Ventilation et climatisation en plus !

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Tendances > Ventilation et climatisation en plus !
Télécharger la chronique Le rafraîchissement naturel s’effectue par la ventilation. Si votre maison est bien ventilée, elle sera fraiche en été et en intersaisons. Pour en savoir plus sur le sujet …

Une ventilation ainsi qu’une aération

Maintenir la VMC avec une aération en plus pour le confort d’été
Maintenir la VMC avec une aération en plus pour le confort d’été. Pensez-y pour votre confort !

Pour couvrir les besoins hygiéniques dans l’habitat (environ 0,5 volume/heure de renouvellement d’air), la ventilation classique de type VMC qu’elle soit simple-flux ou double-flux est suffisante et économe à la fois en énergie.
Pour essayer d’obtenir un confort d’été, il faut donc penser à une aération naturelle par une ventilation traversante par exemple. Dans ce cas, c’est plus un renouvellement d’air de 4 à 5 volume/heure qui assurera une bonne évacuation de la chaleur. Cela veut-dire concevoir son habitat avec des pièces donnant vers des orientations différentes et de préférences opposées, nord/sud.
Il faut donc privilégier les ouvertures par baies coulissantes par exemple ou ouvertures à la française ainsi que des protections solaires extérieures type persiennes.

Rappelons que c’est l’écart diurne, soit la différence entre le jour et la nuit qui sera le plus efficace pour une ventilation naturelle. En effet, l’air renouvelé agira directement sur la ventilation des pièces mais aussi indirectement et plus lentement donc, sur les parois de la maison. Celles-ci, si elles sont en matériaux lourds et inertes tels que béton armé, ou briques, vont emmagasiner la fraîcheur et vont agir comme de véritables capteurs thermiques de fraîcheur.

Comment étaient conçues nos anciennes maisons de campagne faites de pierres et qui demeuraient fraiches en été ? Elles étaient composées de murs épais en pierre, avec de petites fenêtres peu exposées au soleil, avec de la végétation qui faisait ombrage, … Tout cela démontre la nécessaire conception bioclimatique de l’habitat dès le départ, soit dès la conception pour qu’il soit confortable pour les 4 saisons.

Généralement, nous pouvons dire qu’il est intéressant de sur-ventiler pour créer un confort d’été chaque fois que la température extérieure est plus fraiche que la température intérieure de l’habitat. Nous pouvons considérer que le seuil de confort se situe au maximum à 27°C, avec un taux d’humidité moyen entre 40 et 60%. C’est donc l’écart de températures entre l’extérieur et l’intérieur qui importe, ainsi que, - part importante – les dégagements de chaleur internes et apports externes (solaire). D’ où le rôle considérable des accumulateurs de fraîcheur que sont les parois et dalles lourdes qui apporteront l’inertie comme des radiateurs froids.

Solutions de chauffage et d'énergies renouvelables
Vous avez un projet ? Atlantic vous accompagne ! Conseils + Mise en relation avec un installateur + Devis gratuit. Réalisez votre projet avec un professionnel de qualité

voir plus >>>

Rafraîchissement par puits canadien/provençal

Centrale double flux couplée à un puits provençal rafraichissant l’air neuf
Centrale double flux couplée à un puits provençal rafraichissant l’air neuf

Le puits provençal récupère la fraicheur du sol pour l’introduire dans la maison via une série de serpentins enterrés. La récupération d’énergie s’effectue naturellement certes mais cela ne concerne que les débits de ventilation hygiénique au même titre qu’une VMC. Ceci dit, les débits étant faibles (0,5 Vol/h) et s’ils sont capables de baisser jusqu’à 6°C la température de l’air neuf (soit un air entrant dans la maison à 26° au lieu de 32°C), ils ne peuvent en aucun cas apporter un réel confort d’été de rafraîchissement et encore moins d’une climatisation contrôlée ! Attention donc aux effets d’annonce qui prédisent que le puits provençal climatisera votre logement ! C’est faux.

Principe du puits provençal
Principe du puits provençal

La sur-ventilation mécanique ou ventilation nocturne

Système de sur-ventilation nocturne
Système de sur-ventilation nocturne pour une maison – Procédé de marque Aldes

La sur-ventilation nocturne utilise à la fois la différence de température diurne et la capacité des structures et murs à accumuler la fraîcheur pour la restituer plus tard dans la journée.
Le principe est simple : la nuit lorsque la température extérieure est plus fraîche en été, une ventilation renouvelle fortement l’air de la maison ou de l’appartement. Ce n’est pas la VMC ni les débits faibles d’une VMC qui peuvent assurer ce fonctionnement mais bien un système de surventilation.

Au-delà de ce système de sur-ventilation mécanique, il est également possible de sur-ventiler manuellement et naturellement. Dans ce cas, il faut procéder le soir quand la fraîcheur de la nuit est là, à une aération renforcée de son logement en ouvrant les fenêtres le plus possible. Le fait d’effectuer cette sur-ventilation naturelle pendant 1 heure apportera son lot de fraîcheur et de confort d’autant plus si l’habitat possède des structures lourdes et inertes pouvant emmagasiner la fraîcheur et la restituer ensuite lentement durant le jour.

Lectures recommandées

Climatiser son habitat, le dossier !
Chauffage et ventilation avec le même système

Sources et liens utiles

www.aldes.fr www.atlantic.fr www.helios-fr.com

Pour en savoir plus

Le dossier VENTILER SA MAISON

Un projet de travaux ?
Formulez une demande de devis auprès de notre partenaire EnChantier.com et rencontrez des professionnels compétents, près de chez vous (gratuit / sans engagement).


A lire également