/// Chauffage au bois

Téléchargez
le dossier
Chiffrez
vos travaux
Gamme complète de chaudières et poêles

Bois, bûches, granulés

Le chauffage réinventé

Gaz, fioul, solaire, géothermie

Nouvelles énergies

Capter l'énergie du bois!

Avantages du chauffage au bois

Chaudières bois automatiques, chaudières modernes à granulés, chaudières bois à condensation, ... les solutions de chauffage bois d'aujourd'hui sont particulièrement adaptées à l'habitat basse consommation et demain à la maison à énergie positive. Le potentiel d'utilisateurs du chauffage bois est énorme si l'on compte toutes les zones rurales et périurbaines.

Chaleureux et convivial, le chauffage au bois fait appel à une énergie renouvelable, tout autant que le solaire et la géothermie ; de plus, la combustion du bois n'aggrave pas l'effet de serre : sa combustion produit à peine plus de CO2 que la forêt elle-même. En effet, lors de la combustion, le bois émet le CO2 qu'il a absorbé durant toute sa croissance. Le bilan de CO2 est ainsi quasiment neutre. Au-delà de son avantage écologique, le chauffage au bois permet d'atteindre une efficacité énergétique avec des rendements de chauffage très importants dépassant les 90% (cas du chauffage par granulés de bois). C'est donc une énergie renouvelable remarquable du fait qu'elle est très abondante du moins en France et en Europe, et qu'elle est stockable. Une concurrence sévère aux énergies fossiles comme le fioul.

Le bois utilisé comme source d'énergie dans l'habitat représente 4 % de l'énergie primaire consommée en France (9 Mtep); c'est la principale source nationale d'énergie renouvelable thermique.

La tempête de décembre 1999 a mis en évidence la nécessité d'entretenir régulièrement les forêts en assurant un débouché supplémentaire au petit bois : la production de chaleur. De plus, la crise de l'énergie nous a fait prendre conscience de notre dépendance fragile vis à vis des énergies fossiles.

Le bois constitue un combustible disponible et parmi les moins chers. La filière bois s'organise de plus en plus pour donner une énergie-bois avec un coût stable dans le temps. La France dispose en abondance de cette matière première avec une forêt qui recouvre près de 28% du territoire national, ce qui représente 15 millions d'hectares avec un taux de croissance de 10% annuel ! Le bois est plus économique que le chauffage électrique ou les modes de chauffage utilisant les énergies fossiles comme le gaz ou le fioul. Le surcoût initial d'un chauffage central au bois par rapport à une installation électrique peut être amorti en moins de 10 ans, ce qui est nettement rentable si l'on considère la durée de vie de l'installation chauffage bois et la durée de vie de la maison.
Le principe : le bois-énergie consiste en la valorisation énergétique des sous-produits forestiers (branchages, petits bois, etc...) et industriels (écorces, sciures, copeaux, etc...).

Avec les techniques et les matériels d'aujourd'hui, le chauffage au bois s'est débarrassé de ses principaux défauts : moins de chargements , moins de fumée, rendements jusqu'à 90 % et plus, quantité de polluants négligeable.

Grâce à une automatisation complète (alimentation, combustion et évacuation des cendres), le chauffage au bois permet une grande simplicité d'utilisation tant pour les particuliers que pour les industriels ou les collectivités.

Désormais valorisé, en raison notamment de la variation incontrôlée du prix du pétrole et des incitations fiscales, le chauffage au bois est utilisé pour le chauffage par près de 6 millions de résidences principales en France. Cela représente en France la 3ème source d'énergie utilisée.

Prix des énergies fioul, gaz, bois

en EUROS
par kWh PCI*
Fioul domestique Gaz naturel Bois bûches
50 cm
2005 0,059 0,045 0,026
2006 0,065 0,053 0,027
2007 0,065 0,054 0,029
2008 0,083 0,059 0,029
2009 0,058 0,058 0,029
2010 0,072 0,061 0,031
2011 0,098 0,066 0,031

*Kilowatt entrée appareil - Source : Flamme Verte et base de données Pégase du MEDDTL