Prendre en compte tous les usages énergétiques

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Tendances > Prendre en compte tous les usages énergétiques

Si la maison BBC limite la consommation à 50 kWh/m².an en moyenne, celle-ci ne concerne que 5 usages. La consommation finale est toute autre, elle sera doublée voire triplée !

Le niveau de consommation BBC ne concerne que 5 usages

Etiquette énergie

Les 5 usages en question sont les 5 postes : la consommation de chauffage, de climatisation, de production d'eau chaude sanitaire, d'éclairage intérieur, et d'électricité des auxiliaires (pompes et ventilateurs)

  • ces usages ne sont que partiels, et ne représentent pas toutes les consommations possibles d'un habitat,

  • la consommation prise en compte concerne l'énergie primaire, c'est-à-dire l'énergie à l'origine, toutes pertes incluses




Quels sont les usages énergétiques qui sont oubliés ?

Budget basse consommation

Ce sont les usages des équipements spécifiques électriques, à

  • les appareils ménagers tels lave-linge, lave vaisselle, réfrigérateur, congélateur, … La consommation s'effectue en continue et tous les jours.
  • les ordinateurs PC et autres pokets. Leur utilisation est désormais quotidienne.
  • les TV, magnétoscopes, lecteur de CD/DVD, … Même remarque.
  • les modems et autres box. En fonctionnement nuit et jour, 24h24 !
  • la consommation continue de tous les chargeurs et petits transformateurs (téléphone, …).
  • toutes les veilles des appareils arrêtés,
  • les éclairages extérieurs,
  • les pompes de piscine et autres usages tels spa, saunas, …. Cas de maisons de grand confort.


La variabilité de ces usages est ainsi significative car elle est la conséquence des choix de vie et du comportement des usagers. Font-ils une lessive par jour ? Les veilles sont-elles éteintes ? Les extérieurs sont-ils inutilement éclairés, …


Répartition de consommation en maison basse consommation :
notez la part de l'eau chaude sanitaire

Répartition de  consommation en maison basse consommation

Si l'on zoome la consommation des 5 usages de la maison basse consommation, un des postes principaux est celui de l'eau chaude sanitaire. En effet, les besoins de chauffage étant réduits avec l' habitat très isolé et très étanche, c'est la production d'eau chaude sanitaire qui prévaut dans le bilan et qui prend 50% de part de consommation d'énergie primaire.

De même, la forte variabilité de ce poste ECS, laisse augurer de fortes variations dans le bilan de consommations réel annuel. Les occupants prendront-ils des bains ou des douches et combien de fois par jour ?

Par conséquent, le bilan énergétique d'énergie primaire est ainsi quasiment porté au double, voire au triple. L'habitat annoncé à 50 kWh/m².an consomme en fait 2 à 3 fois plus du fait de la totalité des usages et des comportements variables des utilisateurs.




Exemple de bilan énergétique tous usages

Prenons l'exemple d'une maison confortable de 250 m² avec piscine.

Le bilan basse consommation pourrait donner les chiffres suivants :

Hypothèse basse

Hypothèse moyenne

Hypothèse haute

Conso 5 usages BBC

40 kWh(ep)/m².an

50 kWh(ep)/m².an

60 kWh(ep)/m².an

Autres usages …

50 kWh(ep)/m².an

60 kWh(ep)/m².an

80 kWh(ep)/m².an

Total énergie primaire

90 kWh(ep)/m².an

110 kWh(ep)/m².an

140 kWh(ep)/m².an



Commentaire : en fonction des autres usages et comportement, la maison BBC annoncée sans précisions « pour 50 kWh/m².an » consommera en fait entre 90 et 140 kWh/m².an d'énergie primaire.


Dans le cas d'un chauffage à base d'électricité avec une pompe à chaleur par exemple, …, le coefficient de conversion de l'électricité étant de 2,58, la consommation d'énergie finale que paiera l'utilisateur pourra varier de 90/2,58 = 34 kWh/m².an et 140/2,58 = 54 kWh/m².an
Soit pour une maison de 250 m² Shon (surface hors œuvre brute), une consommation annuelle d'électricité de 8500 kWh à 13500 kWh.




Obtenir une maison basse énergie, plutôt que basse consommation

Une maison basse énergie sera conçue comme une maison BBC, avec ses 5 usages thermiques et éclairage limités, soit la mise en œuvre :

  • d'une architecture tenant compte des énergies naturelles,
  • d'une sur-isolation et d'un bâti étanche aux infiltrations,
  • d'équipements de chauffage performants faisant appel aux énergies renouvelables,
  • d'une ventilation à très faible consommation,
  • d'un éclairage artificiel privilégié,
  • d'un éclairage artificiel avec lampes basse consommation et détecteurs de présence,
  • d'auxiliaires électriques avec moteurs très basse consommation, à débit variable de préférence.



Mais également d'équipements haute performance pour les « autres usages » :

  • appareils ménagers de classe A ou A+,
  • d'équipements de loisirs les moins énergivores (TV avec écrans plats, consoles de jeux, …)
  • de cellules lumineuses pour tout éclairage extérieur,
  • de dispositifs d'arrêt des veilles électroniques,
  • d'utilisation de PC portables plutôt que de PC avec unité centrale.




En résumé, intéressez-vous au bilan énergétique et non thermique

Rien ne sert de parler de très haute performance énergétique ou de réalisation basse consommation si on ne se projette pas dans une optique totale énergétique. Se limiter aux seuls postes thermiques de chauffage et autres qui correspondent aux 5 usages est limitatif, voire non rentable si l'on omet d'analyser les autres secteurs énergétiques de la maison.

Le bilan de la maison est effectivement énergétique. Dans ce sillon, la réglementation thermique RT 2012 évoluera sans doute en 2020 en une réglementation énergétique « tous usages ». C'est-à-dire que, très logiquement, on limitera la consommation, réelle, factuelle, ou de facture, de la maison ! La difficulté résidera dans la manière de standardiser les comportements dits de confort.
Mais s'il est possible d'afficher trois types de consommations normalisées, (conso en milieu urbain, mixte, sur route), pour une voiture où la notion de confort et de comportement est omniprésente, pourquoi ne pas s'en inspirer et faire de même pour le futur et prochain Bâtiment Basse Energie, le BBE ?



Sources et liens utiles

Blog RT 2012


Pour en savoir plus, consultez le dossier
" CONSTRUIRE LA MAISON A ENERGIE ZERO "


Avril 2011

A lire également