Remplacer sa chaudière par une pompe à chaleur, feu orange !

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Tendances > Remplacer sa chaudière par une pompe à chaleur, feu orange !
Télécharger la chronique Remplacer une chaudière par une pompe à chaleur n’est pas si simple que cela car ce sont deux générateurs de chauffage très différents. Voici quelques repères afin d’y voir clair et d'éviter les principales erreurs.

Les économies avec une pompe à chaleur, c’est pas automatique !

Pompe à chaleur Altherma à basse température de chauffage
Pompe à chaleur Altherma à basse température de chauffage

Une pompe à chaleur fonctionne à partir d’un cycle thermodynamique qui, grâce à un système de type compresseur + évaporateur + détendeur + condenseur, va « pomper » la chaleur dans un milieu naturel pour la démultiplier vers la pièce ou la maison à chauffer. C’est comme un réfrigérateur disons inversé.

Cette production de chaleur dans le cas d’une pompe à chaleur classique de type air-eau (air d’un côté et eau de chauffage de l’autre) va terriblement être influencée par la température extérieure. Par -10°, le rendement également appelé COP (coefficient de performance) sera faible, de 2 par exemple, alors qu’il sera de 4 par +7°c extérieur !

Autre limite d’une pompe à chaleur standard, c’est sa capacité à produire de l’eau chaude à haute température. Or, une température supérieure à 60° est nécessaire dans tous les cas de figure, ne serait-ce que pour produire l’eau chaude sanitaire. De même, une température de chauffage supérieure également à 60° est nécessaire ; lorsque la construction est mal isolée, elle peut atteindre 80°.

Comparativement, une chaudière à eau chaude n’a pas cet inconvénient.

Comparativement bien entendu dans le cas d’une bonne utilisation, une pompe à chaleur apporte énormément d’économies d’énergie. Vous l’aurez compris, dans un cas de construction bien isolée et d’une localisation à températures hivernales plutôt tempérées.

Prenons le cas inverse d’une construction moyennement ou mal isolée, équipée d’une chaudière qu’il s’agit de remplacer. La substitution avec une pompe à chaleur n’apportera pas automatiquement des économies d’énergie. Il se peut même par grand froid que la pompe à chaleur, freinée par sa capacité à ces températures, n’arrive pas à chauffer la construction.

Prenons également le cas où la maison est équipée d’une chaudière gaz avec trois usages, chauffage, production d'eau chaude sanitaire et cuisson. Le remplacement d’une chaudière par une pompe à chaleur devra prendre en compte le troisième poste c’est-à-dire la cuisson. En effet, si le gaz est complètement abandonné, la cuisson en cuisine ne pourra plus se faire qu’à l'électricité, à moins de mettre en place une bouteille de butane.

Modérons également notre propos car sont arrivées depuis des années sur le marché, des pompes à chaleur dite à haute température, plus adaptées à la rénovation et qui permettent d’atteindre des températures de chauffage au-delà de 65° C. Aujourd’hui, ces pompes à chaleur hautes températures sont fiables et permettent des remplacements de chaudière en toute sécurité. Deux conditions sont à réunir à notre avis : optez pour un installateur compétent et consciencieux et choisissez une grande marque de pompe à chaleur (Daikin, Hitachi, Toshiba, …)

PAC haute température
Exemple de pompe à chaleur haute température

En résumé, remplacer sa chaudière par une pompe à chaleur devra dans tous les cas s’effectuer avec réflexion et précautions.

Le préalable pour une PAC : une bonne isolation thermique

Bénéficier le plus possible de l’efficacité énergétique d'une pompe à chaleur assurera dans tous les cas une production d’eau chaude à basse température, c’est-à-dire globalement en-dessous de 50°C.

Arriver à chauffer une maison à bonne température implique au préalable que l’isolation thermique de la maison soit forcément renforcée. Si vous en doutez et si vous disposez d’une chaudière, une bonne astuce consiste à mesurer avec un thermomètre la température des radiateurs lorsqu’il fera le plus froid possible. Si cette température est supérieure à 50°, attention, feu orange pour remplacer votre chaudière par une pompe à chaleur ! Si c’est l’inverse, votre maison est suffisamment isolée et vous n’avez pas besoin de température de chauffe excessive.

Si la basse température est liée à la pompe à chaleur, n'oublions pas qu’elle est également liée aux chaudières performantes dites chaudières à condensation. En effet, plus la température de chauffage est basse et plus la chaudière à condensation fournira un rendement supérieur à 100 %.

Que cela soit avec une pompe à chaleur ou une chaudière performante condensation, nous nous apercevons que la basse température influera également sur les systèmes d’émission de chaleur. Le plancher chauffant à eau chaude, qui fonctionne à des températures maximum de 28°, est le système de chauffage idéal pour une pompe à chaleur (ou une chaudière à condensation).

Signalons également que les radiateurs appelés dans ce cas radiateurs basse température, seront plus faciles à implanter : pas nécessairement sous les fenêtres ou près des parois froides, et sans doute de dimensions plus réduites (peu de puissance de chauffage du fait d’une construction bien isolée).

Autres pièges à éviter dans le cas d’un remplacement par une pompe à chaleur

Attention au problème de bruit d’une pompe à chaleur
Attention au problème de bruit d’une pompe à chaleur

D’autres pièges à éviter si vous voulez remplacer votre chaudière par une pompe à chaleur.

Attention, une pompe à chaleur est plus bruyante

N’oublions pas que celle-ci fonctionne avec des équipements tels que compresseur et ventilateur qui peuvent être bruyants pour votre habitation, comme pour le voisinage.
L’implantation du groupe extérieur devra obligatoirement en tenir compte pour éviter toute plainte et procédure.

Ne pas placer une pompe à chaleur
A proximité d’un voisin
A proximité de la zone nuit
Face à une paroi contenant des vitrages
A proximité d’une terrasse, ou trop près d’une zone de passage.

Attention, au prix du contrat d’entretien d’une pompe à chaleur

Nous vous recommandons bien évidemment, au même titre que pour une chaudière, de signer un contrat d’entretien pour votre pompe à chaleur. Comparativement au contrat d’entretien de votre chaudière remplacée, vérifiez que le devis d’entretien de votre pompe à chaleur ne soit pas supérieur !

Attention au niveau de confort que vous souhaitez pour l’eau chaude sanitaire

Dans le cas d’un habitat avec famille nombreuse donc forte occupation, le poste eau chaude sanitaire doit être pris en compte avec précaution si votre pompe à chaleur assure le double service c’est-à-dire la production de chauffage et la production d’eau chaude sanitaire.

Ce point est important, car nécessairement, la puissance de production d’eau chaude sanitaire étant élevée pour une chaudière, elle offrira une souplesse et un confort pour l’eau chaude sanitaire, supérieurs comparativement à une pompe à chaleur double service.

Lectures recommandées

Pompe à chaleur gaz
En rénovation, pompe à chaleur haute température

Sources et liens utiles

www.daikin.fr www.toshibaclim.com www.chauffage.hitachi.fr

Pour en savoir plus

Le dossier CHANGER SA CHAUDIERE, LES CHOIX CONSEILLES

Construction, rénovation, un projet de chauffage ?

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

FioulGazPompe à chaleurBoisSolaire thermiqueAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires

A lire également