Pourquoi parle-t-on autant de la Pompe à Chaleur ?

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Tendances > Pourquoi parle-t-on autant de la Pompe à Chaleur ?
Il est exact que les chiffres de ventes de pompes à chaleur explosent.
De 25000 unités en 2005, on passe en 2006 à + de 50000. En 2007, les chiffres suivent également une très bonne progression malgré un hiver plutôt doux.

La pompe à chaleur est l’équipement de chauffage utilisant l’électrique, le plus économique en terme de consommation d’énergie. La pompe à chaleur produit 3 fois plus d’énergie qu’elle en absorbe. Attention néanmoins, il y a PAC et PAC ! Citons

  • la PAC géothermale,
  • la PAC aquathermale,
  • la PAC aérothermie.

A chaque fois, la PAC « pompe la chaleur » puise des calories gratuites dans un milieu en abondance. Le sol, l’eau en sous-sol, ou l’air.

aérothermie avec pompe à chaleur géothermie avec pompe à chaleur
source ATLANTIC

Pourquoi cet engouement ?

Nous sommes rentrés dans une ère de maîtrise de l’énergie et de performance énergétique. Le citoyen comme vous et moi, sent bien qu’il ne peut continuer à payer des factures de fioul et de gaz qui ne cessent d’augmenter à cause de la rareté de ces énergies fossiles.

Nous disposons d’une énergie électrique en France dont le coût du kWh est parmi le moins cher au monde, à cela vous ajoutez le rendement des PAC de 300% ; le calcul est vite fait, la pompe à chaleur est un système de chauffage d’avenir, aussi bien pour le chauffage que la production d’eau chaude sanitaire ou le rafraîchissement en été.

Comme le convecteur électrique qui était un standard d’application, la PAC va devenir un standard, certainement même réglementaire. Eu égard aux débats du Grenelle de l’Environnement, nous allons d’ici peu, devoir respecter des standards réglementaires de catégorie A, c’est à dire, je parle pour le neuf en premier lieu, un habitat ne consommant pas plus de 50 kWh/m2, soit un habitat dit basse consommation, contre près de 200 kWh/m2 aujourd’hui.

Le rapport comme par hasard est de 3 ce qui correspond à un COP de pompe à chaleur !

Je pense que nous sommes dans une nouvelle ère et tout le monde joue le jeu :

  • le législateur avec ces objectifs plus qu’ambitieux de facteur 4 (division par 4 des émissions de CO2 pour 2050),
  • l’Etat, avec les facilités de crédits d’impôt de 50% !,
  • les industriels également jouent le jeu avec des pompes à chaleur de plus en plus performantes en terme de COP, fonctionnant avec un air extérieur jusqu’à –15°C, des Kits complets faciles à monter , des pompes à chaleurs fournissant une eau très chaude jusqu’à 65°C, l’adjonction de pac avec kits solaires, …

Avant de terminer, soulignons, l’aspect économique et quelque part « social » de la PAC. Les économies d’énergie sont à la portée de tous et correspondent ainsi à la notion de Développement Durable. Dans la définition du Développement Durable, il s’agit d’agir d’une manière universelle pour tous, et surtout pour que nos descendants profitent encore d’un bien être en consommant moins et pour très longtemps.

Y aurait-il une jonction possible entre pompe à chaleur et photovoltaïque ?

Même si nous avons l’électricité la moins chère, nous devons la préserver en utilisant les énergies renouvelables gratuites. Le solaire est une énergie de prédilection car est arrive dans chaque maison, dans chaque immeuble. Pas de réseau, pas de fil, pas d’abonnement, l’idéal ! si ce n’est qu’il est nécessaire de sécuriser et de mixer le solaire avec une autre énergie, ne serait ce que pour palier aux variations et décalages entre l’utilisation et l’ensoleillement.

Le solaire thermique s’adapte déjà facilement sur des pompes à chaleur air/eau ou eau/eau, car la connexion des réseaux hydrauliques s’effectuent sans contraintes majeures.

Le solaire photovoltaïque ? Les utilisateurs potentiels sont encore réticents mais pas pour longtemps car cette énergie gratuite a de très beaux jours devant elle. Avec la généralisation des PAC, la consommation d’électricité pourrait chuter, par 3.

Ce n’est pas le scénario probable car même si les installations de convecteurs électriques se verront remplacées par des pompes à chaleur, les installations avec chaufferies classiques fioul ou gaz se verront également substituées par des pompes à chaleur en relève de chaudières ou seules.

De fait la maison qui ne consommait pas d’électricité pour son chauffage et son eau chaude sanitaire, consommera plus d’électricité ! Comme il n’est plus question de développer le nucléaire en France, nous nous dirigeons au-delà de l’habitat dit à basse consommation (50 kwh/m2/an), vers la maison à énergie zéro voire à énergie positive. Dans ce dernier cas, la maison à énergie positive produit plus qu’elle ne consomme.

pompe à chaleur

Exemple de pompe à chaleur dimensionnée
pour un habitat basse consommation. source Viessmann

L’habitat basse consommation n’a que de très faibles besoins de chauffage. Les petites pompes à chaleur à puissance absorbée réduites ne nécessiteront que quelques centaines de Watt pour chauffer la maison. La fourniture d’électricité par panneaux solaires photovoltaïques, couplés au réseau, est une excellente réponse pour battre des records de performance énergétique !

Sources et liens utiles

www.atlantic-pac-chaudieres.fr

EN RESUME

La France présente plein d’avantages : crédit d’impôt de 50%, revente de l’électricité jusqu’à 55 c€/kWh. Si de plus le citoyen utilise des équipements performants type appareils ménagers de catégorie « A », lampes fluo basses consommations, alors le photovoltaïque est un levier fort dont bénéficiera en premier lieu le grand public, les installateurs et les industriels; pour des projets citoyens, à haute valeur ajoutée !

Pour en savoir plus : dossier "GEOTHERMIE ET POMPES A CHALEUR "




Février 2008
Construction, rénovation, un projet de chauffage ?

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

FioulGazPompe à chaleurBoisSolaire thermiqueAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires

A lire également