Pompe à chaleur et piscines, une rentabilité maximum !

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Tendances > Pompe à chaleur et piscines, une rentabilité maximum !
Si le coefficient de performance des pompes à chaleur diminue avec la baisse de la température extérieure, il augmente logiquement avec le réchauffement.

La plupart des piscines sont utilisées du printemps à l’automne, soit par des températures supérieures aux 7°C de référence.
Dans ces conditions, les PAC ne connaissent plus de concurrence quand à la consommation énergétique.
Les COP peuvent alors dépasser 4 soit 1 kW consommé pour 4 kW distribués.

Aucun autre système de chauffage ne devient alors concurrentiel. L’investissement est cependant un peu plus lourd que pour une installation de chauffage, ce surcoût étant lié à l’utilisation d’un échangeur acier inoxydable ou en titane pour résister à l’agression du chlore. Cependant, cette dépense supplémentaire est également inévitable avec un autre mode de chauffage.

Certains installateurs sont à même de proposer des solutions alliant la climatisation de la maison et le chauffage de la piscine, ce avec la même pompe à chaleur et sans surconsommation d’énergie.

pompe à chaleur pour piscine
source CIAT

Dossier sur la pompe à chaleur


Avril 2007
Construction, rénovation, un projet de chauffage ?

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

FioulGazPompe à chaleurBoisSolaire thermiqueAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires

A lire également