Prix d’une chaudière à condensation

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Tendances > Prix d’une chaudière à condensation

La chaudière gaz à condensation est une solution de chauffage performante et confortable. Le coût d’achat et de pose d’un tel équipement est de plus en plus accessible et économique pour tous les ménages même les plus modestes qui peuvent bénéficier d’aides de l’État.

chaudière condensation  Saunier Duval
La chaudière à condensation Saunier Duval avec ballon sanitaire

Les facteurs impactant le prix d’une chaudière à condensation

Il est important de savoir que le prix d’une chaudière à condensation va être conditionné par un certain nombre de caractéristiques.

En effet, dans un premier temps, il va falloir déterminer si la chaudière produit seulement le chauffage ou bien le chauffage et l’eau chaude sanitaire.

Puis, il faudra tenir compte de la taille du logement et donc de la superficie qu’il va falloir chauffer.

Cela dépendra également des besoins en termes de chauffage, c’est-à-dire le confort thermique souhaité par les occupants. Devront aussi être pris en considération, la performance de l’isolation du logement, la région d’habitation ainsi que le nombre de personnes constituant le foyer. En fonction de ces premiers critères, la puissance de la chaudière ne sera pas la même.

Selon le combustible (gaz, fioul, granulés…) permettant le fonctionnement de l’appareil, cela aura un impact sur le prix de l’équipement.

Il se peut aussi que le prix varie si des contraintes techniques sont observées.

Bien entendu, la marque du modèle ainsi que le choix du professionnel pour installer ce dernier peuvent aussi faire quelque peu fluctuer le prix d’achat des fournitures et celui de l’installation.

Le prix d’achat de la chaudière à condensation

chaudière gaz condensation
Chaudière gaz à condensation pour un immeuble collectif ou copropriété

Comme expliqué précédemment, le prix est en fonction de certaines caractéristiques. Voici donc quelques idées de prix selon la nature du combustible de la chaudière à condensation mais aussi selon la puissance de l’appareil.

Trouver un installateur Pro!
Trouver un installateur ou un SAV près de chez vous et obtenez gratuitement 3 devis d'installateurs qualifiés pour votre installation de chauffage ou d'eau chaude sanitaire
VAILLANT
voir plus >>>

Le prix selon le type de combustible

Il existe différentes natures de combustible pour faire fonctionner une chaudière à condensation. Les principaux modèles sont les suivants : granulés, gaz, fioul . En termes de prix, de très nets écarts peuvent se faire ressentir.

Ainsi, pour une chaudière condensation au gaz naturel, il faut compter un budget oscillant entre 1 500 et 4 000 €, uniquement pour l’achat de la chaudière.

Si vous optez pour une chaudière condensation au fioul, le prix se décompose en 2 postes : l’achat de l'appareil pour lequel il faut tabler sur un coût compris entre 2 500 et 9 000 €, auquel il faut ajouter l’achat de la cuve de stockage. Ce dernier s’élève généralement entre 500 et 1 500 €. Sachant que l’énergie fioul est de plus en plus controversée de la part même de l’État qui veut éliminer cette énergie fossile.

Pour un modèle fonctionnant au pellet (granulés de bois), le coût de la chaudière est généralement compris entre 10 000 et 20 000 €. A cela il est possible d’ajouter un silo pour plus de facilité pour le chargement de la chaudière. Le prix d’un silo varie entre 1 000 et 3 000 € selon qu’il sera en textile, en métal ou encore maçonné.

Le prix selon la puissance

La puissance est également une des principales caractéristiques dont il faut tenir compte. Plus la chaudière sera puissante et performante, plus le prix d’achat sera élevé. Voici les puissances les plus courantes accompagnées de leurs prix, pour une chaudière réalisant la production de chauffage et à la fois celle de l’eau chaude sanitaire :

  • 12 à 18 kW : de 1 500 à 2 000 €
  • 15 à 20 kW : de 2 000 à 5 500 €
  • 20 à 25 kW : de 1 500 à 6 000 €
  • plus de 25 kW : dès 3 000 €
Le prix des émetteurs (radiateurs, …)

En sus du coût de l’achat de la chaudière, il faudra aussi prendre en compte dans le budget le prix des émetteurs si le logement n’en n’est pas pourvu. Il se peut qu’en rénovation, l’habitation dispose déjà d’un système de chauffage central et, dans ce cas, il est possible de raccorder la nouvelle chaudière à condensation sur ces radiateurs.
A l’inverse, si le logement ne dispose pas d’émetteur, il faudra alors les acheter.
Le prix d’un radiateur en fonte est compris entre 200 et 1 000 € et entre 200 et 1 200 € pour un radiateur basse température.

L’installation complète d’une chaudière à condensation

Au-delà de la chaudière à condensation, il faudra rajouter les éléments techniques et complémentaires tels que la régulation et notamment les robinets thermostatiques des radiateurs, les organes d’équilibrage hydraulique, les circulateurs, les réseaux hydrauliques et la fumisterie, etc…

Dans le cas d’une chaudière murale à condensation, la chaudière intégrera tous ces éléments en interne (hors réseau et radiateurs). Dans le cas d’une chaudière collective à condensation, l’installation devra prévoir tous les équipements même dissociés.

Le coût de l’installation d’une chaudière à condensation

La mise en œuvre d’une chaudière à condensation dispose elle aussi d’un coût qu’il faudra ajouter au prix de la chaudière en elle-même.
Ce tarif de main-d’œuvre est alors conditionné par le choix de l’artisan chauffagiste. En effet, chaque professionnel étant libre d’appliquer les tarifs qu’il souhaite, il peut être intéressant, voire même conseillé, de réaliser plusieurs devis auprès de divers professionnels afin de pouvoir comparer les tarifs des prestations et de faire jouer la concurrence.

Généralement, voici les différents prix observés sur le marché :

  • installation d’une chaudière condensation au gaz, murale, pour appartement 80 m2 : de 600 à 1 800 €
  • installation d’une chaudière condensation au fioul ou aux granulés, au sol pour une maison de 120 m2 : de 1 600 à 3 800 €
Ramené au tarif horaire, un plombier chauffagiste facture son heure de main-d’œuvre entre 30 à 65 €. Ce tarif dépend aussi du lieu d’habitation car dans les grandes villes, et notamment à Paris, les tarifs seront plus élevés qu’en province.

En dehors de la pose de la chaudière à condensation, il se peut qu’il soit nécessaire d’installer des radiateurs. Il faudra alors compter un budget compris entre 150 et 200 € par élément.

Les diverses subventions et aides pour la chaudière à condensation

ma prime renov
Prime de l’Etat 2020 : MaPrimeRénov

Il faut toutefois savoir que même si une chaudière à condensation est un investissement relativement coûteux, il peut être atténué par un certain nombre d’aides financières. En effet, pour privilégier une diminution de la consommation énergétique des logements et donc pour réduire l’empreinte carbone de chacun, l’État a mis en place un certain nombre de dispositifs financiers, afin que tout le monde puisse avoir accès à un certain confort thermique.

Ceci est particulièrement vrai pour les chaudières à condensation, notamment les modèles au gaz naturel et au pellet . Les chaudières fioul n’ouvrent pas de droit à ces subventions.

Il est donc possible d’être éligible aux subventions de l’ANAH, à la Prime « Coup de pouce », à la prime de l’État « MaPrimeRénov », à une TVA au taux réduit à 5.5 % ou encore un Eco prêt à taux zéro.

Ces diverses aides peuvent permettre à certains, de réduire considérablement le coût d’investissement de la chaudière à condensation notamment pour les ménages les plus modestes.

Lectures recommandées

Chaudière gaz à condensation, connectée !

Pour en savoir plus

Changer sa chaudière, les choix conseillés


A lire également