Confort d’été et isolation par l’extérieur

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Conseils d'expert > Confort d’été et isolation par l’extérieur

Lorsqu’il est question d’isolation thermique, celle-ci consiste à se protéger contre le froid hivernal. Toutefois, il ne faut pas négliger le confort d’été qui est également un paramètre de plus en plus important à prendre en considération au moment du choix de son isolation. Voyons comment l’isolation par l’extérieur permet d’obtenir un bon confort d’été.

isolation maison confort été
Isolation par l’extérieur d’une maison pour apporter inertie et confort d’été

Confort d’été : définition et importance de l’isolation thermique

Il faut savoir qu’une isolation performante doit l’être aussi bien en hiver afin de disposer de températures agréables au sein du logement et que l’air froid extérieur ne pénètre pas au sein de ce dernier, mais il est aussi important que l’isolation en place lutte contre l’entrée d’air chaud lors des périodes estivales. Ceci est d’autant plus vrai dans les pièces se trouvant sous les combles, dans lesquelles les températures peuvent vite monter si l’isolant ne joue pas parfaitement son rôle.

Ainsi, une bonne isolation des murs est nécessaire car c’est par ces derniers que près de 25 % des déperditions thermiques s’opèrent.

Le maintien de la fraîcheur en été est donc tout aussi important que le gain de chaleur en hiver. Attention néanmoins les processus sont inversés car en hiver il s'agit de garder la chaleur à l'extérieur et en été que cette chaleur ne rentre pas à l'intérieur.

Demandez votre étude thermique personnalisée et gratuite
Le confort est une affaire de spécialiste ! Faites-vous conseiller par un professionnel du chauffage, membre du réseau d'installateurs Proactif Viessmann.
VIESSMANN
voir plus >>>

Les facteurs impactant le confort d’été : isolation, protection et inertie

Duco protection solaire
Protection solaire par brise soleil extérieures – source Duco

Une bonne isolation des parois verticales se verra alors incontournable. Pour ce faire, il faudra opter pour un isolant dont la résistance thermique est supérieure à 3.7 m².K/W. Plus ce coefficient sera grand et plus l’isolation sera performante, aussi bien en été qu’en hiver. La performance de l’isolation des murs a un impact sur la température ambiante qui se situe entre 1 à 3.5 °C.

Un second paramètre peut aussi être important. Il s’agit de l’inertie du bâtiment. En effet, l’épaisseur des murs joue un rôle dans les échanges de chaleur entre l’air extérieur et intérieur d’une habitation. Ce processus est appelé le déphasage. Il est vrai que plus les parois sont épaisses et plus l’entrée ou la déperdition de chaleur seront lentes. Cela ne signifie pas pour autant qu’elles n’existent pas. Le phénomène est seulement ralenti. En fonction de cette masse, l’influence sur la température intérieure sera comprise entre 1 et 2.5 °C.

Isolation par l'extérieur apporte tout son bénéfice pour le confort d'été. En effet, le fait que la masse de la structure qu'elle soit en béton ou en brique soit à l'intérieur, elle joue le rôle d'accumulateur de fraîcheur la nuit pour restituer celle-ci le jour et c'est donc cette inertie qui permet un confort naturel qui peut être quasi équivalent à une installation de rafraîchissement ou de climatisation

Toutefois, il faut savoir que pour améliorer le confort thermique en été, d’autres dispositions peuvent être prises, en sus d’une isolation de qualité. Il faudra mettre en place une protection solaire efficace des espaces vitrés durant la journée : écrans, stores extérieures, voire végétation, … tout ce qui peut éviter l’incidence solaire directe à l’intérieur du bâtiment ou de la maison. Cette occultation se fera ressentir sur l’air intérieur du logement. En effet, ce facteur peut faire varier la température de 1 à 3.5 °C.

De la même façon, une sur ventilation du logement la nuit sera importante. Cela consiste à faire des courants d’air la nuit, avec l’ouverture de fenêtres ou bien l’activation d’une VMC afin de faire descendre les températures internes. Cela peut engendrer une baisse de température de l’ordre de 1 à 4.5 °C.

L’ensemble de ces critères permettra d’obtenir un confort thermique d’été optimal.

Qu’est-ce que l’isolation par l’extérieur ou ITE ?

isolant rénovation copropriété
Mise en place d’un isolant par l’extérieur en rénovation d’une copropriété

Comme vu précédemment, il est indispensable, pour que l’isolation remplisse pleinement son rôle, que la résistance thermique du matériau choisi soit au minimum égale à 3.7 m². K/W. Ceci est uniquement valable pour les parois verticales.
Toutefois, plus cet indice est grand, meilleur sera le confort thermique intérieur.

Pour une isolation extérieure, les principaux matériaux utilisés peuvent être classés en 3 catégories qui sont les suivantes :

  • Isolants naturels : il s’agit de matériaux issus de production animale ou végétale. les plus répandus sont :
    • La laine de bois/ fibre de bois : c’est le matériau isolant naturel le plus utilisé. En effet, cet isolant écologique est le meilleur en termes de confort d’été. Pour obtenir une résistance thermique R = 4, il faudra mettre en place une épaisseur de 16 cm. 20 cm seront nécessaires pour obtenir une résistance de 5 m².K/W.
  • Isolants minéraux : un isolant minéral est issu de matières minérales, à l’instar du sable, de la roche volcanique, du verre recyclé ou encore de l’argile. Pour une ITE, des panneaux de laine de roche peuvent être employés.
    • Laine de roche : pour un bon confort thermique en été, il est préconisé d’installer une épaisseur suffisamment importante de laine de roche afin de remplir pleinement cette fonction. Ainsi pour atteindre une résistance thermique égale à 5.05 m².K/W, il faudra une couche de 18 cm de laine de roche.
  • Isolants synthétiques : ce sont des matériaux provenant de la fabrication pétrochimique. Le plus couramment employé pour une ITE est le :
    • Polystyrène expansé : pour de bons résultats, une épaisseur de 15 cm de polystyrène expansé permettra d’obtenir un R = 4. Pour une isolation répondant à des critères de qualité, il sera préférable de mettre en place une couche de 19 cm, pour un R = 5.
Construction, rénovation, un projet de chauffage ? Viessmann
Viessmann

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

Pompe à chaleurGazSolaire thermiqueBoisFioulAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires

Lectures recommandées

Isolants thermiques biosourcés

Pour en savoir plus

Chauffage basse conso en rénovation


A lire également