Ventiler son appartement en rénovation

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Tendances > Ventiler son appartement en rénovation

Lorsque vous rénovez votre appartement, une étape importante à ne pas négliger consiste en le choix de votre système de ventilation. Il est en effet primordial que l’air intérieur d’un logement soit renouvelé régulièrement afin de ne pas respirer un air pollué, mais un air sain et bon pour la santé. Voici les solutions qui s’offrent à vous pour ventiler votre appartement en rénovation.

rénovation ventilation appartement
Rénovation et ventilation de son appartement : à associer obligatoirement

Pourquoi ventiler un appartement en rénovation ?

Nous passons la majeure partie de notre temps enfermés dans des locaux clos, que ce soit dans la sphère professionnelle comme privée.
L’appartement n’échappe donc pas à cette règle. Il est alors important de respirer un air de bonne qualité. En effet, le processus de respiration rejette du CO2 qui, s’il n’est pas régulièrement évacué, est à nouveau respiré ce qui peut, à terme, développer des soucis de santé ou encore des problèmes structurels du bâti. De plus, un appartement est sujet à des besoins sanitaires de toilettes/WC, salles de bain, cuisine, buanderie, sources d’odeurs et d’humidité, qu’il s’agit d’évacuer pour le confort olfactif des usagers.

Ventiler son habitat, que cela soit un appartement ou une maison, permet donc :

  1. Un apport d’air neuf afin de respirer un air sain et limiter les problèmes de santé et le développement des virus, ce qui est important en période hivernale où la prolifération est la plus rapide.
  2. Une évacuation des polluants créés par l’activité des occupants du logement. Il est vrai que l’activité humaine peut engendrer la création de nombreuses pollutions qu’il est important d’extraire du logement. Ces dernières sont principalement liées à la cuisine, aux fumées de cheminées, aux aérosols ou encore aux produits ménagers par exemple.
  3. Une élimination de l’humidité : les humains de même que leurs activités rejettent de l’humidité qu’il est important d’extraire sous peine que cette dernière s’attaque aux murs par exemple en voyant l’apparition de taches de moisissure notamment. Cette humidité ambiante peut aussi favoriser l’apparition de maladies respiratoires ou accroître votre pathologie si vous en êtes déjà victime.
  4. Une élimination des virus également comme le Coronavirus. La période de la COVID 19 qui marque cette année 2020, nous montre à quel point il est important d’aérer et de renouveler l’air de son lieu d’habitation. Vivre dans un air trop confiné, non renouvelé nous conduit à un risque sanitaire qui touche désormais notre santé.

Ventiler son appartement lors de travaux de rénovation

Le piège le plus classique quand on rénove un appartement une copropriété est le suivant. Dans la plupart des cas, un remplacement de fenêtres isolantes intervient pour palier à des nuisances sonores et améliorer la qualité thermique du logement. Des anciennes menuiseries, très souvent simple vitrage, peu étanches et avec des fermetures peu sécurisantes, … sont donc remplacées par des menuiseries et vitrages isolants et bien étanches. De plus, les aides et primes publiques à la rénovation encouragent bien naturellement ce premier acte de rénovation.

Les menuiseries étant tellement bien étanches, qu’au final, l’appartement ne respire plus. Alors qu’il était ventilé « naturellement » par l’imperfection des vieilles menuiseries, le voilà étanche comme un cocon. Une fois sur deux, les entrées d’air autoréglables de ventilation VMC qui devraient être incorporées sont oubliées volontairement. Pourquoi, percer des menuiseries si belles et si étanches en y faisant un trou pour une entrée d’air ?

Vous l’aurez compris, le résultat est catastrophique, odeurs et mauvaise qualité d’air sont la conséquence …

La solution est tout autant naturelle : créer une ventilation permanente, par une VMC soit centralisée simple flux ou décentralisée avec des extracteurs ponctuels. Voir par la suite …

Ventilation de l’habitation : ce que dit la loi

Ainsi, si vous envisagez la rénovation de votre appartement, il vous faudra penser à ce poste de travaux. De plus, sachez que c’est une obligation légale.
En effet, si votre appartement fait partie d’un bâtiment construit avant 1982, il est fort probable qu’il ne soit équipé d’aucun système de ventilation. Il faudra alors penser le système dans son intégralité.
Depuis 1982 et l’arrêté du 24 mars relatif à la ventilation et l’aération des logements, ce critère est devenu obligatoire dans les nouvelles constructions de bâtiment. Il faut donc que chacun puisse avoir recours à “une aération permanente et générale”.
Pour ce faire, l’installation de systèmes de ventilation est incontournable. Lors, les bouches d’entrée d’air devront être installées dans les pièces de vie (salon, salle à manger) ou dans les espaces nuit (chambres à coucher) notamment, tandis que les bouches d’extraction se placeront dans les pièces de service, ou pièces humides comme le sont la salle de bains, le WC ou encore la cuisine.
Ces lois indiquent également des débits d’air à respecter.

Voici un exemple des débits minimums à respecter dans un appartement de type F3 :

  • Cuisine : 45 m³/h
  • Salle de bains : 30 m³/h
  • Seconde salle d’eau : 15 m³/h
  • 1 seul WC : 15 m³/h
  • Plusieurs WC : 15 m³/h

Le débit global minimal est établi à 75 m³/h.

Trouver un installateur Pro!
Trouver un installateur ou un SAV près de chez vous et obtenez gratuitement 3 devis d'installateurs qualifiés pour votre installation de chauffage ou d'eau chaude sanitaire
VAILLANT
voir plus >>>

Les solutions pour ventiler un appartement en rénovation

Pour la rénovation d’un appartement, il existe plusieurs sortes de VMC. Selon la configuration des lieux, certains modèles seront toutefois plus adéquats que d’autres. Voici les principaux modèles qu’il vous sera possible d’installer en rénovation :

  • La ventilation mécanique répartie (VMR)

rénovation VMR Aldes
Solution VMR rénovation avec récupération d’énergie – source Aldes

Il s’agit d’une solution tout à fait compatible avec la rénovation, notamment lorsque le passage de gaines est compliqué voire totalement infaisable, ce qui est souvent le cas notamment en rénovation dans des appartements en centre-ville, Haussmannien par exemple. Composés de plusieurs extracteurs se matérialisant sous la forme d’aérateur, ces derniers prennent place dans les pièces de service. Des bouches d’insufflation sont également présentes dans les pièces de vie. A contrario d’un modèle de ventilation mécanique contrôlée, la VMR ne dispose pas de connexion entre ses différentes bouches. L’apport d’un air nouveau se fait donc indépendamment de chacune des pièces.
Ce sont généralement des modèles silencieux, économes en énergie et qui sont en plus, extrêmement hygiéniques car il est possible de démonter les aérateurs afin de les nettoyer correctement.
L’inconvénient majeur de cet équipement réside dans le fait qu’il n’y a pas de moyen existant pour vérifier la qualité de l’air ambiant, mais aussi les températures.

  • La ventilation mécanique par insufflation (VMI)

rénovation VMI
Fonctionnement de principe de la VMI

La VMI est tout particulièrement appréciée pour la rénovation de petites surfaces, notamment lorsqu’une VMC simple flux ne peut prendre place. Toutefois, c’est un modèle qui est relativement peu connu du grand public et qui est, donc, peu installé. Ceci s’explique notamment par le fait qu’elle ne soit pas conforme à l’arrêté du 24 mars 1982. Son principe de fonctionnement est relativement simple. L’air extérieur est capté par le ventilateur pour être insufflé dans le logement, créant ainsi une mise en pression de l’appartement, ce qui conduit à une évacuation contrainte de l’air vicié par les bouches prévues à cet effet. Aucune gaine n’étant présente, cela favorise la simplicité de l’installation. Pour que l’air extérieur entrant soit à bonne température, il est important que ce dernier soit préchauffé. Ceci peut être le cas à l’aide d’une résistance électrique ou bien d’un puits canadien.

  • La VMC simple flux

La ventilation mécanique contrôlée de type simple flux est un modèle plus classique qui permet d’extraire l’air pollué et humide généralement plus présent dans la salle de bains, la cuisine ou encore le WC. Ceci est rendu possible grâce aux bouches d'extraction installées dans ces espaces. Pour renouveler cet air et assainir l'atmosphère ambiant intérieur, des bouches d’insufflation doivent être disposées dans les pièces principales afin de permettre l’entrée d’air nouveau. Les sorties d’air sont reliées à des gaines permettant d’envoyer l’air vicié dans le bloc ventilateur afin de les rejeter ensuite vers l’extérieur.
La VMC simple flux est dite autoréglable dès lors que les mouvements d’air se font à débits constants.
Elle est hygroréglable lorsque le débit de l’air se module en fonction du taux d’humidité présent au sein du logement. Cela est rendu possible grâce aux hygrostats présents au niveau des bouches d’extraction.

  • La VMC double flux

Selon la configuration de l’appartement à rénover, il se peut que la VMC double flux puisse se faire même si c’est un modèle relativement complexe à mettre en place en rénovation et plutôt favorisé en construction neuve du fait de la présence d’un double réseau d’air, introduction et insufflation d’air neuf et extraction d’air vicié.
Cet équipement récupère dans un premier temps l’air pollué qui est alors utilisé pour préchauffer l’air extérieur avant que ce dernier soit filtré puis insufflé dans le logement. Ceci est notamment rendu possible grâce à l’échangeur thermique présent au sein du caisson de ventilation. En conséquence de cette ventilation perfectionnée, l’efficacité énergétique est au plus haut niveau, et le confort acoustique souvent supérieur du fait que les entrées d’air dans les menuiseries de façade sont éliminées.


Construction, rénovation, un projet de chauffage ? Viessmann
Viessmann

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

Pompe à chaleurGazSolaire thermiqueBoisFioulAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires

Lectures recommandées

La ventilation VMC sans gaines ni réseaux

Pour en savoir plus

Ventiler sa maison


A lire également