Remplacer vos anciens radiateurs électriques

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Tendances > Remplacer vos anciens radiateurs électriques
Chauffer un logement avec des convecteurs électriques peut rapidement faire exploser le budget d’un ménage. Toutefois, penser investissement dans des radiateurs plus performants et moins énergivores n’est pas encore à la portée de tous les budgets. Afin d’encourager les Français à se lancer dans la rénovation énergétique via le remplacement de leurs anciens radiateurs, l’Etat a donc opté pour l’extension d’une des primes mise en place au début de l’année 2019.

Radiateur électrique
Radiateur électrique de nouvelle génération, confort et économies


Pourquoi remplacer ses anciens radiateurs électriques ?

Si les habitats très récents sont désormais dotés de solution de chauffage très intéressantes en termes de performance, de nombreux logements sont encore équipés avec des radiateurs de type convecteurs électriques. Cette population représente plus de 9.5 millions de foyers à l’heure actuelle avec une consommation de chauffage électrique avoisinant les 30 % des besoins en électricité des Français sur la période qui s’étale de décembre à février.

Vieillissants, ces radiateurs électriques peuvent devenir bien moins performants et s’avérer bien plus énergivores. Opter pour un remplacement de ces derniers peut alors vous permettre à la fois d’optimiser les performances, de réduire votre consommation et, pourquoi pas, de vous tourner vers des versions plus modernes proposant une liaison directe avec votre système de domotique (ce que ne propose pas certains modèles trop anciens).

Mais ce remplacement peut également découler d’une modification des besoins. C’est notamment le cas lors de l’achat d’un bien à remettre en état ou lorsque des travaux de rénovation sont effectués dans un logement ou encore que la distribution des espaces ait été revue. Dans ce dernier cas de figure, les surfaces à chauffer peuvent ne plus être les mêmes, modifiant de fait les attentes en termes de chauffage et de répartition des émetteurs.


Le remplacement pour des émetteurs plus modernes

Radiateur électrique ancien
Radiateur électrique d’ancienne génération, le convecteur à sortie d’air frontale

Dans le cas d’un simple remplacement d’émetteurs, il sera alors possible de se refixer sur les réseaux électriques déjà en place dans le logement. L’unique point à contrôler sera celui de la puissance de votre compteur électrique. En effet, selon le type d’émetteurs en place, il se peut que vous disposiez, après remplacement, d’un abonnement surdimensionné puisque les nouvelles générations présentes sur le marché se révèlent bien moins gourmandes en énergie que celles proposées il y a quelques décennies.

Dans le cas d’un déplacement pour les nouveaux émetteurs, il faudra souvent, en plus de la dépose des anciens émetteurs et de la pose des nouveaux, prévoir :

  • la désactivation des réseaux électriques en place ;
  • la mise en place du nouveau câblage pour une alimentation des nouveaux emplacements ;
  • l’éventuelle modification du tableau électrique ;
  • la remise en état des supports qui accueillaient les anciens modèles ;
  • l’éventuelle modification de l’abonnement.

Ces travaux représenteront donc un certain coût supplémentaire qui sera à prendre en considération. Cependant, face à cette dépense, il ne faudra pas, non plus, oublier de considérer les économies pouvant résulter ensuite.

En moyenne, à titre informatif, il faudra compter autour de 45 € par radiateur pour la dépose. A cette première dépense viendra s’ajouter la pose du nouveau radiateur sur le même emplacement avec un coût autour de 50 à 180 € selon le modèle. Dans le cas où ce nouvel équipement ne serait pas replacé en lieu et place du précédent, il faudra aussi prévoir des frais de câblage et de reprise des anciens supports (masticage, enduit, peinture…). Il est à noter que ces tarifs, notamment ceux de pose, pourront être dégressifs en fonction du nombre de radiateurs à prendre en charge au sein d’un même logement.

Choisir un installateur est une étape importante
Il en va de la fiabilité et de l’efficacité de votre installation. Un bon installateur vous assurera également une qualité de conseil et de suivi indispensable à votre projet.
DAIKIN France
voir plus >>>

Les aides pour le remplacement de vos anciens radiateurs

thermostat connecté
La gestion d’un chauffage électrique via un thermostat connecté : solution idéale


Si remplacer l’ensemble de ses radiateurs représente un investissement plus ou moins conséquent, il faut aussi savoir qu’il est possible d’obtenir des aides. En effet, le dispositif appelé “Coup de pouce chauffage”, initialement dédié à la mise en œuvre de chaudières plus performantes notamment, a bénéficié d’une extension qui vous permet désormais d’accéder à une aide bien spécifique en lien avec le remplacement de radiateurs électriques. Cette extension a été décidé afin de faire face aux différentes augmentations du coût de l’électricité.

Afin de motiver et d’aider les ménages français, le Gouvernement a effectivement choisi d’accompagner ce type de rénovation en vu de faire régresser leur consommation et donc leur facture énergétique. Ainsi, ce sont les convecteurs électriques qui sont directement visés puisqu’ils sont les plus régulièrement utilisés du fait de leur faible coût au moment de l’achat alors qu’ils offrent une rentabilité relativement peu élevée et affichent un niveau de consommation assez, voire très haut.

Les bénéficiaires et le montant de l’aide “Coup de pouce chauffage”

Destinée à l’ensemble des ménages du territoire français, sous condition de ressources, l’aide “Coup de pouce chauffage” mise en place au début de l’année 2019 permet, depuis le 17 juillet de cette même année, d’accéder à une aide plus spécifiquement dédiée au remplacement des radiateurs dans le cadre du dispositif CEE (certificats d’économies d’énergie). Il est question de l’ensemble des ménages, une population qui se compose donc des propriétaires occupants mais aussi des locataires. Ainsi, les maisons individuelles ne sont plus les seuls logements à pouvoir bénéficier de telles primes.

En termes purement financier, cette nouvelle prime est calculée sur la base des revenus. Ainsi, selon les plafonds déterminés, il est possible d’obtenir jusqu’à 100 € par radiateur dans le cadre de travaux de remplacement de ses anciens convecteurs électriques. Pour y avoir droit, au-delà des plafonds de ressources établis, il faudra absolument que la demande d’attribution soit effectuée en amont de la signature d’un devis.

Plus précisément, voici les sommes qu’il est possible de se voir accorder selon les situations financières constatées : - ménages modestes et très modestes : prime de 100 € par radiateur ;
- autres ménages : prime de 50 € par radiateur.

En regard des prix de vente d’un radiateur performant, cette prime peut donc venir financer, en moyenne, jusqu’à 25 % des équipements. Ainsi, avec l’aide apportée par l’Etat et les économies substantielles envisageables après remplacement de ses anciens radiateurs, un tel investissement peut alors se révéler une belle opération financière, sans parler de l’amélioration du confort pour les occupants.

Lectures recommandées

Le chauffage électrique économique est connecté !
Chauffage intelligent de nouvelle génération

Sources et liens utiles

www.daikin.fr www.toshibaclim.com

Pour en savoir plus

Le dossier CHAUFFAGE ELECTRIQUE EN RENOVATION


A lire également