L'entretien d'une pompe à chaleur électrique

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Conseils d'expert > L'entretien d'une pompe à chaleur électrique

Vous êtes équipé d’une pompe à chaleur, que ce soit pour le chauffage ou/et la climatisation, ces appareils très spécifiques nécessitent un entretien régulier afin d’assurer leur bon fonctionnement, que ce soit en rapport des économies d’énergie, de la sécurité ou du respect de l’environnement. Entretien conseillé, entretien obligatoire, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir afin de respecter les règlements, mais aussi les directives des constructeurs.

lg pompe chaleur
Unité extérieure d’une pompe à chaleur air-eau – de chez LG

Les grandes lignes du principe de pompe à chaleur électrique

La pompe à chaleur récupère des degrés dans l’air, dans le sol ou dans l’eau, selon son principe, pour les transformer en gaz et en augmenter cette chaleur à partir d’un compresseur.
Si elle consomme de l’électricité, elle produit beaucoup plus d’énergie et reste très sobre, ce qui en fait un appareil aux vertus écologiques reconnues. Son pouvoir de restitution d’énergie est, en effet, à peu près 4 fois plus important que sa consommation.

Elle est alors idéale pour les maisons basse consommation et, associée avec du photovoltaïque, idéale pour une construction à énergie positive.

Contenant des fluides frigorigènes, à l’instar d’un réfrigérateur ou d’un congélateur, leur maniement est lié à certaines sécurités indispensables et à des manipulations qui doivent avoir l’aval de professionnel, aussi bien pour leur installation que pour des entretiens.

chauffage ecs pompe chaleur
Pompe à chaleur air-eau avec chauffage et production d’eau chaude sanitaire

Solutions de chauffage et d'énergies renouvelables
Vous avez un projet ? Atlantic vous accompagne ! Conseils + Mise en relation avec un installateur + Devis gratuit. Réalisez votre projet avec un professionnel de qualité
ATLANTIC CHAUFFAGE ELECTRIQUE ET CHAUFFE-EAU
voir plus >>>

La législation sur l’entretien d’une pompe à chaleur électrique

Détenir une pompe à chaleur implique alors certaines obligations et, parmi celles-ci, après l’avoir installée, le fait de l’entretenir.
Cette obligation était alors régie par des décrets : le n° 2007-737 du 7 mai 2007 et le n° 2010-349 du 31 mai 2010. Ce dernier cite, dans son article 2 :

“La première inspection des systèmes de climatisation existants et des pompes à chaleur réversibles existantes doit avoir lieu dans un délai de :
― deux ans à compter de la publication du présent décret pour les systèmes centralisés, les pompes à chaleur réversibles et les pompes à chaleur sur boucle d'eau réversibles dont la puissance frigorifique nominale utile est supérieure à 100 kilowatts ;
― trois ans à compter de la publication du présent décret pour l'ensemble des autres systèmes de climatisation et les pompes à chaleur réversibles dont la puissance frigorifique nominale utile est supérieure à 12 kilowatts.”


Le dernier de ces décrets, n° 2020-912 en complète les obligations.

Ces décrets n’encadrent donc pas toutes les pompes à chaleur, mais les modèles qui détiennent une charge de fluide frigorigène de plus de 2 kg, ce qui équivaut ainsi à des pompes à chaleur de puissance de 12 kW et plus.
Quant à cet entretien, il doit absolument être réalisé par un professionnel qualifié, comme l’impose le règlement UE n° 517/2014 ainsi que la règlementation F-Gas.

De plus, les anciens fluides frigorigènes à effet de serre fluorés sont aujourd’hui interdits sur les nouveaux appareils.
Toujours dans un cadre de sécurité, le démantèlement de ces anciennes pompes à chaleur devra donc, également, être réalisé par un professionnel, afin de les détruire, voire de les recycler.

fluide pression pac
Entretien d’une pompe à chaleur avec contrôle des pression de fluide

L’entretien d’une pompe à chaleur à faire réaliser

L’entretien imposé sur ce type de matériel à partir de 12 kW est donc annuel et à réaliser par un professionnel qui, à cette occasion, se voit demander un certain nombre de contrôles qui auront pour but d’éviter tout risque de fuite qui pourrait avoir de fâcheuses conséquences pour l’environnement.

Cet expert devra donc vérifier l’étanchéité afin de pallier tous les risques de fuite, en priorité, mais aussi le schéma électrique, ainsi que les performances du matériel afin d’assurer un fonctionnement optimisé.
Il vérifiera aussi la pression en eau de votre équipement qui pourrait influer sur le fonctionnement général et mettre votre équipement en sécurité.
Par ailleurs, tous les 5 ans, il se chargera de changer le fluide du circuit de chauffage afin d’offrir le meilleur échange de chaleur nécessaire vers votre circuit.

Si cet entretien doit être réalisé par un professionnel, l’installateur de votre appareil sera encore le plus habilité à vous faire une proposition, puisqu’il connaît parfaitement les différents éléments qui composent votre chauffage.

Le prix d’un entretien de pompe à chaleur peut varier, selon les systèmes, les professionnels ou les régions, entre 100 et 300 €.
Toutefois, la solution la plus sage consiste à prendre un contrat d’entretien, ce qui revient à un peu plus de 200 € par an. Pour ce tarif, le professionnel se charge de l’entretien, inclut les frais de déplacement, qu’il pourra alors minimiser afin de les associer avec d’autres dépannages, inclut certaines pièces et se met en priorité à votre disposition en cas de panne.

A l’issue de l’entretien, il vous remet une attestation de son intervention qui fera foi auprès de votre assureur et de toute personne habilitée, et que vous devrez conserver sur une période minimale de 2 ans.

pompe chaleur batterie entretien
Entretien d’une pompe à chaleur et nettoyage de la batterie évaporateur

L’entretien d’une pompe à chaleur à réaliser soi-même

Une pompe à chaleur s’appuie, le plus souvent, sur une unité extérieure et une ou plusieurs unités intérieures.
Si cet entretien annuel est une obligation, il ne vous dédouane pas de certaines interventions personnelles qui assureront un fonctionnement optimal à cet équipement.
C’est ainsi que, comme toute bouche d’aération, il faudra parfaitement entretenir celles de ces appareils. Si la chose reste aisée pour les unités internes, le nettoyage de l’appareil externe sera regardé de plus près, notamment avec le risque de feuilles pouvant obstruer ces aérations. C’est d’ailleurs l’emplacement de cette unité externe qui devra être pensé parfaitement afin de minimiser ce risque.

Toujours concernant l’unité extérieure, elle sera aussi dégivrée en hiver, lorsque les conditions climatiques l’exigent.

Sur les équipements air/air, l’unité intérieure devra donc pouvoir souffler aussi bien du froid en été que du chaud en hiver, pour les appareils réversibles, sans aucune perte, le filtre à air devra aussi être entretenu tous les 15 jours. Les bouches d’insufflation pourront être aspirées, mais doivent également être lavées avec de l’eau savonneuse afin de les maintenir en état. Si vous êtes équipé d’un modèle disposant de filtres à charbon actif, ces derniers doivent être remplacés une ou deux fois par an, selon l’intensité d’utilisation de votre équipement. L’installateur vous préviendra de toutes les mesures à prendre dans ces conditions.
A noter que cet entretien régulier à effectuer par le propriétaire de cette PAC n’exonère en rien de l’entretien annuel réalisé par un professionnel.

Construction, rénovation, un projet de chauffage ? Viessmann
Viessmann

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

Pompe à chaleurGazSolaire thermiqueBoisFioulAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires

Lectures recommandées

Chauffage, climatisation et assistant vocal

Pour en savoir plus

Chauffage électrique en rénovation


A lire également