L'eau chaude collective au gaz en rénovation

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Comment faire > L'eau chaude collective au gaz en rénovation

Mars 2022

Dans les logements collectifs l’eau chaude sanitaire comme le chauffage est à la fois un besoin de confort important et une charge qu’il s’agit d’optimiser dans la dépense énergétique. La flambée des coûts des énergies aiguisant de surcroit cette problématique.

chaudière ecs chauffage
Chaudière murale mixte chauffage et ECS à micro-accumulation

Pourquoi rénover le système d’eau chaude collective ?

A la question “Pourquoi rénover le système d’eau chaude collective ?”, différentes motivations et raisons peuvent être mises en exergues. Voici les principales réponses qui peuvent être apportées.
La transition énergétique
La rénovation des bâtiments, et notamment de leur système de chauffe, est au centre des préoccupations de la France et de l’Europe. En effet, le sujet de la transition énergétique est devenu incontournable et les besoins de travaux de rénovation se multiplient.
Sur le plan national, des objectifs ont été définis. Ces derniers prévoient ainsi, pour 2030, une baisse de 20 % de la consommation énergétique (par rapport à 2012), et de 50 % en 2050.

Les économies d’énergie
Etant donné que le système de chauffage de l’eau représente un poste de dépense relativement conséquent dans nombre de bâtiments collectifs, la rénovation devrait permettre de réduire les dépenses. Les économies porteraient alors aussi bien sur l’énergie consommée que sur le budget qui y est consacré.

La valorisation du bien immobilier
Par ailleurs, des travaux de rénovation sont une occasion d’augmenter la valeur du bien. C’est notamment le cas lorsque ces travaux permettent d’améliorer le classement énergétique.

Le confort thermique
Pour les occupants du bien, une rénovation du système d’eau chaude collective permettra de disposer d’un plus grand confort, notamment en matière de disponibilité de cette eau chaude.

L’obsolescence et le risque de panne
Enfin, chacun le sait, des équipements vieillissants présentent plus de risques de pannes. Assurer une rénovation du système est une manière efficace de réduire considérablement ce risque et d’éviter des frais exorbitants liés à des dépannages d’urgence.

chaudière murale gaz
Nouvelle chaudière murale gaz connectée garantie 5 ans

Demandez conseil à un professionnel du confort thermique
Conseil, installation, maintenance et suivi à long terme : confiez votre projet à un installateur Viessmann proche de chez vous.
VIESSMANN
voir plus >>>

Le chauffage de l’eau chaude sanitaire dans le logement collectif

Dans le collectif, il faudra choisir son système d’eau chaude selon la configuration de son appartement. Soit un chauffe-eau individuel le plus souvent intégré dans une chaudière individuelle au gaz. Soit via la chaufferie collective de l’immeuble qui distribue collectivement du chauffage et de l’eau chaude sanitaire par logement, le plus souvent au travers de sous-comptages.

En général dans le logement collectif, il faut tirer parti de l'installation existante de gaz. Tout transformer pour installer par exemple des pompes à chaleur individuelles aurait des impacts à la fois sur le comptage et la prime fixe électrique et des contraintes techniques pour installer les unités extérieures des pompes à chaleur (emplacements, visibilité, bruits, passage des réseaux). C'est pourquoi il est beaucoup plus facile et immédiat de remplacer son ancien système de chauffage énergivore par une chaudière à condensation de dernière génération par exemple.

Toutefois, toute solution de chauffage et production d’ECS, pour renforcer plus encore son efficience, peut être couplée à un système de chauffe-eau solaire ou thermodynamique, ce dernier étant beaucoup facile à installer qu'une pompe à chaleur.

ecs solaire ballon
Solution de chauffage et d’ECS avec ballon solaire

La chaudière à condensation individuelle ou collective

Une des meilleures solutions de production d’eau chaude, à l’heure actuelle, est celle de la chaudière à condensation qui permet de proposer à la fois un système de chauffage performant et une production d’eau chaude sanitaire.
Pour fonctionner, ce type d’équipement s’appuie sur la production de chaleur via, à la fois, la combustion du gaz et la récupération de la chaleur latente contenue dans la vapeur d’eau issue de cette même combustion. Cette chaleur latente représente une réelle économie puisqu’elle permet de chauffer gratuitement.

Ce sont ainsi quatre étapes qui composent le processus de fonctionnement de la chaudière à condensation avec :

  • La chauffe du circuit d’eau via un brûleur de gaz naturel : cette combustion crée une vapeur d’eau affichant une haute température ;
  • La distribution de l’eau chaude produite vers les différents points de demande (bain, douche, robinets…) ;
  • Le refroidissement de la vapeur d’eau qui se liquéfie en transmettant sa chaleur résiduelle au circuit d’eau ;
  • Ce processus génère des condensats acides qui sont alors évacués en passant par le réseau des eaux usées ;

La chaudière à basse température individuelle ou collective

Dans le cas de la chaudière à basse température, également compatible avec les systèmes de production d’eau chaude dans le collectif, il est question d’un équipement qui sera idéalement associé à des émetteurs de chaleur à basse température. Le procédé demande une température de 40 degrés en lieu et place des 90 degrés auparavant nécessaires.
Pour autant, ces chaudières offrent le même confort que la chaudière à condensation.

plombier conduit eau
Plombier travaillant sur des conduites d'eau dans la chaufferie

L’énergie gaz à retenir pour se chauffer

Dans le même temps, il faudra se pencher sur la fourniture du gaz qui alimentera les équipements. Plusieurs solutions peuvent alors être envisagées.
La raréfaction des énergies fossiles, et les crises économiques qui peuvent subvenir avec les pays exportateurs de gaz (exemple de la crise avec la Russie) nous amène à considérer le prix de l'énergie gaz comme fondamental dans l'acte de rénover son chauffage.

Voici néanmoins les différents typologies de gaz à connaître.

Le gaz naturel
Le gaz naturel ou gaz de ville, dans les milieux urbains, est clairement une valeur sûre. En effet, toutes les villes sont dotées d’un système d’acheminement du gaz naturel pouvant ainsi permettre d’alimenter de nombreuses installations.
Ce réseau distribue le gaz à la demande, ce qui supprime le besoin de stockage.

Le propane et le biopropane
C’est un GPL stocké sous forme liquide dans des citernes de propane, celle-ci étant enterrées ou apparentes. Cette énergie sous forme trop de propane se rencontre plus dans les territoires périurbains et en zone rurale du fait de la non-connexion au réseau de gaz public de GRDF. comme cité ci-après, le propane se met « au vert », et des solutions beaucoup plus naturelles dites de biopropane existent aujourd’hui et sont recommandées

Le biométhane
Mais le gaz naturel peut être remplacé, si les équipements sont compatibles, par du biogaz, à savoir le biométhane. Il est alors question d’un gaz obtenu grâce aux systèmes de méthanisation, puis transformé. C’est une valeur montante, notamment en raison des efforts indispensables à faire pour réduire notre impact sur l’environnement.
Comme le gaz naturel, le biométhane peut être acheminé par le réseau de gaz urbain et être distribué à la demande. Il est donc injecté dans le réseau de distribution de la ville.

Le réseau de chaleur
Le biogaz peut encore être utilisé en tant qu’énergie d’alimentation dans le cadre des réseaux de chaleur. Concrètement, ce réseau consiste en une installation dont la vocation est de rassembler les éléments suivants :

  • Un réseau de distribution ;
  • Un ou plusieurs équipements dédiés à la production de chaleur ;
  • Un minimum de deux utilisateurs du réseau.

Focus sur l’intérêt de la méthanisation
La méthanisation ouvre sur divers avantages non négligeables. En effet, elle permet, tout d’abord, de réduire les volumes de déchets organiques. Par ailleurs, elle permet aussi de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) dans l’atmosphère. Enfin, la méthanisation permet de produire une énergie renouvelable, à savoir du biogaz.

Tous ces avantages de la méthanisation sont un atout fort dans le cadre de la transition énergétique.

Construction, rénovation : un projet de chauffage ? Viessmann
Viessmann

En déposant votre projet, un installateur qualifié proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste du chauffage, il dispose des compétences nécessaires pour vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

Pompe à chaleurGazBoisSolaireFioulJe ne sais pas
Passer à l'étape 2

Quand le projet doit-il démarrer ?*

Maintenant
Dans 3 moisDans 6 moisPlus tard
* : champs obligatoires

Lectures recommandées

Aides financières de chauffage en copropriété

Pour en savoir plus

Chauffage basse conso en rénovation

Jacques Ortolas,expert en optimisation énergétique
Jacques Ortolas

Jacques Ortolas s'est spécialisé depuis des années dans la recherche de solutions d'économies d'énergie et d'exploitation optimisés des installations. Son expérience en la matière en fait un expert reconnu qui participe fréquemment à des groupes de réflexion chargés de définir les politiques énergétiques et environnementales.


A lire également