Pompe à chaleur : les précautions d'installation

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Tendances > Pompe à chaleur : les précautions d'installation

La pompe à chaleur de type air/eau est la pompe à chaleur la plus installée. Attention aux précautions d'installation et aux dispositions d'acoustique à prendre pour l'unité extérieure.

Voici quelques règles essentielles d'installation de pompe à chaleur air/eau :

  • Pour les pompes à chaleur air/eau, il convient de prendre en compte les vents dominants. Le vent ne doit pas frapper de plein fouet le ventilateur, car à l'arrêt de celui ci, la force du vent peut entraîner le ventilateur en rotation inverse, ce qui pourrait être préjudiciable au moteur lors du redémarrage.
  • La pompe à chaleur doit être posée sur un support (socle béton, longrine, plots en béton,…) sans liaison rigide avec le bâtiment, ceci pour éviter toute transmission des vibrations. De plus, la garde par rapport au sol doit être suffisante (100 mm à 150 mm) pour les mises en hors d'eau.
  • Pour les régions où il existe de fortes chutes de neige, il est préférable de surélever cette garde d'au moins 200 mm par rapport à l'épaisseur moyenne du manteau neigeux.
  • Des plots anti - vibratiles doivent également être prévus sous la machine.
  • Entre 12 et 20 m en incidence directe, un écran acoustique est nécessaire pour éviter toute nuisance acoustique avec son voisinage.

Installation
  • L'évacuation des condensats se réalise soit en raccordement à l'égout avec pose d'un siphon (garde d'air par tuyauterie non collée sur le siphon), soit dans un lit de cailloux. Tout risque de gel des condensats sur une zone passante doit être évité.
  • Les tuyauteries seront isolées de la construction, par des manchons en mousse au passage des parois et par l'utilisation de colliers support avec isolation caoutchouc.
  • Les unités placées à l'extérieur ont un certain niveau sonore qui bien que faible peut gêner un voisin. Il convient donc de veiller à les intégrer au mieux vis-à-vis du voisinage.



Pompe à chaleur et acoustique

Depuis plus de 20 ans que les pompes à chaleur existent, elles ont été sans cesse améliorées, aussi bien du point de vue énergétique et esthétique, que du point de vue acoustique. Il n'en reste pas moins qu'une pompe à chaleur émet un niveau sonore, dont on doit se préoccuper lors d'une étude. Les unités placées à l'extérieur ont un certain niveau sonore qui, bien que faible, peut gêner un voisin. Il convient donc de veiller à les intégrer au mieux vis-à-vis du voisinage.

L'installation d'une pompe à chaleur air/eau nécessite donc de trouver un emplacement satisfaisant, compte tenu de son niveau sonore et du respect de la réglementation en vigueur sur le bruit intérieur et sur le bruit au voisinage (voir paragraphes ci-après).


BRUIT AU VOISINAGE - REGLEMENTATION

Le décret du 18 avril 1995 impose des valeurs d'émergence entre le bruit ambiant et celui du bruit résiduel constitué par l'ensemble des bruits habituels, extérieurs et intérieurs, dans un lieu donné. Les valeurs admises sont de :

  • 5 dB(A) en période diurne (de 7 h à 22 h)
  • 3 dB(A) en période nocturne (de 22 h à 7 h


Dans certains cas, des précautions complémentaires sont nécessaires du fait, par exemple, d'une distance trop faible par rapport au voisinage. Il convient alors d'affiner l'étude d'un point de vue acoustique.
A partir de la puissance acoustique de l'unité extérieure, du bruit de fond du lieu considéré et de la distance entre la source et le voisinage, on peut déterminer si l'émergence est satisfaisante avec ou sans écran acoustique.

A titre indicatif, on peut retenir les distances suivantes pour une unité de 65 dB(A) :

  • Au-delà de 20 m, la réglementation peut être respectée sans écran acoustique
  • Entre 12 m et 20 m, un écran acoustique est nécessaire
  • En dessous de 12 m, la réglementation est difficilement respectable, même avec un écran acoustique.



IMPORTANT
Un écran acoustique doit être placé le plus près possible de la source sonore tout en permettant la libre circulation de l'air dans la pompe à chaleur, afin d'éviter le recyclage de celui ci.

Ecran



L'utilisation de parpaings, posés à plat, alvéoles tournées vers la pompe à chaleur permet de réaliser un écran efficace et économique.



Exemple de mur écran en parpaing

Bois

Autre exemple d'écran acoustique



Disposition d'une pompe à chaleur en utilisant un écran naturel

Cette solution à deux avantages :
1) Une butte est un écran acoustique très efficace
2) La Pompe à Chaleur n'est pas à la vue du voisin


Butte




Exemples d'implantation d'une pompe à chaleur air extérieur / eau :

Exemples  d'implantation d'une pompe à chaleur air extérieur / eau>

Éviter ou se protéger
des vents dominants
Exemples  d'implantation d'une pompe à chaleur air extérieur / eau>

Attention aux obstacles trop proches, obstruction de l'aspiration ou du refoulement d'air
Exemples  d'implantation d'une pompe à chaleur air extérieur / eau>

Surélever l'appareil du sol pour l'évacuation des condensats et la garde de neige



Sources et liens utiles

www.ciat.fr
www.xpair.com
Dossier de savoir-faire « Aérothermie »



Pour en savoir plus, consultez le dossier
" POMPE A CHALEUR ET GEOTHERMIE "


Février 2011

A lire également