entrant.

double flux ventilation caisson
Caisson de VMC double-flux avec filtres en oblique apparents pour leur changement

La filtration de l’air pour l’habitat

Et ces VMC peuvent être dotées de systèmes de filtration plus ou moins évolués selon les attentes. Dans la pratique, la filtration embarque deux fonctionnalités, à savoir la limitation de l’encrassement des gaines de ventilation et l’amélioration de la qualité de l’air intérieur.

Pour protéger les réseaux de ventilation, et ainsi augmenter leur durée de vie, l’ensemble des VMC sont automatiquement équipées de préfiltres. Installés en amont des installations (soit avant les ventilateurs, l’échangeur et parfois même au niveau de la bouche d’extraction), ces derniers ont pour objectif de bloquer les poussières et les graisses.
En option, pour améliorer la qualité de l’air, les filtres utilisés sont plus fins de manière à capter, selon le type de filtre retenu, les poussières les plus fines, les particules de fibres, les champignons, les pollens, les bactéries, etc. Cette seconde filtration assainit donc l’air intérieur. Généralement, ces filtres sont placés après l'échangeur de chaleur de l’appareil ou au niveau d’un caisson de filtration dédié.

Dans tous les cas, préfiltre ou filtre, le maillage sera déterminant, car c’est ce dernier qui offrira plus ou moins d’efficacité. Ainsi, plus ce maillage est fin et plus le filtre sera performant. A titre de comparaison, un préfiltre aura un maillage de l’ordre de 5 à 1000 µm tandis qu’un filtre fin proposera un maillage de 0.1 à 100 µm.

L’importance des filtres n’est pas à prendre à la légère car les particules les plus fines peuvent présenter de vrais risques sur la santé. En effet, selon la finesse de la particule, elle peut passer par :

  • Le nez et la gorge : particules de plus de 10 μm comme un cheveux ou du sable
  • La trachée : particules de 2.5 à 10 μm comme le pollen et les poussières du désert
  • Les poumons : particules de 1 à 2.5 μm comme les spores de moisissure, le pollen, les bactéries
  • Le sang : particules de moins de 1 μm comme les gaz d’échappement, les virus et autres nanoparticules

filtres particules
Gammes de filtres panneaux captant les particules grossières jusqu’aux particules fines (PM)

Laissez-vous conseiller par un professionnel du confort thermique
Conseil, installation, maintenance et suivi à long terme : confiez votre projet à un installateur Proactif Viessmann proche de chez vous.
VIESSMANN
voir plus >>>

Les différents types de filtres de ventilation pour le bâtiment

Les filtres sont classés selon la Norme Européenne NF EN 779. Pour en connaître l’efficacité, voici quelques indications intéressantes :

Besoins de filtration

Type de filtre à utiliser

Classification NF EN 779

Pour se protéger des insectes

Grossiers :
Très simple dans sa conception, ce type de filtre dispose d’une durée de vie et d’une performance moindre (environ 2 fois moins efficace et pérenne que des filtres fins).

G1 et G2

Pour répondre aux besoins de filtration de type F5-F9

Préfiltres :
Dans le cas du G4, la conception est meilleure que celle des filtres grossiers. Ultra compact, il offre une bien meilleure durée de vie du filtre.

G3 et G4

Pour un traitement basique de l'air neuf

Moyens :
En M5, le filtre est peu onéreux et peut même être réalisé à partir d'un rouleau de média filtrant.

M5 et M6

Pour un traitement poussé de l'air neuf chargé en pollens, poussières et germes

Pour un traitement poussé de l'air neuf chargé en fumées (tabac, particules fines du trafic routier)

Fins :
Dans le cas du F7, il est question d’un modèle peu onéreux offrant une grande surface de filtration et une belle épaisseur. Il existe également dans une version “à poche” destinée au caisson filtre.

F6 et F7


F8 et F9

Pour une intégration dans des locaux spécifiques

Absolus

H10 et H16

Pour une prise en charge des odeurs et pollutions

A charbon actif :
Comme son nom l’indique, ce type de filtre s’appuie sur l’apport du charbon actif. Plus onéreux, ce dernier permet de purifier et filtrer les odeurs et les gaz.

F9 assorti d’un traitement adsorbant

Les critères de choix des filtres pour une VMC

Il faut alors faire le bon choix de filtre. Et ce choix portera généralement sur deux critères majeurs.

Le premier est, malheureusement, celui du prix. En effet, si tous les systèmes de VMC double flux présentent des emplacements dédiés pour la filtration grossière afin de protéger les installations, ils ne sont, par contre, pas toujours équipés de ceux réservés à une filtration visant l’amélioration de la qualité de l’air ambiant. Bien évidemment, pour disposer d’une installation intégrant des filtres fins, il faudra prévoir un investissement de départ plus conséquent. Par ailleurs, les différents filtres ne sont pas vendus au même prix et il convient de se pencher sur cette question, également, avant l’installation de la VMC.

Le second critère est le besoin effectif de filtration. Par exemple, en ville, il sera souvent important de disposer d’un équipement capable de protéger des gaz d’échappement et des pollutions issues des usines de production proches, notamment celles qui relâchent des fumées dans l’air. En campagne, il sera important de filtrer les pollens et autres poussières issues des cultures. La présence de personnes fragiles sera aussi un aspect à prendre en compte puisqu’elles devront être mieux protégées afin de leur éviter crise d’asthme et infections pulmonaires.


Construction, rénovation, un projet de chauffage ? Viessmann
Viessmann

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

Pompe à chaleurGazSolaire thermiqueBoisFioulAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires

Lectures recommandées

Ventiler sa maison avec une bonne qualité d’air

Pour en savoir plus

Les solutions pompes à chaleur 360 degrés pour l’habitat


A lire également