Plancher chauffant électrique

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Comment faire > Plancher chauffant électrique

Le plancher chauffant est invisible, confortable et compatible avec les règles d’hygiène car il ne met pas en mouvements les poussières. La crise Covid-19 met d’autant plus en avant ce système de chauffage économe. Voici un décryptage du plancher chauffant électrique, un des plus simples à mettre en œuvre.

intérieur plancher chauffant
Principe du plancher chauffant électrique

Les différents types de planchers chauffants électriques

A l’heure actuelle, il existe principalement deux différents types de planchers chauffants électriques dont voici pour chacun leurs propres caractéristiques :

  • Le plancher rayonnant électrique (PRE) : il s’agit du plancher chauffant électrique le plus couramment installé en rénovation notamment, particulièrement grâce à sa facilité de mise en place. C’est un moyen de chauffage dit à basse température qui diffuse une chaleur rapide au sein des pièces. Toutefois, il faut noter que, même si son prix est moins élevé, le PRE est plus énergivore. De plus, il est nécessaire de disposer d’un logement correctement isolé pour que ce mode de chauffage joue parfaitement son rôle.

  • Le plancher chauffant électrique à accumulation : souvent connu sous l’appellation de plancher chauffant mixte, un terme provenant du fait que ce mode de chauffage est en réalité associé à d’autres émetteurs afin de diffuser la chaleur. Ce plancher est en général couplé à des radiateurs électriques, un plafond chauffant ou bien des plinthes chauffantes. Plus complexe à mettre en œuvre, le PRE est donc souvent préféré des utilisateurs. Toutefois, dans les régions où le climat est rude, le plancher chauffant électrique à accumulation est préférable au PRE.

Fonctionnement d’un plancher chauffant électrique

Le plancher chauffant électrique standard qu’est le PRE est en réalité un émetteur de chaleur qui prend la forme d’un câble chauffant. Ce dernier prend alors place au sein d’une chape flottante et permettra la diffusion de la chaleur par rayonnement. Cela signifie en réalité que la chaleur se diffuse de proche en proche via les matériaux (le sol) ou bien les meubles et objets présents au sein des différentes pièces.
Pour une meilleure propagation de la chaleur, il est conseillé de ne pas mettre de revêtement trop épais, qui pourrait limiter l’action du PRE.

Pour le plancher chauffant électrique à accumulation, comme son nom le laisse sous-entendre, il est en mesure de stocker la chaleur produite en journée afin de pouvoir la restituer la nuit. C’est un mode de chauffage qui permet de réaliser des économies sur votre facture, particulièrement si votre abonnement électrique fonctionne sur le principe heures pleines / heures creuses.
Il faut savoir que la chaleur se diffuse moins vite que le modèle rayonnant mais qu’il est plus économe en énergie.
De plus, si l’énergie accumulée en journée ne suffit pas à chauffer l’habitation, les émetteurs d’appoint auxquels le plancher est couplé, prendront alors le relais en diffusant la chaleur demandée.

Il faut savoir que, quel que soit le modèle, un thermostat électronique accompagne généralement l’installation afin de pouvoir régler et programmer au mieux les températures des différentes zones du logement et ainsi contrôler et réduire sa consommation.

Installation d’un plancher chauffant électrique

plancher chauffant électrique
Plancher chauffant électrique sous un revêtement plancher en bois

Dans un premier temps, il faut savoir que la mise en place d’un plancher chauffant électrique se décompose en plusieurs strates qui seront apposées les unes par-dessus les autres et qui représenteront au final, une épaisseur d’une dizaine de centimètres.
L’installation se fera donc en plusieurs étapes. C’est une opération complexe qui nécessite de faire appel à un professionnel en la matière.

En effet, il faudra respecter la pose des couches suivantes :

  • Une dalle béton ;
  • Un isolant ;
  • Le plancher chauffant (rayonnant ou à accumulation) ;
  • Une chape pour plancher chauffant, une dalle flottante, un béton d’enrobage, un mortier de scellement ou encore un sol sec qui ne doit pas excéder 5 cm d’épaisseur ;
  • Un revêtement de sol : carrelage, plancher bois (compatible), …
Si la mise en place s’effectue en rénovation, il faudra alors s’assurer de la dépose du revêtement existant selon l’état du sol (sain et plan, sans irrégularité), et il faudra ou non couler une dalle béton pour obtenir une surface totalement lisse et dénuée de toute rugosité.
Une fois seulement cette dalle sèche, l’isolant pourra prendre place. Le rôle de ce dernier est de favoriser la diffusion de la chaleur.
Ensuite, une résistance électrique se matérialisant sous la forme de câbles souples est installée directement sur l’isolant en formant un serpentin. C’est elle qui va véhiculer la chaleur produite.
Cette dernière sera alors recouverte d’une chape liquide puis d’un revêtement en guise de finition.

Chape liquide
Chape liquide pour plancher chauffant électrique

Avantages et inconvénients du chauffage par plancher chauffant électrique

Le plancher chauffant électrique est, comme tout moyen de chauffage, composé d’un certain nombre de points forts mais aussi de défauts.

En termes d’avantages, le plancher chauffant électrique diffuse une chaleur douce et homogène pouvant même chauffer des pièces disposant d’une belle hauteur sous-plafond. Le confort thermique d’un tel chauffage est très apprécié des utilisateurs.

C’est un chauffage totalement invisible qui permet de libérer les murs offrant ainsi des possibilités plus grandes d’aménagement des pièces. De plus, c’est un chauffage qui peut être mis en place aussi bien lors d’une construction neuve qu’en rénovation.

Il est aussi possible de régler le chauffage de chacune des pièces, fonctionnant donc indépendamment les unes des autres.

Demander un devis gratuit
Laissez-nous vous accompagner et vous guider vers l'un de nos partenaires professionnels, membre du réseau d'installateurs Proactif.
VIESSMANN
voir plus >>>

En revanche, quelques inconvénients sont également notables. On compte parmi eux :

  • Un coût d’achat relativement élevé, entre 50 et 150 € le m², qui ne dispose pas de subventions de l’Etat pour amortir cette dépense.
  • La pose de certains revêtements peut entraîner une diminution de l’efficacité du chauffage et de sa diffusion. C’est notamment le cas d’un parquet en bois massif, en stratifié (pas épais; pas plus de 8 mm) ou encore d’une moquette. A l’inverse, sont recommandés, la pierre, le carrelage, le PVC ou encore le béton ciré.
  • En rénovation, la mise en place d’un tel plancher entraîne une surélévation du sol ce qui peut poser d’éventuels soucis avec les portes et portes fenêtres des pièces.
  • Même si le plancher chauffant électrique est un moyen de chauffage moins consommateur en énergie qu’un simple convecteur par exemple, l’électricité reste une énergie assez coûteuse si la maison ou l’appartement ne sont pas bien isolés thermiquement. Le plancher chauffant électrique est donc conseillé avec une très bonne isolation thermique, le confort ressenti ne sera que supérieur !
  • Les éléments d’ameublement des pièces, s’ils sont très volumineux peuvent, dans certains cas, limiter l’action du chauffage.

Plancher chauffant électrique, compatible Covid-19

Covid plancher chauffant
Plancher chauffant sous parquet : compatible avec le Covid-19

Le PRE est dit « compatible Covid-19 » car c’est une solution de chauffage des mieux adaptées aux règles d’hygiène et de santé. En effet, de par son fonctionnement sur toute la surface de la pièce, il émet la chaleur uniformément sans que cela remue les poussières et toute particules ou virus. Comparativement à un radiateur électrique ou à eau chaude, moins compatible « Covid » qui va par convection créer des mouvements d’air et de particules.
C’est dire qu’en termes d’hygiène et de santé, le PRE, ou plancher chauffant électrique, est une solution de chauffage d’avenir, si jamais, d’autres crises sanitaires devaient se reproduire. Une sorte de système de chauffage donc, disons résilient et durable. Sa valeur immobilière est et sera de fait plus importante et appréciable en cas de location ou de revente.

Construction, rénovation, un projet de chauffage ? Viessmann
Viessmann

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

GazPompe à chaleurSolaire thermiqueBoisFioulAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires

Lectures recommandées

Plancher chauffant et rafraîchissant

Pour en savoir plus

Chauffage électrique en rénovation


A lire également