Les primes pour changer son ancienne chaudière

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Comment faire > Les primes pour changer son ancienne chaudière

Changer une ancienne chaudière représente un réel investissement. Toutefois, cet investissement est généralement récompensé, ensuite, par la réalisation d’économies d’énergie en raison du recours à des technologies plus récentes et performantes. Par ailleurs, afin d’aider les ménages à s’équiper de chaudières moins polluantes et moins énergivores, différentes primes et aides sont accessibles sous certaines conditions.

chaudière compacte gaz
Chaudière compacte gaz à condensation avec ballon d'eau chaude sanitaire à émaillage

MaPrimeRénov’ : la prime de l’État

Prenant progressivement la succession du dispositif CITE (Crédit d'Impôt Transition Énergétique), MaPrimeRénov’ est une aide de l’État visant à aider les foyers à financer leurs travaux en lien avec la rénovation énergétique de leur logement.

Cette aide, qui englobe la subvention Habiter Mieux Agilité, vise les propriétaires pour leur lieu de résidence principale, à condition que ce dernier soit achevé depuis plus de deux années. Pour le calcul de cette prime, le gain écologique à l’issue des travaux de chauffage et les revenus du ménage sont pris en compte.

Dans la pratique, cette prime est versée par l'ANAH (Agence Nationale de l'Habitat), pour le remplacement d'une chaudière gaz, à l’issue des travaux afin de permettre aux bénéficiaires de ne pas avoir à avancer les frais. Une avance de frais pourra même, parfois, être possible. Pour l’année 2020, elle reste réservée aux foyers modestes et s’élève respectivement à 800 ou 1 200 € pour les ménages modestes ou très modestes. Elle doit être demandée avant le commencement des travaux, sachant que les travaux devront être réalisés par un artisan affichant le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Enfin, il est à noter que MaPrimeRénov’ est une prime cumulable avec d’autres aides. Cependant, il ne sera pas possible de financer la totalité du projet avec des aides. En effet, le montant cumulé ne pourra, pour les foyers très modestes, aller au-delà de 90 % du montant annoncé par le devis et 75% pour les foyers modestes.

Concernant MaPrimeRénov’, il est possible de recevoir plus de renseignements en se rendant sur le site dédié, à savoir www.faire.gouv.fr/marenov.

Coup de Pouce : la prime des fournisseurs d’énergie

prime chauffage
Prime Coup de pouce « Chauffage »

Une autre aide possible est celle obtenue auprès des fournisseurs d’énergie via les CEE (Certificats d’économie d’énergie) tels que les vendeurs de carburant, les fournisseurs d'énergie ou certaines grandes surfaces. C’est le cas de la prime Coup de Pouce chauffage qui peut être déclenchée dans le cadre d’un remplacement de chaudière fonctionnant au fioul ou au gaz.

Accessible à tous, cette prime est toutefois conditionnée au fait que la chaudière d’origine doit être au gaz ou au fioul et qu’elle ne doit pas être une chaudière à condensation. Il faudra, en outre, opter pour une chaudière classée dans la catégorie “très haute performance énergétique” utilisant le gaz.

Avec une aide de 600 € voire 1 200 € dans le cas des ménages affichant un plafond de revenus modestes, il faudra, là aussi, en faire la demande avant le commencement des travaux et s’en remettre à un artisan RGE.

formulaire entreprise RGE
Trouver un installateur RGE et bénéficier des aides de l’Etat

Programme Sérénité : la prime de l’ANAH

Le programme Sérénité de l'ANAH est une autre solution de financement qui peut être demandée dans le cadre de travaux pour l’amélioration énergétique du logement dont le remplacement du système de chauffage fait partie.

Dans la pratique, il faudra, pour prétendre à cette aide, que les travaux permettent de générer un gain énergétique de 25 % au minimum. Par ailleurs, l’ANAH s’appuie sur les revenus afin de déterminer si le demandeur est ou non éligible à cette offre. Il est possible de le vérifier, en amont, via les grilles diffusées par l’organisme.

Faire un diagnostic énergétique
Bénéficiez d'une étude thermique par un professionnel qualifié
VIESSMANN
voir plus >>>

Il est à noter que ce programme n’est, par contre, pas cumulable avec les primes énergies.

En termes de montants accordés, Habiter Mieux Sérénité propose une subvention à hauteur de 35 à 50% du montant total hors taxes des travaux avec un plafond de 7 000 € pour les ménages modestes et de 10 000 € pour les ménages très modestes.

Les autres aides pour changer sa vieille chaudière

D’autres aides et subventions peuvent être accordées pour changer votre ancienne chaudière.

  • L’Eco-PTZ

    Ce prêt accordé par les banques affiche un taux d’intérêt à 0. L’obtention de ce prêt est conditionnée à la réalisation d’un ou plusieurs travaux en lien avec la rénovation énergétique. Il peut également prendre en charge des frais en lien direct avec la mise en place des nouveaux équipements.

    Sans conditions de ressources, ce prêt peut permettre jusqu’à 30 000 € de financement.

  • La TVA réduite

    Passer par un professionnel ouvre systématiquement sur la présence de la TVA sur la facture. La TVA standard est de 20 %, toutefois, dans le cadre des travaux énergétiques, à savoir, pour la partie chauffage, la mise en place d’une chaudière gaz à très hautes performances énergétiques, ce taux de TVA peut alors être de 5.5 % seulement.

    Les conditions pour bénéficier de ce taux sont, bien sûr, de passer par un professionnel, mais également de faire faire ces travaux sur un logement de plus de deux ans.

  • Les aides des collectivités locales

    Les collectivités locales sont également en capacité d’apporter leur aide. Chaque commune, chaque Département et chaque Région fonctionne de manière indépendante, dès lors, il est recommandé de se rapprocher de ces collectivités afin de connaître les possibilités locales.

  • Le chèque énergie

    Enfin, il existe une autre aide pour laquelle le bénéficiaire n’a pas besoin de faire de démarche particulière. En effet, le chèque énergie est une aide qui est utilisable pour régler une dépense de consommation d’énergie, mais également pour payer une partie de travaux énergétiques.
    Avec un budget disponible pouvant aller de 48 à 277 €, ce chèque est automatiquement transmis aux ménages éligibles.

  • Le CITE

    Encore actif jusqu’à la fin de l’année 2020, le CITE devant être remplacé par MaPrimeRénov’ reste toutefois encore valable pour les foyers non éligibles. Ainsi, pour ces derniers, le CITE permet d’obtenir une aide forfaitaire selon le type de travaux à mettre en œuvre, sans toutefois dépasser 75 % de la dépense effective.

    Pour les systèmes de chauffage, le montant du crédit d’impôt peut ainsi aller de 1 000 à 4 000 €.

Construction, rénovation, un projet de chauffage ? Viessmann
Viessmann

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

GazPompe à chaleurSolaire thermiqueBoisFioulAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires

Lectures recommandées

Les primes pour changer son ancienne chaudière

Pour en savoir plus

Changer sa chaudière, les choix conseillés


A lire également